Le fil d'actu GC
Accéder au site
Accéder au site
Le Deal du moment : -15%
Cahier de jeux pour les 3 – 5 ans : éveil ...
Voir le deal
5.95 €
Le deal à ne pas rater :
– 100€ sur les Samsung Galaxy S20, S20+ (et encore -100€ pour ...
Voir le deal

Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Hugo L
Hugo L
Membre Chevronné
République des Royaumes de Vasel - Page 8 Bar_150_3
Messages : 698

Re: République des Royaumes de Vasel, le Jeu 21 Nov 2019 - 16:26
Très belles cartes et un super RP!
ienbrana
ienbrana
Responsable du Comité Histoire
République des Royaumes de Vasel - Page 8 1 République des Royaumes de Vasel - Page 8 1536783976-g18-or-3 République des Royaumes de Vasel - Page 8 Bar_150_3
Messages : 360

http://www.vasel.yt/
Re: République des Royaumes de Vasel, le Sam 23 Nov 2019 - 15:10

Constitution du 5 décembre 2019 instituant le fédéralisme vaselois : Le système politique


Après avoir dévoilé le nouveau découpage territorial vaselois qui prend la forme de Cantons. Découvrez en infographie la réforme du système politique qu'apporte la constitution fédéraliste .

République des Royaumes de Vasel - Page 8 Vasel_Schema_Politique
Ouam
Ouam
Responsable du Comité Politique
République des Royaumes de Vasel - Page 8 1 République des Royaumes de Vasel - Page 8 2 République des Royaumes de Vasel - Page 8 3 République des Royaumes de Vasel - Page 8 Bar_150_3
Messages : 2824

Re: République des Royaumes de Vasel, le Sam 23 Nov 2019 - 15:14
tres tres bel organigramme, beau design et tres clair , bravo !
Hugo L
Hugo L
Membre Chevronné
République des Royaumes de Vasel - Page 8 Bar_150_3
Messages : 698

Re: République des Royaumes de Vasel, le Sam 23 Nov 2019 - 17:23
Super clair et bien organisé bravo !
Myname
Myname
Responsable du Comité Economie et Président OCGC
Nombre d Eiffel remportés République des Royaumes de Vasel - Page 8 3 République des Royaumes de Vasel - Page 8 4 République des Royaumes de Vasel - Page 8 1536585881-g18-orga République des Royaumes de Vasel - Page 8 Bar_150_3
Messages : 11539

http://squirrel.romukulot.fr/
Re: République des Royaumes de Vasel, le Jeu 19 Déc 2019 - 21:13
Super infographie en effet, la typo est osée mais c'est très bien dosé Cool
Par contre, concrètement, juste avec ça je comprends pas trop qui compose la "contre-assemblée" ? Car je pense que l'ensemble de tous les gouvernements cantonaux dépasse les 80 membres c'est pour ça j'ai un doute Smile
Top en tout cas ! Very Happy


ienbrana
ienbrana
Responsable du Comité Histoire
République des Royaumes de Vasel - Page 8 1 République des Royaumes de Vasel - Page 8 1536783976-g18-or-3 République des Royaumes de Vasel - Page 8 Bar_150_3
Messages : 360

http://www.vasel.yt/
Re: République des Royaumes de Vasel, le Lun 9 Mar 2020 - 19:46

Hommage aux victimes du 9 mars


République des Royaumes de Vasel - Page 8 320px-Hugo_Vandemeulebroucke_9mars

Lundi 9 mars, ce jour que nous n’oublierons jamais, le Vasel a été frappée lâchement, dans un acte de guerre organisé et froidement exécuté. Une horde d’assassins a tué 87 des nôtres et en a blessé des milliers.

Aujourd’hui, la Nation tout entière, ses forces vives, pleurent les victimes. 87 noms, 87 vies arrachées, 87 destins fauchés, 87 rires que l’on n’entendra plus, 87 voix qui à jamais se sont tues. Ces femmes, ces hommes, incarnaient le bonheur de vivre. C’est parce qu’ils étaient la vie qu’ils ont été tués. C’est parce qu’ils étaient le Vasel qu’ils ont été assassinés. C’est parce qu’ils étaient l'Unité qu’ils ont été massacrés.

En cet instant si grave et si douloureux, où la Nation fait corps avec elle-même, j’adresse en son nom notre compassion, notre affection, notre sollicitude, aux familles et aux proches réunis ici, dans ce même malheur. Des parents qui ne reverront plus leur enfant, des enfants qui grandiront sans leurs parents, des couples brisés par la perte de l’être aimé, des frères et des sœurs pour toujours séparés. 87 morts et tant de blessés marqués à jamais, marqués dans leur chair, traumatisés au plus profond d’eux-mêmes.

Alors, je veux dire simplement ces mots: le Vasel sera à vos côtés. Nous rassemblerons nos forces pour apaiser les douleurs et après avoir enterré les morts, il nous reviendra de «réparer» les vivants.

A vous tous, je vous promets solennellement que le Vasel mettra tout en œuvre pour détruire l’armée des fanatiques qui ont commis ces crimes, qu’elle agira sans répit pour protéger ses enfants. Je vous promets aussi que le Vasel restera elle-même, telle que les disparus l’avaient aimée et telle qu’ils auraient voulu qu’elle demeure. Et s’il fallait une raison de nous tenir debout, aujourd'hui, une raison de nous battre pour nos principes, une raison de défendre cette Nation qui est notre bien commun, nous la trouverions dans leur souvenir.

Ces femmes, ces hommes, venaient de plus de 26 communes de Vasel. De villes, de banlieues, de villages. Ils venaient aussi du monde, huit pays portent aujourd’hui avec nous le deuil.

Ces hommes, ces femmes, avaient tous les âges, mais la plupart avait moins de 35 ans. Ils étaient la jeunesse du Vasel, la jeunesse d’un peuple libre, qui chérit la culture, la sienne, c’est-à-dire toutes les cultures. C’est cette harmonie qu’ils voulaient casser, briser. C’est cette joie qu’ils voulaient ensevelir dans le fracas de leurs bombes. Et bien, ils ne l’arrêteront pas.Nous continuerons à communier dans les mêmes émotions, en faisant fi de nos différences, de nos origines, de nos couleurs, de nos convictions, de nos croyances, de nos confessions, car nous sommes une seule et même Nation, portés par les mêmes valeurs.

Que veulent les terroristes? Nous diviser, nous opposer, nous jeter les uns contre les autres. Je vous l’assure, ils échoueront. Ils ont le culte de la mort, mais nous, nous, nous avons l’amour, l’amour de la vie.

Ceux qui sont tombés le 9 mars étaient le Vasel , tout le Vasel. Ils étaient étudiant, journaliste, enseignant, restaurateur, ingénieur, chauffeur, avocat, graphiste, architecte, mais aussi charpentier, serveur, photographe, fonctionnaire, publicitaire, vendeur, artiste. Ils étaient les métiers du Vasel, les talents du monde. Tous voulaient réussir, pour eux-mêmes, pour leur famille, pour leur pays. C’est en nous rappelant leur visage, leur nom, mais aussi leurs espoirs, leurs joies, leurs rêves anéantis, que nous agirons désormais.

Nous connaissons l’ennemi, c’est la haine, c’est le fanatisme, c’est l’obscurantisme. Cet ennemi nous le vaincrons ensemble, avec nos forces, celles de la Nation, avec nos armes, celles de la démocratie, avec nos institutions, avec le droit. Dans ce combat, nous pouvons compter sur nos militaires, nos policiers, nos gendarmes, en lien avec la justice, qui se sont encore comportés de façon admirable pour mettre hors d’état de nuire les terroristes.

Nous pouvons compter sur le Parlement pour adopter toutes les mesures qu’appelle la défense des intérêts du pays, dans un esprit de concorde nationale, et dans le respect des libertés fondamentales. Et puis, et puis surtout, nous pouvons compter sur chaque vaseloise et sur chaque vaselois pour faire preuve de vigilance, de résolution, d’humanité, de dignité.

Nous mènerons ce combat jusqu’au bout et nous le gagnerons en étant fidèles à l’idée même du Vasel. Quelle est-elle? Un art de vivre, une volonté farouche d’être ensemble, une appartenance à la Nation, une confiance dans notre destin collectif.

Je vous l’affirme ici: nous ne changerons pas; nous serons unis, unis sur l’essentiel. Et je salue, ici, devant vous, familles, ces innombrables gestes de tant de vaselois anonymes qui se sont pressés sur les lieux des drames pour allumer une bougie, déposer un bouquet, laisser un message, apporter un dessin. Et si l’on cherche un mot pour qualifier cet élan, ce mot existe dans la devise de la Nation: c’est l'Union.

Et que dire de la mobilisation de tous les services publics pour porter secours et assistance aux victimes, pour accompagner les survivants, pour soutenir les proches. Ces personnels de santé, admirables. Leur action dit aussi ce que nous sommes: un pays solidaire.

Tout ce qui s’est passé depuis le 9 mars porte la marque de la gravité, de la conscience des défis qui se présentent à notre pays. Ceux qui sont tombés, le 9 mars, incarnaient nos valeurs et notre devoir est plus que jamais de les faire vivre, ces valeurs.

Nous ne céderons ni à la peur, ni à la haine. Et si la colère nous saisit, nous la mettrons au service de la calme détermination à défendre la liberté au jour le jour, c’est-à-dire la volonté de faire du Vasel un grand pays, fier de son Histoire, de son mode vie, de sa culture, de son rayonnement, de son idéal universel, du respect et même de la ferveur que notre pays inspire au monde chaque fois qu’il est blessé.

Le patriotisme que nous voyons aujourd’hui se manifester, avec ces drapeaux fièrement arborés, ces rassemblements spontanés, ces foules qui chantent la Marche des Cantii; tout cela n’a rien à voir avec je ne sais quel instinct de revanche ou je ne sais quel rejet de l’autre. Ce patriotisme est le symbole de notre union, de notre inaltérable résistance face aux coups qui peuvent nous être portés, car le Vasel garde intact, malgré le drame, malgré le sang versé, ses principes d’espérance et de tolérance.

L’épreuve nous a tous meurtris, les familles d’abord, les vaselois, quelle que soit leur condition, leur confession, leurs origines. L’épreuve nous a tous meurtris, mais elle nous rendra plus fort. Je vais vous dire ma confiance dans la génération qui vient. Avant elle, d’autres générations ont connu, à la fleur de l‘âge, des évènements tragiques qui ont forgé leur identité. L’attaque du 9 mars restera dans la mémoire de la jeunesse d’aujourd’hui comme une initiation terrible à la dureté du monde, mais aussi comme une invitation à l’affronter en inventant un nouvel engagement. Je sais que cette génération tiendra solidement le flambeau que nous lui transmettons.

Je suis sûr qu’elle aura le courage de prendre pleinement en main l’avenir de notre Nation. Le malheur qui a touché les martyrs du 9 mars investit cette jeunesse de cette grande et noble tâche. La liberté ne demande pas à être vengée, mais à être servie. Je salue cette génération nouvelle. Elle a été frappée, elle n’est pas effrayée, elle est lucide et entreprenante, à l’image des innocents dont nous portons le deuil. Elle saura, j’en suis convaincu, faire preuve de grandeur. Elle vivra, elle vivra pleinement, au nom des morts que nous pleurons aujourd’hui.

Malgré les larmes, cette génération est aujourd’hui devenue le visage du Vasel.

Vive le Roi, Vive le Vasel.

Voir les réactions
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum