Le fil d'actu GC
Accéder au site
Accéder au site
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Myname
Myname
Président de l’OCGC
Nombre d Eiffel remportés [LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 3 [LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 4 [LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 1536585881-g18-orga [LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 Bar_150_3
Messages : 10699

http://squirrel.romukulot.fr/
Des images encore une fois magnifiques... je vais devoir refaire la bannière fichtre [LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 551330


Hugh
Hugh
Membre Confirmé
[LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 Bar_150_3
Messages : 419

J'aime beaucoup cette photo-ci aussi...

[LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 16_tem10

Une image bien paisible avant le terrible 3éme hivers dont je vous parlerais demain...
Sebtalus
Sebtalus
Membre Confirmé
[LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 1 [LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 Bar_150_3
Messages : 460

Très belle image effectivement et l'eau est très bien rendu!
Alors ce terrible hiver, il a fait combien de victime???
Hugh
Hugh
Membre Confirmé
[LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 Bar_150_3
Messages : 419

Ce fameux troisième hivers donc... fut un hivers d'une rigueur extrême. Les deux précédents hivers ont été froids mais celui-ci battit tous les records. Le temps était clair et le ciel dégagé permettant aux températures de descendre très bas; même le rivage de la mer gela.

[LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 17_tem10

La faune sauvage est très présente dans les forêts entourant le village mais, au plus fort de cet hiver, les loups et les ours envahissent en nombre les abords et même les rues du village à la recherche de nourriture. Il est même arrivé que ces bêtes affamées attaquent des hommes.

[LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 13_tem10

[LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 15_tem10

[LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 18_tem10

Le travail en extérieur n'est possible que quelques heures par jour sinon les membres des travailleurs gèlent. Ce manque d'activité de production  provoque des pénuries de bois de chauffage. Les huttes ont un important besoin de chauffage et les stocks diminuent rapidement. Si bien que Sultan ordonne de limiter les rations de bois pour chacun.

[LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 19_tem10

Est-ce les morsures d'animaux sauvages, le froids permanent ou le manque de respect des élémentaires comme le pensent certains ? Le peuple de Folespoir croit en effet aux élémentaires mais nous y reviendront. En tout cas, une épidémie étrange frappe une grande partie de la population : fortes fièvres, douleurs musculaires, vertiges et vomissements se rependent rapidement.
Certains, plus durement frappés, perdent même temporairement l'usage de leurs membres.
On déplorera sept décès (les corps sont brulés à la hâte pour éviter une plus grande propagation de l'épidémie) et Sultan, touché de paralysie, ne se remet pas et ne retrouve pas l'usage de ses membres... Ce qui fit dire (toujours aux mêmes) que les élémentaires frappent le chef qui n'a pas su imposer le respect qui leur était dû.

[LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 14_tem10

Sylvère, un des membre de la communauté, ayant quelques notions de druidisme, pris en charge les soins à partir de plantes qu'il avait recueilli à la belle saison et dont il avait la connaissance. La population lui en est très reconnaissante...
Sultan, durement frappé et maintenant incapable de régner sans partage, bien qu'il espère toujours que Sylvère pourra le guérir un jour, propose que dès le printemps le village se réunisse pour envisager une nouvelle forme de pouvoir...
Maori
Maori
Modérateur
[LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 1 [LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 Bar_150_3
Messages : 2221

Le RP est toujours aussi bon , de même que les images. J'aime beaucoup les images avec les ours notamment.
Myname
Myname
Président de l’OCGC
Nombre d Eiffel remportés [LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 3 [LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 4 [LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 1536585881-g18-orga [LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 Bar_150_3
Messages : 10699

http://squirrel.romukulot.fr/
Je ne te remercie pas pour m'avoir donné froid tout le long où j'ai lu et regardé attentivement ta MAJ, et cette question est magique : «Est-ce les morsures d'animaux sauvages, le froids permanent ou le manque de respect des élémentaires comme le pensent certains ?» :aie: [LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 551330


Ouam
Ouam
Membre Émérite
[LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 2 [LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 2 [LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 Bar_150_3
Messages : 2047

tu me donne envi de me mettre a ce jeu !
Sebtalus
Sebtalus
Membre Confirmé
[LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 1 [LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 Bar_150_3
Messages : 460

Vraiment très déçu de cet épisode, j’imaginais quelque chose de plus sombre pour ce troisième hivers de la colonie. Laughing
Non, c’est vraiment super, aussi bien les images qui sont vraiment magnifiques, la lumière, les points de vues.... et qui illustrent parfaitement ton RP dont je suis faner qui est très bien écrit. Et la grande question : que sont les élémentaires???
Hugh
Hugh
Membre Confirmé
[LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 Bar_150_3
Messages : 419

Je constate que la notion d'élémentaires n'est pas connue de tous... Des détails dans la prochaine mise à jour. [LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 3820367639
Hugh
Hugh
Membre Confirmé
[LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 Bar_150_3
Messages : 419

[LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 21_mag10

L’année qui suivi cet hiver tragique ne fut pas plus simple. Il fallait reconstituer les réserves de bois et, avec le nombre d’adultes diminué, il fallut faire des choix de répartition de la main d’œuvre. Au final, tout fut fait à minima : la collecte des ressources et la production de nourriture. La population devait apprendre à vivre d’un rien.

Sultan, dont la santé ne s’améliore pas avec les beaux jours, est désemparé face à cette nature hostile. Autant, il peut lutter en ville face à un tyran, autant il ne sait comment lutter contre le temps et la nature. Pour autant, la population continue de le respecter. Il conclut donc avec Sylvère de le laisser organiser la survie de la communauté tout en gardant la responsabilité du village. Sylvère, son éducation de Druide prenant le dessus, se voit plus comme un guide, un guérisseur, que comme un chef. Cet accord semble donc convenir à tous.

A partir de ce moment, Sylvère, le nouveau guide spirituel de la communauté, enseigne à tous sa vision du monde et fait prier les élémentaires afin qu’ils leurs soient cléments.

En résumé, Sylvère explique ceci : « Les élémentaires ; Cette croyance ancienne, déjà connue des civilisations antiques et fondement du Druidisme n’est pas une religion mais bien une connaissance et un respect des éléments qui nous entourent et nous permettent de vivre.
A la base le monde est créé à partir de quatre éléments: le feu, l'eau, la terre et l'air.
Ces éléments sont protégés par des créatures que l’on nomme les élémentaires (et qui peuvent avoir des noms et des formes différentes selon les cultures) : Les géants et les nains gardiens de la terre, les ondines et les nymphes gardiennes de l’eau; les salamandres gardiennes du feu; les elfes et les gnomes gardiens des airs.
Ces élémentaires sont vénérés car ils ont le pouvoir de fournir ou pas l’élément dont ils ont la garde. Le bon équilibre de ces éléments apporte plénitude, abondance, joie et santé. La prédominance ou le manque d’un élément apporte le chaos, le manque et la maladie.

Les quatre éléments sont couplés à quatre qualités élémentaires : chaud, froid, sec et humide. Ainsi, le feu est chaud et sec ; l'air est chaud et humide (puisque l'air est une sorte de vapeur); l'eau est froide et humide ; enfin, la terre est froide et sèche.

Le chaud est d'une manière générale un principe d'énergie, d'activité et d'impulsivité. Par opposition, le froid est un principe de passivité et de résistance. Le sec est un processus de séparation, d'individualisation, de repli sur le détail ou sur soi. Il se déroule dans une atmosphère rigide et cassante, allant aux extrêmes. Par opposition, l’humide est un processus de synthèse, de liaison et de collectivisation, d'ouverture sur le collectif. Il est conduit dans une atmosphère de détente et de souplesse.

En ce qui concerne son rôle de guérisseur, c'est l'équilibre des éléments et qualités élémentaires (comme l'humide et le sec, le froid et le chaud,...) qui produit et conserve la bonne santé ; c'est au contraire le manque ou la prédominance de l'une d'elles qui provoque la maladie et mène à la mort.

Les qualités des aliments s’échelonnent sur les deux axes principaux, celui du chaud et du froid et celui du sec et de l’humide. Ces qualités influent sur la façon dont l'aliment se transforme dans le corps et sur la qualité et la consistance de ce qu’ils apportent à l’organisme. Pour rester en bonne santé, au fil des saisons, il faut avoir une nourriture équilibrée.

Les animaux sont eux-mêmes répartis en quatre catégories selon leur appartenance à l'un ou l’autre des quatre éléments.
On trouve au sommet de la pyramide les animaux fabuleux, tel le phénix, liés au feu, puis les oiseaux ordinaires, simples volatiles voyageant dans les airs, suivis des poissons nageant dans l’eau, pour terminer en bas de l'échelle par les quadrupèdes qui vivent sur l'élément terre.

La théorie des quatre éléments s’applique également au domaine de la structuration du temps, dans la mesure où chacune des quatre saisons correspond à l’un des éléments classiques. Le printemps est chaud et humide comme l'air, l'été chaud et sec comme le feu, l'automne froid et sec comme la terre, l'hiver froid et humide comme l'eau. »


Il demande donc à tous de respecter ces préceptes, de respecter les éléments et les élémentaires, de respecter la nature car chacun sera payé de retour.

Dès ce printemps, Il réduit le recours à l’agriculture et demande à tous de glaner dans les bois la subsistance et l’herbe nécessaire aux constructions. Il demande aussi à ce que tous ramassent ce que la nature donne : pierre, argile, minerais... plutôt que de creuser des mines pour les collecter.
Cela fonctionna étonnamment bien et permit de remplir les entrepôts et les greniers. Mais cela ne peut durer longtemps, Sylvère le sait. Dès les réserves reconstituées, il crée de nouveaux champs, fait creuser des mines et même construire un moulin pour les années suivantes afin de compléter ce que la nature ne pourra pas donner.
Il demande à ce que la nature soit au maximum préservée et que seul ce qui est nécessaire à la survie et au développement ne soit prélevé. Cela va dans le sens de ce que pense Sultan car il est convaincu que tant que la population ne permettra pas d’envisager de lutter contre une éventuelle attaque du tyran qu’ils ont fui, il vaut mieux rester caché. Le village doit être le moins visible possible et laisser les arbres pousser partout est une bonne solution.

[LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 25-10

[LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 26-10

La culture des élémentaires réussit à s’imposer facilement dans toute la population qui put croitre au cours des années suivantes ; la nature semblait moins hostile et permettait maintenant de pourvoir aux besoins de tous.

[LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 20_mag10

[LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 23-10

[LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 27-10

[LIF-FV] - Folespoir (p14) prend la suite de l''histoire de Beauchamp puis de Port Lamarie - Page 15 24-10

Dans les années qui suivirent, les naissances furent nombreuses et la population, heureuse, commença à croitre.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum