Le fil d'actu GC
Accéder au site
Accéder au site
-45%
Le deal à ne pas rater :
TEFAL – Marmite 36 cm – Inox, Tous feux dont induction
29.49 € 53.27 €
Voir le deal

Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
vallamir
vallamir
Président OCGC
Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 7 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 8 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 6 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 Trophee_bronze_ico Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 Bar_150_3
Messages : 13980

https://www.vallamir-co.fr
galyie a écrit:Comme toujours très riche et très plaisant à lire.

Pour ce qui est d'un conflit entre nos deux pays entre 1622 et 1680 je trouve cela pertinent.  En effet à cette époque l'Empire s'écroule au profit d'un "République"  dite des sages.  Il s'agit en réalité d'un renversement de la monarchie par les plus grands bourgeois du pays qui s'appuie sur le peuple pour atteindre le sommet de l'état. Chose réussie puisque l'empereur sera destitué et la République proclamée (la famille impériale s'exile ou se cache).  Le conseil des sages (6 hommes élus tous les 8 ans)  dirige le pays durant plusieurs dizaine d'années.

On peut largement dire que ce conseil avide de richesse et de pouvoir va engager une grande guerre contre la Mandelsy qui sera à l'origine de l'appauvrissement du peuple,  de famine,  de milliers de morts ce qui conduira à la chute de la République et à la restauration de l'empire.

Je ne sais pas ce que tu en penses ?  C'est l'histoire globalement et malheureusement très peu détaillées pour le moment.

Il y a des éléments intéressant à prendre en compte en effet. Après sur la temporalité, la période 1622-1680 est une période de construction de la république suivi de périodes plutôt prospères jusqu'au début des années 1840.
Mais je prends toute de même l'idée pour voir comment ça peut s'insérer ^^

Sinon si les années 162x correspondent aussi à une période de révolution chez toi, on peut aussi considérer que des évènements en Mandelsy ont encouragé les évènements chez toi..

Merci à tous les deux sinon !!
galyie
galyie
Membre Émérite
Membre de l Académie de l Education Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 1 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 4 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 Bar_150_3
Messages : 2833

Oui ça peut aussi être un lien.

J'ai complété mon précédent message si jamais avec plus de détails Smile


Elysa Swan Margaret Ière, Impératrice de l'Empire Carnackien
vallamir
vallamir
Président OCGC
Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 7 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 8 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 6 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 Trophee_bronze_ico Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 Bar_150_3
Messages : 13980

https://www.vallamir-co.fr
Voici une proposition en tenant compte de tes éléments. J'ai essayé de faire en sorte que ça aboutisse à un statu quo ^^
Un élément qu'il faudra intégrer à ton RP si on souhaite être cohérent est le développement de la marine carnackienne sous l'impulsion du conseil des sages.

Je n'ai pas tout détaillé de manière à pouvoir faire ensuite des articles spécifiques sur les grandes batailles par exemple.

Emergence de la deuxième République


Les premières années de la deuxième république sont assez difficile puisqu’en réaction à l’instauration de ce nouveau régime, l’Empire Carnackien déclare la guerre à la Génèse. L’Empire voit en effet d’un mauvais œil l’établissement de ce nouveau régime et craint que ces idées se répandent sur son territoire. Cette guerre sera très courte est concernera surtout la partie sud-est de la Génèse à la frontière avec l’Empire Carnackien. Les suffouites paieront le plus lourd tribut de cet affrontement avec plusieurs milliers de morts et quelques villes moyennes ravagées par les affrontement. La guerre prend fin en 1629 alors que l’Empire Carnackien doit faire face à un soulèvement de son peuple.

Dans ses premières années, la deuxième République peine donc à se structurer. Il faudra attendre 1630 pour qu’un constitution soit soumise par référendum au peuple. Cette constitution prévoit l’organisation de la République en deux niveaux. L’état central est constitué d’un gouvernement nommé par le parlement en fonction de la majorité qui y est présente. Le parlement est doté de deux chambres : la chambre des députés élus tous les 6 ans par le peuple et la chambre des communes où siègent des représentant des communes renouvelés en même temps que son renouvelés les conseils municipaux. Le deuxième niveau est le niveau communal dont les compétences et les pouvoirs sont largement renforcés. Leur nombre est légèrement augmenté par rapport aux communes de la première République (1635 communes pour la deuxième République contre 1593 pour la première). Du fait de la participation directe des communes à l’activité parlementaire, cet échelon est celui privilégié pour l’exercice de la démocratie. En quelques décennies la structure communale s’encre donc profondément dans la culture génésienne et perdurera jusqu’à aujourd’hui à quelques évolutions de délimitations prêts.

Le gouvernement est dirigé par un président du conseil élu conjointement par les deux chambres du parlement. La durée de son mandat est au plus égale à celui de la chambre des députés (6 ans). Le premier président du conseil est Manouel Gastasse notable theidois. Jusque dans les années 1650, les différents présidents du conseil s’attachent à renforcer les institutions républicaines. Ils confirment notamment le rôle d’OCJ dans la protection des institutions. Les membres de l’ordre ne font plus partie des instances de gouvernance comme c’était le cas durant la première république. Ils agissent plutôt comme une sorte de service secret et de défense recevant ses ordres directement du gouvernement.

En 1670, un nouveau conflit avec la République Carnackienne éclate. Les causes du conflit sont multiples. En premier lieu, la République Carnackienne et la République de Génèsent s’opposent sur deux visions très différente du régime républicain. Là où le conseil des sages en république carnackienne se mu progressivement en un régime dictatorial, la Génèse s’attache à renforcer l’implication du peuple dans les différentes instances républicaines en faisant la part belle à ce qu’on appelerait aujourd’hui la démocratie participative. En second lieu, la république carnackienne, tout comme la république de Génèse ont tout deux la volonté d’étendre leur influence en Océania. Enfin, la guerre du début du siècle a laissé des traces dans les deux pays et les désirs de vengeance sont exacerbés par les gouvernements en place.

Le 13 juillet 1670 les deux pays se déclarent mutuellement la guerre. Dans les deux cas, les économies sont transformés et mises au service de cet affrontement. Plusieurs batailles se succèdent à la frontière carnacko-génésienne. Les pertes sont sensiblement plus importantes pour la République Carnackienne bien plus densément peuplée dans cette partie que la République de Génèse. Les plus importants affrontement sur terre sont la bataille du Cavlore (en République de Génèse) du 25 août 1672 au 13 septembre 1673, la bataille du Ganffre (en République Carnackienne) du 25 juin 1674 au 31 janvier 1675 et la bataille du Draisan (frontière entre les deux pays) du 2 février 1676 au 4 mars 1683. La bataille du Draisan constitue l’une des premières expérience de guerre de position en Océania. Des batailles navales ont également lieu. La République Carnackienne, bien consciente que le coeur économique de la Génèse se trouve sur la côte ouest décide de se doter d’une importante flotte afin de déplacer les affrontements sur l’ouest de la Génèse. Là encore de grandes batailles navales ont lieu : toutes se soldent par des défaites génésiennes dont la flotte militaire est assez peu développée. Seul l’attaque de la ville de la cité fortifiée de Theide du 3 au 29 mai 1676 voit les génésiens gagner une bataille navale.

Au fil des ans, la guerre se fait de plus en plus impactante notamment pour la République Carnackienne. En Génèse, la diminution des affrontements navals et l’éloignement des zones de combat avec les territoires les plus densément peuplés et dynamiques économiquement font que l’on se désintéresse peu à peu de ce conflit. Du côté carnackien, les moyens diminuent également au fil du temps. Le conflit prend fin en 1686 alors que la République Carnackienne doit faire face à une crise économique majeur en partie dû à l’effort de guerre demandé depuis 16 ans.



Plus que 2 parties !
vallamir
vallamir
Président OCGC
Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 7 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 8 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 6 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 Trophee_bronze_ico Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 Bar_150_3
Messages : 13980

https://www.vallamir-co.fr

La Génèse rayonnante (1801-1840)


Débarrassé des pirates, la république de Génèse entre dans son âge d’or. À l’exception de la période de 1840 à 1849, le XIXème constitue l’ère la plus prospère du pays. La Génèse puis ensuite la Mandelsy est reconnue comme un pays développé et une puissance commercial de premier plan partout dans le monde.

En 1801, les quatre confédérations marchandes s’accordent pour rentrer le moins possible en concurrence à l’étranger. Elles se partagent ainsi le monde et les différents comptoirs commerciaux de manière à couvrir pratiquement l’ensemble des ports du monde. Cet accord est dénoncé par plusieurs puissances étrangères dans la mesure où il permet par endroit la constitution de monopoles sur le transport maritime. Cette situation est néanmoins largement profitable aux quatre confédérations lesquelles voient leur patrimoine s’accroître de manière exponentielle. C’est donc à cet époque que l’on voit fleurir partout sur la côte ouest de nombreux manoirs ou châtelets demeures des principales familles de navigateurs affiliés aux confédérations marchandes.

De son côté la République continue de se doter de navires militaires afin de contenir une éventuelle résurgence de la piraterie. Cette vaste flotte dépassent à son apogée en 1839 les 700 navires. Elle parcourt le monde essentiellement pour lié des relations diplomatiques et commerciales avec les autres états gécéens tout en diffusant l’image de modernité que veut se donner la République de Génèse.

En 1838, la République, sous l’influence des dirigeants des confédérations marchandes, décide d’agrandir son territoire. Elle déclare la guerre à la République de Crosovie et au Protectorat du Dunvegan, deux territoires jusqu’alors indépendant de la Génèse. La République de Crosovie est vue comme une république dissidente de la République de Génèse ce qui est en partie le cas puisque la République de Crosovie a été fondée suite à la chute de la première République de Génèse. Le Dunvegan est quant à lui vu comme un territoire devant naturellement être rattaché à la Génèse. Son emplacement stratégique à mi-chemin entre l’Océania et le Volcania en fait un lieu idéal pour l’implantation d’un vaste complexe portuaire dans la mer de Batchy. Confiant dans ses forces navales, la République souhaite mener une guerre éclair et faire capituler les deux gouvernement en quelques semaines voir quelques mois. C’est sans compter sur l’aide du royaume de Faimy aux deux territoires de l’ouest océanien. Le détroit du Peacksburg est alors de théatre d’importantes batailles navales qui ne sont pas sans rappeler celles ayant eu lieu quelques dizaines d’années auparavant face aux pirates.

Deux batailles sont à noter de par l’ampleur des forces engagées. Le 12 juin 1839 au large de Punta de Mazaltàn, la flotte républicaine affronte les flottes dunveganes et faimouites. Près de 250 navires composent les flottes de chacun des deux belligérants. Du fait la supériorité technologique des navires faimouites, la flotte républicaine se fait écraser en moins de trois jours. Aucun navire républicain n’en réchappe là où les pertes sont beaucoup plus mesurées pour les dunvegans et encore plus pour les faimouites.

La deuxième bataille d’importance à lieu à Theide du 27 septembre au 11 novembre 1839. Les faimouites, crosovites et dunvegan forment une coalition et alignent près de 540 équipages. Leur objectif : assiéger et bombarder la capitale de manière à contraindre la République de Génèse à renoncer à ses ambitions. Depuis le siège de la ville de Theide par les carnackiens un siècle et demi plus tôt, la ville de Theide s’est largement développée s’étend désormais également sur le continent. Si la conquête de la partie continentale est relativement aisée pour les troupes de la coalition, il n’en est pas de même pour les trois îles. Celles-ci ont été considérablement renforcées depuis le dernier assaut et dotées de canon longue porté bien plus performant que les canons pouvant être embarqué sur des bateaux. Pour la première fois de leur histoire, les faimouites subissent d’importantes pertes dans leur flotte. La défaite de la coalition est presque totale : seuls quelques navires réchappent de cette bataille. Pour autant, les destructions de la partie continentale de la ville et plus encore les différentes défaites subis au large des côtes crosovites et dunveganes affaiblissent quelque peu la république de Génèse.
Plus qu'à retracer tout le RP mandelsien entre 2015 et 2020 et je serais bon sur l'histoire du pays ^^
Maori
Maori
Modérateur
Membre de l Académie de l Education Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 1 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 2 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 7 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 Bar_150_3
Messages : 5158

L'Histoire est toujours aussi passionnante et on voit tout le travail bien joué Val.
vallamir
vallamir
Président OCGC
Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 7 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 8 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 6 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 Trophee_bronze_ico Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 Bar_150_3
Messages : 13980

https://www.vallamir-co.fr
Merci Maori !

J'ai attaqué la dernière partie, sans doute la plus ... chiante à faire puisqu'il faut retracer tous les élements de RP entre 2015 et 2020. Un gros taf notamment car ... je n'avais pas fait de suivi entre 2015 et mon retour fin 2019...

Bref voici trois premières parties. Il restera à synthétiser l'année 2020 qui a été très très riche en évènements ! Heureusement j'avais un semblant de suivi sur ma page "Vallamir RP" du wiki ^^ Bien entendu pour que ça soit cohérent avec les développements les plus récents du pays, j'ai un peu brodé sur certains faits.

Transition vers un régime républicain

La troisième République est proclamée le 15 Juillet 2015. Dans un discours devant la nation Justine de Salamille annonce l’abolition de la monarchie et proclame la République. Dans un même temps elle annonce le déploiement de l’« Ecoplan de Développement Economique de la Mandelsy » (plan EDEM) dont l’objectif est de guider le développement de la Mandelsy dans tous les domaines pour les décennies à venir. Enfin, elle nomme un groupe de femmes et d’hommes lesquels sont chargés de former une assemblée constituante et de rédiger une constitution pour la troisième République. Justine de Salamille promet de se retirer du pouvoir dès qu’un nouveau gouvernement sera élu par le peuple. En août 2015, l’assemblée constituante légitime Justine de Salamille dans son rôle de chef du gouvernement provisoire en la nommant gouverneure par intérim du pays. Durant la fin de l’année 2015, elle porte la candidature de Theide pour l'organisation des jeux olympiques de 2016. La ville sera désignée pour accueillir cet évènement sportif.

Justine de Salamille et le gouvernement qu’elle a nommé autour d’elle en accord avec l’assemblée constituante œuvrent également à la mise en œuvre du plan EDEM. Un accord de coopération technologique est signé avec les Royaumes-Unis des Îles Cerberes pour la construction d’une centrale nucléaire de dernière génération dans l’ouest du pays.

Avant même l’adoption d’une constitution, l’assemblée constituante décide de donner l’opportunité au peuple de s’exprimer au travers d’un premier scrutin. Les 15, 16 et 17 avril 2016 sont organisés des élections municipales afin de légitimer celles et ceux qui font la politique locales. Ces élections sont les premières élections libres organisées dans le pays depuis 1849 mais souffrent de nombreux défauts : l’assemblée constituante ne remet notamment pas en question le nombre de sièges au sein des conseil municipaux. Ainsi pour deux communes ayant la même population, le nombre de conseillers peut être radicalement différent. Des études réalisés a posteriori ont également montré que de nombreuses fraudes avaient eu lieu rendant discutable les résultats pour beaucoup de communes.

Les jeux olympiques de Theide et leurs conséquences


Les jeux olympiques de Theide se déroulent du 15 au 27 juillet 2016 et sont les premiers jeux organisés en Mandelsy. Initialement ces jeux avaient été attribués à la ville de Mégalipoli. Suite à des scandales liés à l’attribution des jeux un nouveaux concours a été organisé en 2015 avec pour condition d’organiser des jeux en moins d’un an. À l’issue du processus de votes, c’est Theide qui est désignée pour accueillir les jeux de 2016.

Le projet olympique s’appuie sur la rénovation urbaine d’un immense quartier d’habitat précaire et sur l’usage d’infrastructures sportives existantes. Le chantier pharaonique de ce qui deviendra le « quartier olympique » commence dès septembre 2015. Si tout n’est pas terminé en juillet pour les jeux, les principales infrastructures sont bien opérationnelles.

Ces jeux sont entachés de plusieurs scandales. Le financement du projet interroge largement la population puisque 50 % du coût des jeux en pris sur les budgets de l’état et le reste vient de financement de riches familles mandelsiennes et en particulier des familles de Bonapartagne, de Theidassan et de Salamille. L’opinion public s’interroge surtout sur la participation de la famille de Salamille et des éventuels conflits d’intérêt qui en découleraient.

La construction du quartier olympique est réalisée de manière extrêmement rapide. En 2017-2018, le gouvernement mandelsien dévoile les dessous de ce chantier et révèle que beaucoup de choses ont été réalisées dans le mépris des règles environnementales et dans des conditions de travail extrêmement difficiles. Enfin, lors des jeux olympiques, un incident éclabousse l'équipe mandelsienne d'équitation. Une partie des chevaux sont empoisonnés ce qui empêche les cavaliers mandelsiens de participer aux épreuves d'équitation, épreuves pour lesquels ils sont pourtant favoris. Ces élements amènent l’assemblée constituante à éloigner progressivement Justine de Salamille de la construction de la constitution en l’empêchant d'assister aux séances de l'assemblée. Cette dernière diminue aussi ses marges d'action en tant que gouverneure par intérim de la République de Mandelsy. L'assemblée exige par exemple que Justine lui fasse un compte-rendu quasi-quotidien des actions qu'elle mène.

Le 8 août 2016 un avis de recherche national1 est émis par l'assemblée constituante à l'encontre de Justine de Salamille. Ce premier avis de recherche n'est pas assortit d'une prime mais démet officiellement Justine de ces fonctions de gouverneure. Justine est alors identifiée par l'assemblée comme une menace potentiel pour l'intégrité de la République Mandelsienne, notamment car elle a été impératrice du grand royaume de Mandelsy. L'assemblée constituante dépêche le même jour des forces de police à son domicile pour l'arrêter. Cependant, celle-ci a pris la fuite avec Alfred Vallamir vers le Peacksburg puis se rendra quelques semaines plus tard à Mégalipoli en RFGC.

Le 10 août, l'assemblée constituante publie par voie de presse les raisons qui la poussent à considérer Justine de Salamille comme une criminelle. Cette dernière est soupçonnée de vouloir renverser les institutions républicaines grâce au soutien de la flotte Faimouite. L'assemblée se base également sur les désaccords qu'aurait exprimé Justine de Salamille au sujet de nouvelles orientations que prendrait la constitution de la IIIème République. Le communiqué révèle en outre que Justine de Salamille serait impliquée dans l'empoisonnement des chevaux mandelsiens lors de jeux olympiques. Si les premières accusations ont été démenties, aucun élément ne permet de statuer sur les dernières.

Présidence de Karl Silver Stone et catastrophes naturelles

Le 2 novembre 2016, Karl Silver Stone est nommé par l’assemblée constituante président de la République. Celui-ci était jusqu’alors président de l’assemblée constituante. Il réaffirme à l’occasion de son discours d’investiture1 son opposition à Justine de Salamille et le statut d’ennemi public N°1 de la République que lui a attribué l’assemblée. Il prévoit de modifier en profondeur les orientations qu’avait donné Justine de Salamille à la troisième république. Ainsi, il entreprend la militarisation du pays (laquelle n’aura jamais réellement lieu faute de moyens) et son développement industriel en s’affranchissant des confédérations marchandes. Du fait du non contrôle de l’état sur l’économie, ce développement sera très ralentit et n’aboutira qu’à quelques réalisation isolées. En effet, les moyens à mettre en œuvre pour s’affranchir du recours aux confédérations sont tel qu’il est impossible pour l’état de s’en dispenser : l’ensemble des filières industrielles étant aux mains des confédérations.

Les mois de novembre et décembre 2016 sont en outre marqués par deux ouragans d’une intensité jamais vue : les ouragans Quamyqaz et Alpagaz frappent le nord de la Mandelsy respectivement du 20 au 28 novembre et du 10 au 13 décembre. Le premier, l’ouragan Quamyqaz est le plus puissant ouragan jamais enregistré en Mandelsy (il est donc possible qu’il est eu des ouragans comparables avant les premières mesures). L’ouragan Alpagaz se classe en deuxième position. Malgré les alertes des différents instituts météorologiques, la présidence ne prend pas de mesures pour protéger toute la population. Ainsi, des évacuations sont organisées mais ne concernent que les citoyens mandelouites. Les deux ouragans font donc de nombreuses victimes : près de 50 000 mandelsiens périssent lors des deux catastrophes. Le bilan matériel est impossible à chiffrer mais de nombreuses villes sont détruites en totalité ou à plus de 80 %.

Si le gouvernement mandelsien n’organise pas d’aide humanitaire, celle-ci se met en place sur le plan international. De nombreux pays dépêchent des aides dans le nord du pays : Ancore, Empire Carnackien, Sunrise, Peacksburg ou encore Polaro répondent à l’appel à l’aide passé par Justine de Salamille depuis Mégalipoli. Le royaume de Faimy apporte également son soutien matériel aux habitants sinistrés. Malgré cela, et du fait de zones difficilement accessibles et d’un étalement important de la population, les soins et aides alimentaires ne parviennent pas à toutes les populations impactées par les ouragans. Les années qui suivent sont marquées par une explosion de la pauvreté, de la famine et des maladies dans cette partie du pays. Fin 2020, on estime que 6,5 millions de personnes ont été déplacés du fait des ouragans de 2016 et que ceux-ci ont causé la mort indirectement de 150 000 personnes (famine et maladies).

Jusqu’en 2020, le pays peine à se reconstruire face aux deux catastrophes naturelles de 2016. Il s’est en outre largement discrédité sur le plan international avec l’incident militaire ayant eu lieu au large de Mégalipoli fin 2016 (pseudo déclaration de guerre au NED avec rapide capitulation étant donné l’absence d’armée en Mandelsy). Pendant 3 ans, le pays se renferme sur lui même. Karl Silver Stone remet insidieusement en place la ségrégation entre les peuples qui avait cours durant à l’époque du Grand Royaume de Mandelsy et concentre ses politiques sur l’ouest du pays.



Edit : pétage de cable dans la rédac de la dernière partie ... je pensais que ce serait facile parce que beaucoup de choses sont déjà écrites :aie:

VallamIRL @vallamir
Faire une synthèse d'une année de RP ultra riche (confinement de 2020 ...) ... c'est vraiment... pas amusant du tout ^^ Je vais me contenter de fignoler le suivi du RP pour le moment...


VallamIRL @vallamir
La difficulté réside dans la multiplicité des évènements, lesquels s'enchaînent plutôt bien si on les conserve tous. En revanche si on en enlève ça devient difficilement compréhensible ... et trop long si on conserve tout :aie:" alt="222236.gif" />


VallamIRL @vallamir
En gros faut résumer les actes 2 et 3 en une page, une page et demi, cohérente synthétique ... ouf difficile...


VallamIRL @vallamir
J'imagine pas tout ce qu'on pourrait écrire si on faisait systématiquement des résumés de tous les RP ! Les gars vous voulez pas embaucher un scribe ou quelque chose dans le genre dont ce serait le taf :aie:" alt="222236.gif" />
galyie
galyie
Membre Émérite
Membre de l Académie de l Education Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 1 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 4 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 Bar_150_3
Messages : 2833

Incroyable de détails, je suis en admiration devant tout ce travail. Bravo pour la partie commune à nos deux pays. J'apprécie énormément l'histoire des républiques et la guerre. C'est bien écris et très proche de ce que m'imaginais Smile


Elysa Swan Margaret Ière, Impératrice de l'Empire Carnackien
Maori
Maori
Modérateur
Membre de l Académie de l Education Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 1 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 2 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 7 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 Bar_150_3
Messages : 5158

c'est un travail de fou, une fois de plus, pas facile de tout résumé, je peux te comprendre. Désolé , je ne suis pas scribe , je peux t'aider que pour le sport ou éventuellement pour boire du punch. :aie:
vallamir
vallamir
Président OCGC
Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 7 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 8 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 6 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 Trophee_bronze_ico Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 Bar_150_3
Messages : 13980

https://www.vallamir-co.fr
Merci pour le Ti-punch :aie: j'ai réussi à me chauffer pour ENFIN terminer !!

Bref vous connaissez tout cela mais voici le résumé de l'année 2020 écourté des éléments qui ne se déroulent pas en Mandelsy... pour bien faire faudrait faire une page dédié à ce RP :aie: (en vrai elle existe : http://vasel.yt/wiki/index.php?title=Vallamir_:_RP_en_cours).

Fun fact en grand malade des chiffres que je suis : la partie "histoire" représente environ 20 000 mots, soit ... la moitié de ce que j'ai écris sur la Mandelsy (hors personnages et villes). J'ai peur de ce que ça va donner dans mon encyclopédie ça :aie:

Dérive autoritaire du régime de Karl Silver Stone et montée des tensions avec l’Empire Carnackien


L’année 2020 est marquée par plusieurs évènements lesquels mènent à la chute de Karl Silver Stone. Le premier évènement est l’attaque de Larçay. Le 16 avril 2020 à 8h32 un passager du train reliant Theide à Larçay attaque au couteau une trentaine de personnes sur les quais de la gare. Vingt-une personnes décèdent et 9 autres sont blessées. Suite à cette attaque Karl Silver Stone souhaite pouvoir juger rapidement de tel criminels. Il met alors en place un tribunal exceptionnel qu’il préside. Le responsable de l’attaque de Larçay n’est pour autant pas retrouvé.

Les jours et semaines qui suivent, de nombreuses arrestations ont lieu dans tout le pays. Le motif invoqué est celui d’un lien présumé avec le tueur de Larçay. En réalité, il s’agit surtout d’opposants politiques. Les médias internationaux font état au 21 avril de la tenue de plus de 350 procés. Un mois plus tard se sont plus de 17 000 personnes qui ont été jugées et condamnées. Ces dernières sont parquées dans des camps de prisonniers construits en marge des grandes villes.

Au mois de juin, suite à la fin de ses obligations en RFGC, Justine de Salamille annonce son retour en Mandelsy. De nouveaux avis de recherche sont émis à son encontre et le gouvernement l’accuse d’avoir dirigé l’attaque de Larçay. À partir du 24 juin 2020 plusieurs attaques se déroulent à la frontière carnocko-mandelsienne. Le 24 juin la frontière carnackienne est attaquée à deux reprises par des hommes venus de Mandelsy. La première fait trois morts et dix-sept blessés tandis que la seconde voit un camion remplit d’explosifs tenter de forcer la frontière.

Dès le lendemain, Karl Silver Stone dément toute implication du gouvernement mandelsien et accuse Justine de Salamille et le royaume de Faimy d'être à l'origine de ces attaques. Celles-ci coïncident avec le retour effectif de Justine de Salamille au royaume de Faimicy.

Face à cette situation, l'Empire Carnackien annonce le déploiement d'un contingent de 2 500 soldats, de blindés légers et lourds ainsi que 4 canons de 155mm afin de protéger sa frontière avec la Mandelsy. L’impératrice carnackienne, Elysa Swan Margaret Ière annonce également le déploiement de la seconde flotte carnackienne dans les eaux internationales au nord de la Mandelsy. Cette flotte est composée de sept bâtiments dont le porte-avions Hector V. Elle atteint sa position, à 110 km au nord-est de la Mandelsy dans les eaux internationales le 4 juillet. Dès lors des avions de chasse et des drones effectuent des manœuvre dans la zone contribuant à augmenter les tensions entre la Mandelsy et l’Empire Carnackien. Karl Silver Stone annonce de son côté le déploiement de quelques militaires mandelsiens à la frontière.

Malgré cette démosntration de force, les attaques continuent de manière régulière jusqu’au milieu du mois de juillet. Le 5 juillet au matin, un petit bateau avec à son bord une dizaine d’hommes armés tente d’attaquer un navire de la flotte carnackienne en manœuvre au nord de la Mandelsy. Après plusieurs sommations, le bateau est détruit par une frégate carnackienne. Enfin, le 8 juillet des roquettes sont tirées depuis la Mandelsy en direction de l’Empire Carnackien. Celles-ci sont interceptées par le bouclier anti-missile carnackien avant de faire des dégâts.

Là encore Empire Carnackien et Mandelsy s’accusent mutuellement d’être à l’origine de ces attaques. Karl Silver Stone demande à l’OCGC de sanctionner l’Empire Carnackien notamment pour l’attaque du 5 juillet arguant qu’il ne s’agissait en aucun cas d’un navire hostile mais d’un simple bateau de pêche.

L’OCGC décide de former une commission d’enquête afin de déterminer les responsabilités de chacun. Celle-ci livre ses conclusions le 19 juillet et établit que les auteurs des différentes attaques ne sont pour l’heure pas identifiables. Elle établit également que aussi que l'embarcation qui a été neutralisée par les forces carnackiennes le 5 juillet après avoir été perçue comme menaçante, était bien un navire militarisé bien qu'il s'agisse à l'origine d'un navire de pêche comme l'avaient affirmé les autorités carnackiennes. La réponse de ces dernières a donc été juste et proportionnée, face à une tentative d'attaque de sa flotte. Dans sa conclusion, la commission soutien l'hypothèse d'une série d'attaques gratuites et délibérées provenant du territoire mandelsien à destination de positions carnackiennes. Elle indique par ailleurs que les motivations de ces actes terroristes restent à élucider. Elle affirme enfin que l'Empire Carnackien n'a en aucun cas sur-réagit à ces agressions, et qu'il a au contraire dû adapter sa réponse à l'absence d'aide mandelsienne afin d'arrêter ces attaques à répétition.

Sortie de l’OCGC, implication dans la triarme et chute de Karl Silver Stone

Suite à ces conclusions, les relations entre l’Empire Carnackien et la Mandelsy se calment un peu. Les attaques cessent. Cependant, et suite aux décisions de l’OCGC, Karl Silver Stone demande le 9 août 2020 l’ouverture d’une procédure de sortie de l’organisation. Il laisse cependant le choix aux communes de le suivre ou non dans cet entreprise. Les Maires ont ainsi à statuer sur leur maintien au sein de l’OCGC ou non. Dans le premier cas les communes devront se constituer en un nouvel état (qui prendra d’abord le nom d’Union des communes Mandelsiennes puis de Mandelsy Libre). Dans le cas contraire, les communes resteront au sein d’un état dirigé par Karl Silver Stone (la République Libre de Mandelsy). Après discussion avec l’OCGC, il est prévu que la Mandelsy sorte effectivement de l’OCGC le 1er janvier 2021.

L’enclenchement de se processus de sortie amène Justine de Salamille à revenir sur la scène politique nationale. Sentant que les Maires voulant rester au sein de l’OCGC ont du mal à se fédérer elle propose d’organiser une conférence réunissant les Maires désireux de poursuivre l’aventure océgécennes. Cette conférence, portant le nom de premier conférence de Nuylnes, se déroule les 5 et 6 septembre 2020. Elle acte le fait de créer une nation commune dont il conviendra de déterminer le fonctionnement à l’occasion d’une nouvelle réunion. Elle nomme également deux porte parole chargés de mener les négociations avec l’OCGC : Augustus Floups, Maire de Nuylnes, et Justine de Salamille, ex-Impératrice de Mandelsy.

Une seconde conférence est organisée du 2 au 6 novembre 2020. 1623 Maires sur les 1682 que compte la Mandelsy continentale y participent illustrant le faible nombre de communes souhaitant finalement l’indépendance vis à vis de l’OCGC. Cette conférence acte la création d’une assemblée des maires ayant fonction d’assemblée constituante. Plusieurs personnalités internationales y font également des interventions : Julia Kerberg, présidente de l’OCGC, Aliciane de Flork, Maire de Mégalipoli en RFGC et représentante de la gouvernance anti-terroriste internationale et Alfred Vallamir au nom du Comité Politique. De nombreux sujets sont abordés et notamment les récentes découvertes d’usines clandestines d’armement dans le port de Mégalipoli et des éventuels liens avec la Mandelsy.

Le 30 novembre 2020, l'OCJ pirate le site du monde GC pour faire un communiqué et faire plusieurs révélations. L'organisation expose plusieurs affaires impliquant Karl Silver Stone. Elle révèle notamment que le leader mandelsien aurait commandité l'attaque de Larçay afin de justifier l'augmentation de ces pouvoirs en termes de justice. L'organisation indique que depuis l'attaque de Larçay, Karl Silver Stone est en mesure de condamner quiconque s'oppose à lui. Elle révèle aussi que le conflit qui oppose l'Empire Carnackien et la Mandelsy depuis le printemps est monté de toute pièce afin de détourner l'attention des médias sur des nombreuses arrestations ayant lieu en Mandelsy. L'OCJ révèle également l’existence d'un trafic mondialisé prenant la forme d'un commerce triangulaire dans lequel la Mandelsy fournit la main d’œuvre, l'Aldesyl (la localisation exacte n'est pas mentionnée) fournit les matières premières et Mégalipoli produit les armes. Ces armes seraient en priorité à destination de la Mandelsy, mais l'OCJ suppose qu'elles ont pu alimenter les divers conflits armés de l'année 2020. Enfin l'OCJ, fait également le lien avec les activités de pirateries contre lesquelles les nations du monde GC ont eu à lutter au début de l'année 2020. Les pirates étant considérés par l'organisation comme des missionnaires venant de Mandelsy et tentant d'apporter par voie maritime un paiement convenu avec Karl Silver Stone. L'échec de cette activité et la victoire des nations de l'OCGC fasse aux pirates aurait encouragé Karl Silver Stone à lancer une opération plus vaste afin de masquer ses activités. Cette opération commençant par l'attaque de Larçay. Ces éléments sont confirmés le 20 décembre 2020 par le procureur fédéral de la RFGC José San Garcia.

Avec ces révélations et devant l’impossibilité du peuple à se révolter du fait de la main-mise de Karl Silver Stone sur le système de justice et sur l’armée du pays, un petit groupe décide d’attaquer de front le leader mandelsien au cours de ce qui est appelé à la première opération papillon. Ce groupe comprend Justine de Salamille, Alfred Vallamir, le Major Joseph Psaline et l’inspecteur Plack. Tous font partis plus ou moins officieusement de l’OCJ. Le 25 décembre 2020, ils rendent à Valaxtine sur Choisille en secret, pénètre dans le palais de la République où vit Karl Silver Stone et l’arrête. Dans leur fuite, ils sont pris en chasse par la garde personnelle du président mandelsien et sont obligés d’incendier le palais de la République.

L’arrestation de Karl Silver Stone, marque la fin de fin de son régime et de la troisième République et permet de démanteler la partie mandelsienne de la triarme. Les camps de prisonniers sont ouverts et plus de 50 000 personnes libérées. Enfin, le processus de sortie de l’OCGC est également stoppé à condition que des élections libres soient organisées en Mandelsy au cours de l’année 2021.



Avec ces deux parties, l'histoire du pays est enfin terminée !
Je ferrais une relecture/correction à l'occasion de la réalisation des différentes figures. Mais pour l'heure je vais prendre une pause sur ce sujet et revenir sur d'autres choses.

Je vous prévoit pour l'automne :
  • Actualisation des cartes et des textes en lien avec la géographie (en cours)
  • La vie en Mandelsy  : une nouvelle section dans la partie société visant à décrire la vie typique d'un mandelsien en fonction d'où il habite. Je pense que ça peut être intéressant ^^  
  • Démographie en Mandelsy : toujours dans la partie société, les chiffres sont déjà générés à l'échelle des provinces, il me faut écrire les textes et vous faire de beaux graphique !


Merci à tous en tous cas pour votre soutien !!! C'est agréable !
Maori
Maori
Modérateur
Membre de l Académie de l Education Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 1 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 2 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 7 Mandelsy - Ressources naturelles, work in progress - Page 72 Bar_150_3
Messages : 5158

Un bon résumé des situations, c'est vrai que ton RP était devenu international et le risque c'était de partir dans tout les sens. Tu as su le "maitriser" tout en gardant une cohérence pour ton pays et il faut reconnaître qu'on est pas beaucoup à pouvoir le faire. Tu le résumes trés bien ici et la Mandelsy a une Histoire de dingue, ça reste mon "pays référence" dans ma tête et dés que je suis arrivé.
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum