Le fil d'actu GC
Accéder au site
Accéder au site

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
vallamir
vallamir
Membre Émérite
3
Messages : 10926

http://vallamir-and-co.blogspot.fr/
Re: Le grand jeu de Noël 2018, le Dim 6 Jan 2019 - 16:51
ça avance Wink j'essaie de faire une présentation potable :aie:


Un petit Timelaps sur Cities Skylines ?
Clique ici ! Ou ici !
Sakuro
Sakuro
Directeur de Comité de Culture et Patrimoine
2 1 2
Messages : 4679

Re: Le grand jeu de Noël 2018, le Dim 6 Jan 2019 - 19:27
J'ai une ébauche mais c'est loin d'être top :aie:
vallamir
vallamir
Membre Émérite
3
Messages : 10926

http://vallamir-and-co.blogspot.fr/
Re: Le grand jeu de Noël 2018, le Dim 6 Jan 2019 - 22:28
Participation envoyée !!
Pour ceux qui ont envie de chercher c'est en ligne quelque par sur web :aie:


Un petit Timelaps sur Cities Skylines ?
Clique ici ! Ou ici !
Gandalf
Gandalf
Animateur du forum
Aucun
Messages : 8723

http://sunrise-officiel.wix.com/sunrise#!gouvernement/chwp
Re: Le grand jeu de Noël 2018, le Mer 9 Jan 2019 - 18:24
Plus que 4 jours pour participer au Grand jeu de Noël! Eblouissez le jury avec votre plus belle avenue!
Gandalf
Gandalf
Animateur du forum
Aucun
Messages : 8723

http://sunrise-officiel.wix.com/sunrise#!gouvernement/chwp
Re: Le grand jeu de Noël 2018, le Sam 12 Jan 2019 - 18:03
Vous avez jusqu'à demain minuit pour proposer vos candidature au Grand jeu de Noel! Faites vites, le temps presse! Nous vous donnons rendez-vous lundi pour le dévoilement de chaque candidature!
Hugh
Hugh
Membre Confirmé

Messages : 342



Histoire de la vallée

La vallée de la Radec est un espace de civilisation perdu au cœur d’une grande contrée sauvage et froide.
La vallée doit son nom à la rivière qui la traverse. Ce cours d’eau a permis au premiers trappeurs de remonter son cours pour s’établir sur ses rives alors que le pays était encore peuplé d’indigènes, les cherokees, vivant de pêche et de chasse.
Noyée dans les pins et les conifères, pays de trappeurs et de bucherons, la civilisation s’y est définitivement installée grâce à quelques dizaines d’immigrants Français arrivés là il y a quelques 200 ans.

Au fur et à mesure que la population a grandi, les relations avec les Cherokees se sont dégradées et un inévitable conflit pour les terres et les ressources naturelles a vu le jour. Pendant quelques années, les Cherokees pillent et massacrent les colons.

Un de ces évènements a particulièrement marqué les mémoires. Un printemps, les Cherokee attaquèrent le French village un jour de noces. Les gens du village furent avertis un peu avant l’attaque et la population se sauva comme à son habitude vers la montagne pour s’y réfugier. Pour laisser plus de temps pour que tous se mettent en sureté, la jeune mariée, Gabrielle Euzèphe, se précipita à cheval aux devants des agresseurs. Elle se fit poursuivre durant un petit moment mais fut finalement massacrée. Ce jour là aucun autre habitant ne fut tué. Elle fut vénérée pour ce sacrifice et devint le symbole de la lutte pour la survie dans la vallée. L’église du French village fut rebaptisée Ste Euzèphe.



Peu après cet évènement, l’armée fut appelée pour résoudre le problème définitivement.
Le Général Allan Longway, à la tête de ses troupes, ramena la paix dans la vallée capturant et tuant les plus belliqueux et trouvant un compromis avec les autres.
Un homme d’église, le père Sulliver Swayze, vivant depuis son plus jeune âge chez et avec les Cherokee, permis d’épargner la vie de nombreux colons et fut celui qui permis qu’un accord de paix durable fut trouvé et signé.

Les colons se sont en premier lieu établis au pied de la montagne dans le quartier qui pris ensuite le nom de Cherokee District.
Le French village fut le centre de vie de cette vallée durant une centaine d’année mais peu à peu les populations s’installaient autour des entreprises au pied de la montagne.



Il y a une quarantaine d’année, une voie de chemin de fer relia la vallée avec les grandes villes du sud et permis d’exporter le bois et ses produits dérivés dans les contrées environnantes. Avec l’essor de l’industrie, la population s’accru rapidement et fortement. L’espace vint à manquer sur cette rive de la Radec coincée entre la montagne et la rivière.



Les premiers habitants commencèrent à s’installer de l’autre côté de la Radec ; Il n’y avait pas encore de pont et l’espace y était encore sauvage  mais il y avait beaucoup de terres disponible et elles étaient bonnes et planes.


L’avenue du Général Allan Longway

En peu d’années, une ville, nommée New-Lyon City, grandit dans ce nouvel espace vierge.
Peter Martin, premier maire élu de la ville, notoirement mégalomaniaque, décida rapidement d’y construire une grande artère centrale quasiment au milieu de la forêt. Cette avenue devait, selon lui, permettre une future croissance harmonieuse de la ville. Elle fut baptisée du nom de l’homme qui avait permis à la paix de s’installer durablement dans la vallée : le Général Longway.







Il est apparu comme une évidence que cette avenue devait se terminer par un hommage à cet autre pionnier de la paix que fut le père Swayze.
Une gigantesque église fut érigée dans le prolongement de l’avenue comme pour rappeler la complémentarité du rôle de chacun de ces deux hommes.
L’hommage se voulait grand et imposant. L’église fut construite hors de proportion mais sans finesse ; les bucherons ne font pas de bons bâtisseurs de cathédrale. De même, l’avenue fut imaginée trop grande, trop large et resta longtemps comme une verrue inutile au milieu d’un nombre d’habitations plutôt réduit.







L’église fut construite au-dessus de l’avenue qui plonge dans ses fondations et des parcs ont été aménagées tout autour. De grands escaliers permettent de profiter du point de vue sur l’avenue. Ces deux constructions monumentales se complètent vraiment et se renforcent mutuellement.





Il y a une quinzaine d’année, un descendant des Cherokees, Leenoo Nashoba, découvrit du pétrole dans la vallée et devint énormément riche.
Il investi sa fortune dans l’immobilier et fit construire de grands immeubles modernes, voire futuristes,  sur une partie de l’avenue Longway.

Profitant des travaux, une rue passant sous l'avenue fut construite afin de faciliter le transfert automobile d'un côté à l'autre. Cette rue fut baptisée du nom du créateur de l'avenue : rue Peter Martin.







L’avenue, mal conçue à l’origine, fut remaniée il y a 5 ans avec l’installation d’un tramway en son centre et la création du mémorial à Ste Euzèphe au-dessus de la bouche d’entrée du Tram sur l’avenue.









L'avenue du Général Allan Longway reste aujourd'hui totalement incongrue dans son environnement mais est le symbole et la fierté des gens de la vallée. C'est l'endroit comme nul autre qui leur permet de sortir de leur vie de campagnard et de se sentir un peu citadin.











L'avenue, au loin, vue de la montagne avec le Cherokee Disctrict à ses pieds :


La vallée de la Radec n'est pas précisément une destination touristique mais si vous avez l'occasion d'y venir ne loupez pas la visite de St Swayze et la ballade sur l'avenue du Général Allan Longway. Vous en garderez assurément un excellent souvenir.



Dernière édition par Hugh le Dim 13 Jan 2019 - 13:14, édité 1 fois
Gandalf
Gandalf
Animateur du forum
Aucun
Messages : 8723

http://sunrise-officiel.wix.com/sunrise#!gouvernement/chwp
Re: Le grand jeu de Noël 2018, le Dim 13 Jan 2019 - 12:45
J'ai transféré ton message dans le sujet approprié, Hugh.

Et encore une fois, superbe candidature.

P.S pour les autres, il vous reste quelques heures!
vallamir
vallamir
Membre Émérite
3
Messages : 10926

http://vallamir-and-co.blogspot.fr/
Re: Le grand jeu de Noël 2018, le Dim 13 Jan 2019 - 16:14
Belle candidature !!
Pour ceux qui veulent découvrir la mienne : https://valentinlamirault.blogspot.com/2019/01/theide-avenue-de-genecie.html


Un petit Timelaps sur Cities Skylines ?
Clique ici ! Ou ici !
cuco
cuco
El Rubio

Messages : 2923

http://cuquito.wordpress.com/
Re: Le grand jeu de Noël 2018, le Dim 13 Jan 2019 - 16:31
Très belles ces candidatures !

ienbrana
ienbrana
Architecte du Roy

Messages : 222

http://www.vasel.yt/
Re: Le grand jeu de Noël 2018, le Dim 13 Jan 2019 - 23:06
Bossant surtout le RP du Vasel en ce moment et suivant la grande mode des gares vaseloises en ce moment (Gares de St-Martin en Leu, Panon, Malliais, St-Juliers et Maris Cantii bien évidement) , voici ma modeste contribution d'un début d'avenue dans l'hyper centre marisois.

L'avenue Simon Royer

Partant de la place des Cantii, donnant sur le Palais Cantiacii (Palais Royal)  et rejoignant l'Hôtel de Parieu (Ancien Ministère des Armées devenu le Ministère de la Sécurité Publique), l'avenue Simon Royer est percé en 1821 lors des grands travaux de Jean Ienbrana, alors gouverneur militaire de la capitale.



Un premier projet mené par le roi Georges II, en 1781, élargie et prolonge la rue Dauphine,le long de l'Hôtel Fremaux (Ministère des Affaires Générales actuellement), menant aux prémices de la place des Cantii tels que nous l'a connaissons. Les difficultés financières du pouvoir à la fin du XVIIIè siècle interrompent les travaux d'aménagement autour du Palais Cantiacii.  



Il faut attendre la fin de la révolution pour que le projet ressorte des tiroirs. Sous l'impulsion du Maréchal Ienbrana, la ville de Maris Cantii connait d'importantes transformations  afin de modernisé la capitale vaseloise à travers le percement de grandes avenues, de la création d'un réseau moderne d'égout, de réseaux d'eaux, ...
Le nouveau régime est particulièrement marqué de la sanglante insurrection de Maris Cantii en 1802 et souhaite alors élargir les axes afin de ne plus revivre les scènes de guérilla connut quelques années auparavant où des dizaines de milliers d'hommes et femmes y ont perdu la vie.



Les premières études et travaux préparatoires débutent dès 1814, en découleront un immense chantier étendue sur les 50 années qui suivirent, l'enceinte Théodore laisse sa place au boulevard Théodore, les grandes avenues sont percés, le Grand Opéra sort de Terre pour ne cités qu'eux. La plupart de ces nouveaux édifices et voiries reprennent les noms célèbre noms de la révolution : l'avenue Simon Royer, l'avenue de l'Indépendance, l'avenue du 23 avril 1808, la caserne Ienbrana (caserne de la garde de Cantii sur l'avenue Royer et à proximité du Palais Royal)  ou encore la gare Maroyama.



L'avenue Royer est le théâtre des grands événements historiques et culturels vaselois comme le défilé du 23 avril, l'arrivée de la dernière étape du Tour de Vasel, la célébration de la Saint-Sylvestre, la célébration de victoires sportives ou encore la majorité des manifestations se déroulant dans la capitale.

Lieu important de pouvoir où l'on trouve le long de l'avenue ou à proximité immédiate : le Palais Royal, l'Hôtel Fremaux, l'Hôtel des Affaires Étrangères et l'Hôtel de Parieu entre autre. L'avenue est l'artère la plus sécurisée du pays, évitant tout problème majeur jusqu'à présent.
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum