Le fil d'actu GC
Accéder au site
Accéder au site

Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
gnouf1
gnouf1
Membre Confirmé
Blogapart - Page 4 Bar_150_3
Messages : 357

Dans l'enfer de l'entreprise, le Ven 19 Avr 2019 - 11:42
Blogapart - Page 4 Logo_b10


Dans l'enfer de l'entreprise

par Kristine Ortega

Ça fait quelque temps que partout on voit les médias qui parlent du CEMTOC, on voit apparaître leur logo sur nos fruits, nos légumes et parfois sur médocs, sur certains bateaux et maintenant des armes...
Leur logo est parfois en tout petit, mais il est bien là, bien présent.

Qui sont ils ?


Le CEMTOC est un conglomérat d'entreprise qui c'est saisie de l'anarchie dans l'ancien territoire de l'Euralie pour se faire de l'argent. Pour exploiter des champs, des mines, du pétrole de tout sans distinction. Ils pressent ce territoire comme une pomme dont on veux le jus.  
Le soucis ? Des gens habitent toujours là-bas...

Des habitants voguant de galère en galère.


Quand Lucien Eural a disparue mystérieusement ses différents généraux et chef de police se sont empressés de réunir leur troupes pour prendre le contrôle sur des pans entiers du pays meurtri.
Les habitants sont donc passé d'un dictateur à un autre, pas de quoi fouetter un chat. Certes mais avant ils y avaient un certain niveaux de vue en Euralie, celui-ci c'est effondré. Et c'est là qu'intervient le CEMTOC et ses partenaires. Car aucune des entreprises partenaire du CEMTOC n'a dépêchée d'ouvriers sur place.. Pourquoi ?  

Tout simplement car la main d’œuvre est déjà là et elle est corvéable à souhait.  

Ils habitent dans les territoires administrés par les "chefs de guerres" ou des "seigneur" comme dis le CEMTOC dans ses docs officiels. Mais ce sont des brutes sanguinaires payés en Tiki liquide par le CEMTOC. La population vit dans des bidonvilles au pied des "gares" ou contre les checkpoint à l'entrée des zones d'activités du CEMTOC ou près de 100% de la population travail.

Le récit


Au courant de cette année j'ai eu le loisir de rejoindre mon contact sur ces territoires.


J'ai pris un avion du Polaro vers la Crimésie ou j'ai rejoint la ville de Irvine pour passer la frontière à pied.
Un des pires moment de ma vie, près de 4 jours de marche à fuir les gardes-frontières qui refusent le passage de la moindre personne dans les 2 sens.

Au bout de plusieurs jour j'ai pu rejoindre mon contact. Il m'attendait non loin de la bourgade : *Medipole-Centre-13.02* en effet les villes ou les villages n'ont plus de vrai nom mais juste des identifiants fournit par le CEMTOC.

Il m'attend à côté d'une voiture noire, tout feu éteint. On embarque rapidement et sans un bruit on roule vers le *Staff-Center 4* (Surnommé là-bas Stakatre )qui est un mélange entre une gare de marchandise géante et un bidonville, tout ça fait à la va vite.

Je dormirai chez lui pendant une semaine. Il m'explique qu'il est chef d'équipe agronome pour Médipole et qu'il sous le commandement du seigneur *Luka* un ancien commissaire de police locale.

Il ne vit pas à proprement parler dans le bidonville, mais plus dans une maison individuelle dont le garage est rempli d'opium. Il m'explique que sa femme nous attends.

Ils vivent chichement mais ils ne manque de rien. Il m'explique qu'ils sont très privilégiés car il est très utile à un des gros partenaire du CEMTOC.

Régulièrement dans la rue une jeep avec des hommes en arme circule. Parfois ils arborent les couleur du CEMTOC, parfois celle du seigneur local.

La nuit passe vite, et très vite je suis propulsée au cœur de Stakatre. Ce que j'avais pris pour une gare est en réalité une suite d'entrepôts construit autour d'une voie ferrée toute neuve et un ensemble de matériel, de grues etc... Flambants neuves qui portent des containers complet d'opium sur les wagons d'un train lui aussi tout neuf.

La foule d'ouvriers qui s'est extraite des bidonvilles est rangée en groupe par les superviseurs.

Je me retrouve affectée au travail aux champs. Je dois récolter un objectif précis de pieds toutes les heures sous peine de voir la paye être déduite de ses pieds en moins.

À la fin de la journée viens l'heure de la paye quotidienne et on nous paye en.... Bon CEMTOC, des bons de consommation pour acheter dans les boutique CEMTOC.

Je travaillais comme ça pendant plusieurs semaine.

Puis un jour à la sortie des champs une jeep s'arrête et des hommes descendent et me demandent de les suivre.

Je n'ose pas refuser, les fusils d'assaut en bandoulière m'en dissuade. Ce sont des Sec-CEMTOC.

On retourne dans la gare, ils me font monter dans la voiture derrière la locomotive. Et là commencent une fouille consciencieuse de toute mes affaires, au fond de la voiture je vois mes affaires toute déballée et fouillées... Et surtout tout mon matériel de photo complètement détruit.

Une fois qu'ils m'ont pris ma dernière carte SD, le train démarre.
Alors commence un voyage de trois heure. À l'arrivée d'autre Sec-CEMTOC me sorte de la voiture, mais ceux ci sont bien plus bavard et sympathique.
Nous sommes sur un port, ils m'emmènent dans l'ancienne capitainerie reconvertie en centre opérationnel pour tout un ensemble de chef opérateur de la sécurité, des systèmes ferroviaires ou maritimes.

Là on me dépose dans un bureau, un très grand bureau avec une large baie vitrée sur la mer.

Un homme entre, jovial, en costard, un badge CEMTOC sur le cœur. C'est un des chef et ça se sent.

Et pendant plus de deux heures il va me questionner sur qui suis-je, d’où viens-je etc... Puis une fois qu'il a la certitude que je suis une journaliste (la fouineuse de Blogapart je l'entendrais dire plus tard au téléphone) il me sermonne rapidement sur le fait que je suis rentrée illégalement sur un territoire souverain et que de plus j'ai violé les propriétés privée du CEMTOC.

Ensuite ils m'amène une feuille. Un contrat de confidentialité, je ne dois jamais révéler ce j'ai vu là-bas, je le signe en croisant les doigts Wink

Puis on met dans un avion qui décolle rapidement vers la Crimésie ou m'attend un avion pour le Polaro, tout frais payé par le CEMTOC.
Maori
Maori
Modérateur
Blogapart - Page 4 1 Blogapart - Page 4 Bar_150_3
Messages : 3635

Re: Blogapart, le Ven 19 Avr 2019 - 21:26
Et bien, ç'est charmant par ici ça fait peur :aie:

Excellent article en tout cas. Pourquoi tu mets la monnaie de Mapete ( Tiki) ? C'est si pourri que ça notre monnaie :aie:
gnouf1
gnouf1
Membre Confirmé
Blogapart - Page 4 Bar_150_3
Messages : 357

Re: Blogapart, le Sam 20 Avr 2019 - 16:49
Merci !
Si eje met ta monnaie c'est parce que tout comme les franc Suisse c'est pas traçable <3
Myname
Myname
Responsable du Comité Economie et Président OCGC
Nombre d Eiffel remportés Blogapart - Page 4 3 Blogapart - Page 4 4 Blogapart - Page 4 1536585881-g18-orga Blogapart - Page 4 Bar_150_3
Messages : 11804

http://squirrel.romukulot.fr/
Re: Blogapart, le Mar 23 Avr 2019 - 13:00
Un superbe article, vraiment du travail de qualité juste " j'ai eu le loisir de" me rendre dans une dictature pour être réduite en esclavage avant d'être déportée manu-militari, je suis pas sûr qu' "avoir loisir de" soit très approprié Blogapart - Page 4 551330
En tout cas c'est très intéressant, tu tiens bien ton statut de média d'investigation Cool


gnouf1
gnouf1
Membre Confirmé
Blogapart - Page 4 Bar_150_3
Messages : 357

Re: Blogapart, le Mar 23 Avr 2019 - 14:40
Merci !!
Ouais mais je trouvais ça plus marrant, le détachement de la nana avec le fait d'être envoyer dans un pays colonisé façon Compagnie des Indes Orientales x)
skrímsli snjór
skrímsli snjór
Petit Père Des Bugnes
Blogapart - Page 4 Bar_150_3
Messages : 1276

Re: Blogapart, le Mer 8 Mai 2019 - 2:32
Dites-moi, ça serait pas un peu dans un style compagnie des indes orientales totalitaire tout ça?
La 2nd internationale ne laissera pas passer ça.
gnouf1
gnouf1
Membre Confirmé
Blogapart - Page 4 Bar_150_3
Messages : 357

Re: Blogapart, le Dim 25 Aoû 2019 - 1:32
Hop bonjour à tous !
Je voudrais faire un article sur le trafic d'arme à travers le monde GC, arme légale comme illégale.

Serait t-il possible qu'en MP vous me disiez si votre pays achète des armes à l'extérieur, à qui, si vous en vendez, à qui et si vous avez des réseaux mafieux qui se fournissent chez vous ou où se fournissent vos réseaux mafieux.

Par exemple la Rodina doit avoir une place sur les pays exportateur illégale d'arme car la guerre civile est finie depuis peu et la sécurité aux frontières est pas au top.
Les pays instable achète pas mal d'arme illégalement etc..
Hugo L
Hugo L
Membre Chevronné
Blogapart - Page 4 Bar_150_3
Messages : 760

Re: Blogapart, le Dim 25 Aoû 2019 - 9:25
Ok gnouf Very Happy
Askamih
Askamih
Responsable du Wiki GC
Blogapart - Page 4 1 Blogapart - Page 4 Bar_150_3
Messages : 840

Re: Blogapart, le Dim 25 Aoû 2019 - 9:39
C'est vrai que ce thème peut être cool comme article ! De notre côté le Vasel produit ses propres armes avec Epsilav et tout notre rp militaire bien développé par ien Wink


Unsere Nation wird strahlen
Maori
Maori
Modérateur
Blogapart - Page 4 1 Blogapart - Page 4 Bar_150_3
Messages : 3635

Re: Blogapart, le Dim 25 Aoû 2019 - 10:54
votre pays achète des armes à l'extérieur, à qui, si vous en vendez, à qui et si vous avez des réseaux mafieux qui se fournissent chez vous ou où se fournissent vos réseaux mafieux.

Nous sommes découverts ! Blogapart - Page 4 551330

je t'envois ça rapidement.
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum