Le fil d'actu GC
Accéder au site
Accéder au site
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ouam
Ouam
Membre Émérite
[Validé par l'AGS] Procedé Oko Morgan (Synthèse des nitrates) 1 [Validé par l'AGS] Procedé Oko Morgan (Synthèse des nitrates) 2 [Validé par l'AGS] Procedé Oko Morgan (Synthèse des nitrates) 3 [Validé par l'AGS] Procedé Oko Morgan (Synthèse des nitrates) Bar_150_3
Messages : 2609

c'est un brouillon je vais compléter la partie "histoire" par une section technique.

attention histoire en lien avec la page industrie de Morgan Industrie elle aussi en cours de développement, ici :

http://www.forum-gc.com/t6952-morgan-industries

Oko Morgan, née Oko Ngai en 1780, naturalisé en 1802, est un esclave Vanuatus victime de la traite négrière pratiqué a l’époque par l'Alderico et l'empire Deltan. Ces parents sont assassinés puis il est déporte a Arrabal en 1788, il est confié au maître alchimiste Archibald Morgan ce dernier lui apprend tout ce qu'il sait. Il dépose a son nom le brevet pour le procédé Morgan-RGT en 1821 et fonde la Societé OKO Chemicals en 1826.

Oko Morgan esclave jusqu’à 22 ans il devient homme le plus riche du monde 20 ans plus tard....


Le procédé Morgan est un procédé chimique servant à la synthèse de l'ammoniac (NH3) par hydrogénation du diazote (N2) gazeux atmosphérique. Le procédé a également une importance militaire certaine, car l'ammoniac peut être transformé en acide nitrique, précurseur de la poudre à canon et d'explosifs puissants (comme le TNT et la nitroglycérine). Grace a ce procédé l'empire Deltan peut produire autant d'explosif qu'il le souhaite.

L'ammoniac sert aussi à créer des engrais azotés synthétiques qui deviennent essentiels pour alimenter la population Deltane puis mondiale alors en pleine explosion. en l'espace de 15 ans Oko Morgan devient l'homme le plus riche d'Aurinea.

D'abord réticent a l’idée d'aider l'armée Deltane (il reste profondément marqué par l'assassinat de ses parents) il voit l'opportunité de ce rapprocher de l'empereur Deltan afin de le convaincre d'abolir l’esclavage. N'y parvenant pas, il finira par imaginer le remplacement pur et simple de l'empereur par un de ces fils bâtard, Ardel Sky, tristement connu sous le nom d'Eldar l'usurpateur déclenchant ainsi la lutte de pouvoir entre la bourgeoisie industrielle Deltane et l'aristocratie impériale. Il atteint son but lorsqu'après son sacre, Eldar aboli la traite des noirs dans l'empire Deltan en 1834, mais il est obligé de prendre ces distances avec le nouveau pouvoir après le massacre de la maison rouge.  Suite a l'assassinat d'Eldar en 1860 il prend parti pour la famille Deirdre-Sky lors du schisme impérial en 1876 mais échoue à placer Eléonor Sky sur le trône impérial, il meurt un an plus tard a Arrabal le 20 juin 1877 au vénérable age de 97 ans.



                                     ----------------------------------------PARTIE TECHNIQUE-----------------------------------
                               


De nos jour, la synthèse de l’ammoniac (NH3) a a partir de l'azote de l'air n'a pas beaucoup changé, il se fait principalement en 3 étapes :

La première étape consiste a puiser le diazote et le dioxygène de l'air, on envoi aussi du méthane (CH4) car il faut de l’hydrogène pour effectuer la synthèse de l’ammoniac (NH3). On obtient ainsi du dihydrogène mais aussi du CO2 dont il faut ce débarrasser car il empêche la réaction de synthèse dans le réacteur au niveau du catalyseur.

La seconde étape permet justement la suppression du CO2, il ne reste alors que du diazote et du dihydrogène qui sont tout 2 envoyés dans le réacteur (bloc 3 du schéma ci dessous). C'est la réalisation du réacteur chimique qui a posé l'immense majorité des difficultés techniques.



Schéma de fonctionnement d'une centrale de production d'engrais selon le procédé Oko Morgan

La réaction chimique de synthèse de l’ammoniac entre le diazote de l'air et le dihydrogène obtenu a partir de méthane a l'aide d'un catalyseur d'Osmium est connu par les maîtres alchimistes d'Arrabal depuis plusieurs siècles, la réaction est lente et peu efficace du point de vu économique, cependant Oko a remarqué que dans des conditions de pression élevés le rendement de nombreuse réactions chimiques augmente drastiquement, comprenant par ailleur l'enjeux majeur que constitue la synthèse de l’ammoniac pour les militaires et pour l'industrie agroalimentaire, Oko propose a son maître de retenter l’expérience en la confinant dans des cylindres a haute pression capable d'atteindre 10 atmosphères.


Ci dessus la "manip" historique monté par Oko Morgan

Rapidement les militaires et chimiste Deltan s’intéressent au micro-réacteur d'Archibald Morgan et il comprennent aussi rapidement qu'Oko, son "assistant" est en réalité le véritable cerveau de l’opération, il est rapidement affranchit et ils se tournent vers lui pour résoudre les problèmes d'industrialisation qui sont potentiellement très nombreux, car Oko est formel, idéalement pour un rendement réellement intéressant le réacteur ne doit pas être a 10 atmosphères mais plutôt a 100 voir 200, un vrai défi a l’époque !



La principale difficulté fondamentale était la creation d'un réacteur chimique de plus de 3 mètre de haut et capable de supporter des température de  400 voire 500 °C et surtout les 20 Mega pascal de pression nécessaire a la réaction.

Oko eut alors la bonne idée d'aller voir les fabricants de canon de la grande armée Deltane, le meilleur d'entre eux la fonderie impériale d'Orsay, ce montra intéressé par le défi, voyant dans cette expérience l'occasion de parfaire ces techniques avec l'aide gratuite des meilleurs maîtres alchimistes d'Arrabal.



La fonderie impériale d'Orsay était sans doute la seule organisation de l’époque capable de réaliser une telle cuve (qui techniquement n'a pas grand chose a envier a celle d'un réacteur nucléaire)

Pendant leurs expériences ils découvrirent que les alliages les plus réputé de l’époque perdait leur élasticité dans les conditions de pression et de température auxquels serait porté le réacteur. Oko comprit immédiatement que l’hydrogène était responsable de cela en réagissant avec la structure cristalline de l'alliage, il le modifiait et lui faisait perdre ses propriétés mécanique. Un problème qu'il résout en proposant une structure en plusieurs couches pour son réacteur industriel.

Le second souci était de trouver un catalyseur pour la réaction chimique moins cher et plus stable que l'Osmium. Oko étudièrent pratiquement tout les éléments chimique du tableau périodique et identifia finalement un composé a base de fer, dont les impuretés provoquaient l'effet catalytique voulu.

Au final les usines géante de synthèse d’ammoniaque d'Oko Morgan sont d'incroyable réalisations pour l’époque qui on changé la face du monde, en rendant possible l'urbanisation massive des pays du monde grâce aux engrais et a l'hyper productivité agricole qu'il permettent. Ces usines avait plus d'un siècle d'avance et même a la fin de la grande guerre les alliés n'avait pas encore percé l'ensemble des secrets technique de ces installations hors norme. Il ont même dû y envoyer des "inspecteurs" afin de bien comprendre les derniers détails technique qui leur échappait encore a l’époque.


aujourd'hui encore les usine de synthèse d'ammoniaque moderne sont parmi les installations industrielles les plus impressionnante qu'on puisse trouver ! Elle n'ont rien a envier aux raffineries ou aux plus grandes usines sidérurgiques.


Dernière édition par ienbrana le Ven 23 Aoû 2019 - 20:29, édité 9 fois
Maori
Maori
Responsable du Comité Politique et Vice Président OCGC
[Validé par l'AGS] Procedé Oko Morgan (Synthèse des nitrates) 1 [Validé par l'AGS] Procedé Oko Morgan (Synthèse des nitrates) Bar_150_3
Messages : 2801

Génial, merci de reprendre l'histoire de la traite des Mapétiens et d'en faire ta propre histoire . C'est tout à fait comme ça que j'imagine l'Histoire GC, une grande nébuleuse où on peut prendre des petits morceaux de chacun. Et je constate que plusieurs pays s'approprient cette part de l'histoire, c'est cool.

Et en plus c'est une magnifique histoire, quand l'esclave devient l'homme le plus riche du monde à l'époque où l'esclavagisme est de mise.

ça nous en apprends plus aussi sur l'histoire de Nwabudike Morgan ou je me trompe? ç'est un de ces descendants?

EDIT: j'ai vu que c'était effectivement un de ses descendants dans le topic de Morgan Industries
Myname
Myname
Responsable du Comité Economie et Président OCGC
Nombre d Eiffel remportés [Validé par l'AGS] Procedé Oko Morgan (Synthèse des nitrates) 3 [Validé par l'AGS] Procedé Oko Morgan (Synthèse des nitrates) 4 [Validé par l'AGS] Procedé Oko Morgan (Synthèse des nitrates) 1536585881-g18-orga [Validé par l'AGS] Procedé Oko Morgan (Synthèse des nitrates) Bar_150_3
Messages : 11237

http://squirrel.romukulot.fr/
Bon techniquement aucune idée si c'est réaliste ou pas, en tout cas c'est un très bon début mais ouui il faudra détailler l'histoire plus globalement car là je trouve qu'il est super simple de se perdre dans toutes ces aventures :aie:


ienbrana
ienbrana
Responsable du Comité Histoire
[Validé par l'AGS] Procedé Oko Morgan (Synthèse des nitrates) 1 [Validé par l'AGS] Procedé Oko Morgan (Synthèse des nitrates) 1536783976-g18-or-3 [Validé par l'AGS] Procedé Oko Morgan (Synthèse des nitrates) Bar_150_3
Messages : 296

http://www.vasel.yt/
Un bon début pour la partie historique, hâte de découvrir la partie technique Smile
Ouam
Ouam
Membre Émérite
[Validé par l'AGS] Procedé Oko Morgan (Synthèse des nitrates) 1 [Validé par l'AGS] Procedé Oko Morgan (Synthèse des nitrates) 2 [Validé par l'AGS] Procedé Oko Morgan (Synthèse des nitrates) 3 [Validé par l'AGS] Procedé Oko Morgan (Synthèse des nitrates) Bar_150_3
Messages : 2609

Salut Ien

j'ai ajouté la partie technique a la presentation :



De nos jour, la synthèse de l’ammoniac (NH3) a a partir de l'azote de l'air n'a pas beaucoup changé, il se fait principalement en 3 étapes :

La première étape consiste a puiser le diazote et le dioxygène de l'air, on envoi aussi du méthane (CH4) car il faut falloir de l’hydrogène pour effectuer la synthèse de l’ammoniac (NH3). On obtient ainsi du dihydrogène mais aussi du CO2 dont il faut ce débarrasser car il empêche la réaction de synthèse dans le réacteur au niveau du catalyseur.

La seconde étape permet justement la suppression du CO2, il ne reste alors que du diazote et du dihydrogène qui sont tout 2 envoyés dans le réacteur (bloc 3 du schéma ci dessous). C'est la réalisation du réacteur chimique qui a posé l'immense majorité des difficultés techniques.



Schéma de fonctionnement d'une centrale de production d'engrais selon le procédé Oko Morgan

La réaction chimique de synthèse de l’ammoniac entre le diazote de l'air et le dihydrogène obtenu a partir de méthane a l'aide d'un catalyseur d'Osmium est connu par les maîtres alchimistes d'Arrabal depuis plusieurs siècles, la réaction est lente et peu efficace du point de vu économique, cependant Oko a remarqué que dans des conditions de pression élevés le rendement de nombreuse réactions chimiques augmente drastiquement, comprenant par ailleur l'enjeux majeur que constitue la synthèse de l’ammoniac pour les militaires et pour l'industrie agroalimentaire, Oko propose a son maître de retenter l’expérience en la confinant dans des cylindres a haute pression capable d'atteindre 10 atmosphères.


Ci dessus la "manip" historique monté par Oko Morgan

Rapidement les militaires et chimiste Deltan s’intéressent au micro-réacteur d'Archibald Morgan et il comprennent aussi rapidement qu'Oko, son "assistant" est en réalité le véritable cerveau de l’opération, il est rapidement affranchit et ils se tournent vers lui pour résoudre les problèmes d'industrialisation qui sont potentiellement très nombreux, car Oko est formel, idéalement pour un rendement réellement intéressant le réacteur ne doit pas être a 10 atmosphères mais plutôt a 100 voir 200, un vrai défi a l’époque !



La principale difficulté fondamentale était la creation d'un réacteur chimique de plus de 3 mètre de haut et capable de supporter des température de  400 voire 500 °C et surtout les 20 Mega pascal de pression nécessaire a la réaction.

Oko eut alors la bonne idée d'aller voir les fabricants de canon de la grande armée Deltane, le meilleur d'entre eux la fonderie impériale d'Orsay, ce montra intéressé par le défi, voyant dans cette expérience l'occasion de parfaire ces techniques avec l'aide gratuite des meilleurs maîtres alchimistes d'Arrabal.



La fonderie impériale d'Orsay était sans doute la seule organisation de l’époque capable de réaliser une telle cuve (qui techniquement n'a pas grand chose a envier a celle d'un réacteur nucléaire)

Pendant leurs expériences ils découvrirent que les alliages les plus réputé de l’époque perdait leur élasticité dans les conditions de pression et de température auxquels serait porté le réacteur. Oko comprit immédiatement que l’hydrogène était responsable de cela en réagissant avec la structure cristalline de l'alliage, il le modifiait et lui faisait perdre ses propriétés mécanique. Un problème qu'il résout en proposant une structure en plusieurs couches pour son réacteur industriel.

Le second souci était de trouver un catalyseur pour la réaction chimique moins cher et plus stable que l'Osmium. Oko étudièrent pratiquement tout les éléments chimique du tableau périodique et identifia finalement un composé a base de fer, dont les impuretés provoquaient l'effet catalytique voulu.

Au final les usines géante de synthèse d’ammoniaque d'Oko Morgan sont d'incroyable réalisations pour l’époque qui on changé la face du monde, en rendant possible l'urbanisation massive des pays du monde grâce aux engrais et a l'hyper productivité agricole qu'il permettent. Ces usines avait plus d'un siècle d'avance et même a la fin de la grande guerre les alliés n'avait pas encore percé l'ensemble des secrets technique de ces installations hors norme. Il ont même dû y envoyer des "inspecteurs" afin de bien comprendre les derniers détails technique qui leur échappait encore a l’époque.


aujourd'hui encore les usine de synthèse d'ammoniaque moderne sont parmi les installations industrielles les plus impressionnante qu'on puisse trouver ! Elle n'ont rien a envier aux raffineries ou aux plus grandes usines sidérurgiques.
Hugo L
Hugo L
Membre Chevronné
[Validé par l'AGS] Procedé Oko Morgan (Synthèse des nitrates) Bar_150_3
Messages : 524

De très bon articles qui sont bien documentés et écrits.
ienbrana
ienbrana
Responsable du Comité Histoire
[Validé par l'AGS] Procedé Oko Morgan (Synthèse des nitrates) 1 [Validé par l'AGS] Procedé Oko Morgan (Synthèse des nitrates) 1536783976-g18-or-3 [Validé par l'AGS] Procedé Oko Morgan (Synthèse des nitrates) Bar_150_3
Messages : 296

http://www.vasel.yt/
Et bien parfait cette partie technique, c'est validé [Validé par l'AGS] Procedé Oko Morgan (Synthèse des nitrates) 717641
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum