Le fil d'actu GC
Accéder au site
Accéder au site
Le Deal du moment : -67%
THERMOBABY Baignoire Luxe – De 0 à 6 mois ...
Voir le deal
3.99 €

Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Saynwen
Saynwen
Viking norrois
. Religion : culte d'Ægir 1 Religion : culte d'Ægir Bar_150_3
Messages : 7717

Religion : culte d'Ægir, Lun 22 Fév 2021 - 11:57

Culte d'Ægir


Le culte d'Ægir (en norrois ᛥᚷᛁᚱᚫᛏᛢᚾᚪᛝᚢᚱ translit.: Ægirátrúnaður) est la principale religion pratiquée sur l'île de Thule. Très peu répandu au delà des frontières de la République norroise, le culte d'Ægir est spécifique aux Norrois, l'autre groupe ethnique de l'archipel, les Aasivammiut, adorant les Anciens dieux. Ægir est considéré comme le créateur des mers et des océans et comme le père des Norrois, qui ont été créés à son image.

Il s'agit d'un religion dualiste, qui oppose Ægir, sa femme Rán et ses neufs filles à Njörðr et ses fils. Cette dernière est une divinité maligne habitant le ciel et les nuages, et ayant juré la destruction des hommes et de toutes leurs œuvres. C'est à lui qu'est traditionnellement attribué les vents violents, les pluies torrentielles et le tonnerre.

Contrairement aux autres religions polythéiste, le culte d'Ægir est une religion monolâtre : si d'autres divinités sont bien reconnues, seul Ægir est spécifiquement adoré. Sa mythologie est largement issue du paganisme teuton, importé sur Thule par les colons teutons au VIIIe siècle puis enrichie par les sagas entre les IXe et XVe siècles.

Coutumes


Baptême


Selon les precepts de l'Ancienne voie, les nouveaux-nés sont censés être plongés intégralement dans l'eau salé : il s'agit du saltur skírni, ou « baptême de sel ». Cependant, l'immense majorité des baptême de sel se font désormais sans submersion de la tête, pour des raisons évidentes de sécurité.

Néanmoins, les hommes noyés (dont certains seront un jour prêtres) sont toujours noyés jusqu'à l'asphyxie. Tout au long de la submersion, le prêtre récite alors la litanie suivante :

« Fais que ton serviteur renaisse de la mer comme tu en renaquis ;
Accorde-lui la bénédiction du sel, la bénédiction de la pierre, la bénédiction de l'acier.

Laisse la mer le purifier de ses folies et de ses vanités.

Laisse ses poumons se remplir d'eau de mer,

Laisse le poisson manger l'écaille de ses yeux,

Ce qui est mort ne saurait plus mourir.

Mais resurgit plus rude et vigoureux. »

Une fois la prière terminée et le futur homme noyé inconscient, le corps est sorti de l'eau puis réanimé par un prêtre du dieu Noyé, à travers une série de gestes rituels appelés lífur kossa, ou « baiser de la vie » (il s'agit en fait, à quelques points près, d'une réanimation cardio-pulmonaire). Les accidents sont rares, mais poussent régulièrement au débat sur le bien-fondé de cette pratique.

Les haut-rois étaient eux aussi noyés, avant d'être couronné par du bois flotté. Cependant, la litanie différait de quelques points de l'originale :

« Fais que [Nom du futur haut-roi] renaisse de la mer comme tu en renaquis ;
Accorde-lui la bénédiction du sel, la bénédiction de la pierre, la bénédiction de l'acier.

Écoute les vagues, écoute le seigneur.

Il nous parle et Il dit : vous n'aurez d'autre roi que [Nom du futur haut-roi].

Laisse la mer le purifier de ses folies et de ses vanités.

Laisse ses poumons se remplir d'eau de mer,

Laisse le poisson manger l'écaille de ses yeux,

Ce qui est mort ne saurait plus mourir.

Mais resurgit plus rude et vigoureux. »

La cérémonie étant allongé ainsi de plusieurs dizaines de seconde, cela augmentait d'une manière considérable le risque de décès. On compte dans l'histoire norroise six haut-rois qui n'ont pas survécu à ce baptême particulièrement éprouvant.

Exécutions rituelles


Les condamnés à mort sont traditionnellement exécuté par noyade (de préférence dans de l'eau salée), en tant que sacrifice à Ægir. La mort par noyade est considérée comme la plus pure et elle est censée expier les péchés des criminels. Cependant, depuis 1971, les condamnés à mort peuvent faire appel pour demander à être exécuté dans des moyens plus conventionnels (par pendaison, ou par les armes si le condamné est un militaire). Néanmoins, le dernier condamné à mort à ce jour a été noyé (2006).

Rite funéraire


À leur mort, le corps du défunt est placé sur un bateau-tombe par la suite enflammée. La cérémonie est nommée endurkoman, signifiant littéralement en norrois le retour. Une pierre runique est ensuite érigée en sa mémoire.

Religion : culte d'Ægir 250px-Rite
Bateau-tombe enflammé.

Lieux de culte


Le culte d'Ægir prend traditionnellement place sur les bords de mer. Cependant, si un village est trop éloigné de l'océan, un temple est construit. Appelés stafr, ces temples en bois possèdent en leur sein un large bassin d'eau salé, nécessaire pour les rites.

Religion : culte d'Ægir 250px-Temple
Un temple traditionnel dédié à Ægir.

Organisation


Prêtres


Dans la culture norroise, ce sont à travers les prêtres qu'Ægir s'exprime. De ce fait, leurs paroles sont, encore aujourd'hui, très respectés. De plus, l'absence d'écritures saintes a mené à une très forte tradition orale, qui enseigne les prières et les rituels. Les prêtres sont tous membres de la skylda Aldr qui se caractérise par une absence de hiérarchie en son sein.

Hommes noyés


Les hommes noyés sont des accolytes des prêtres d'Ægir. Il s'agit d'un groupe hétéroclite comprenant les djákna, qui assistent les prêtres, les einsetumenn qui consacrent leur vie à la contemplation et à la prière et les iðnnemar, ceux qui aspirent à devenir prêtres. Membres d'Aldr, ils recoivent tous le lífur kossa.

Lieux saints


Le culte d'Ægir comprend plusieurs lieux saints ou sacrés, constituant des centres ou sites culturels, cultuels ou spirituels importants.

  • Les rivages d'Heilakonungar, où le premier haut-roi Draupnir af Suðurvötnur se fit noyé en 752 et se plaçant ainsi sous la protection d'Ægir, jusqu'alors une divinité mineure du polythéisme teuton.
  • L'Heilagtvatn, l'un des plus grands lac salé au monde, considéré comme un don d'Ægir. L'eau salé est en effet considéré comme l'un des principaux attributs d'Ægir.
  • Vatnseyja, ville construite sur pilotis sur l'Heilagtvatn, qui accueille de très nombreux temples et pélerins ainsi que le siège de la skylda du clergé d'Ægir, Aldr.
  • La forteresse de Sjávarinnar, construit par Ingárd af Æðír au cours du IXe siècle et abritant le Trône de Grès ainsi que la Couronne de bois flotté, artifacts sacrés.
  • Le Brennandihjarta, plus grand volcan actif au monde et considéré comme le domaine de Njörðr et ses fils. Considéré comme un lieu maudit et comme la porte de Hel, les Enfers dans la religion norroise.


Religion : culte d'Ægir 450px-Heilakonungar2Religion : culte d'Ægir 400px-Heilagtvatn_hiverReligion : culte d'Ægir 512px-VatnseyjaReligion : culte d'Ægir 395px-TronedegresReligion : culte d'Ægir 568px-Brennandihjarta


ᚻᛖᚱᚪ ᚩᚷ ᚻᛇᚢᚾᛞᚢᚱ ᚾᚩᚱᛋᛣᚪ ᛫ ᛚᚳᛝᚹᛖᛚᛞᛁᛋᛁᚾᛋ ᛡ ᛏᚹᛟ᛫ ᚦᛢᛋᚢᚾᛞ ᚩᚷ ᚠᛁᛗᛏᚫᚾ ᛫ ᚠᚱᛖᛚᛋᛁ ᛖᛝᚪ ᛞᚪᚢᛝᚪ ᛫  ᚹᛁᛝ ᛋᚫᚢᛗ ᛖᛣᛁ
galyie
galyie
Membre Émérite
Membre de l Académie de l Education Religion : culte d'Ægir 4 Religion : culte d'Ægir Bar_150_3
Messages : 2099

Re: Religion : culte d'Ægir, Lun 22 Fév 2021 - 12:55
Une bien belle et complète présentation de cette religion ancestrale Smile


Elysa Swan Margaret Ière, Impératrice de l'Empire Carnackien
Maori
Maori
Modérateur
Membre de l Académie de l Education Religion : culte d'Ægir 1 Religion : culte d'Ægir 2 Religion : culte d'Ægir 7 Religion : culte d'Ægir Bar_150_3
Messages : 3977

Re: Religion : culte d'Ægir, Lun 22 Fév 2021 - 13:25
Un culte interessant bravo!


Religion : culte d'Ægir OCGC_logo


Vice-Président de l'OCGC
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum