Le fil d'actu GC
Accéder au site
Accéder au site

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Roulback
Apprenti Membre

Messages : 28

En ce début de l'Age du Fer, le temps s'écoule relativement paisiblement en Lotharingie. La culture du bronze s'est désormais largement répandu dans la région, stimulant les échanges, mais aussi les convoitises... A l'abri d'un enclos ou d'un rempart, chacun vaque à ses occupations : l'agriculteur récolte ses champs, l'éleveur conduit son troupeau au pâturage, les villages sont rythmés par le marteau du forgeron qui frappe l'enclume...

Au débouché d'une forêt, qui recouvre une étroite vallée orientée Est-Ouest, un petit groupe de personnes s'avance dans la grande vallée alluviale qui traverse la région. C'est à bonne distance de la rivière que le petit groupe installe son campement. Ce groupe qui vient de poser pied en Lotharingie met fin à un long périple depuis l'Europe Centrale. Ils se distinguent de la population indigène : plus grands, plus costauds et dotés d'outils en fer, métal alors inconnu dans la région. Mais surtout, le patriarche du groupe porte à la ceinture une arme d'un genre nouveau, longue et effilée : il s'agit là de la plus ancienne épée retrouvée dans la région.

Cette famille, qui compte environ 5 à 6 personnes, s'installe alors tranquillement, sans susciter de réaction hostile : avec une densité de moins de 5 hab/km², la Lotharingie du début de l'Age du Fer n'est pas une terre surpeuplée... C'est ainsi que naît la première implantation celtique dans la région : une petite ferme de 2ha, tournée vers la polyculture et l'élevage



Dans les semaines et mois qui suivront, d'autres familles celtes viendront s'installer dans la région. On estime qu'au début de l'Age du Fer, les Celtes de Lotharingie formaient un groupe d'environ 80 familles, soit environ 500 personnes, ce qui représente environ 10% de la population indigène... Il semblerait donc que l'installation des Celtes dans la région relève davantage d'une migration que d'une invasion massive...

Cependant, avec leur maîtrise du fer, les Celtes vont rapidement dépasser la population indigène pour ce qui est de la mise en valeur du territoire : ainsi, avec de meilleurs outils pour défricher et labourer, les fermes celtiques vont rapidement s'étendre : en une génération, la taille moyenne est passé de 2 à 9ha :

Ferme de 2ha :


Ferme de 4ha :


Ferme de 6ha :


Ferme de 9ha :


Au-delà de 9ha, l'exploitation dépasse le cadre d'une famille traditionnelle, le recours à une main-d'oeuvre supplémentaire est rendu nécessaire. Leur maîtrise du fer leur donnant l'ascendant économique, de nombreux indigènes vont abandonner leur village ou leur ferme isolée pour intégrer les structures celtes.
Cette main-d'oeuvre permet d'accroître encore la taille du domaine, qui pouvait atteindre 20 ha pour une seule ferme, abritant une population de 12 à 15 personnes.

Ferme de 13ha :


Ferme de 20ha :


Les recherches archéologiques ont montré que 20ha semble être le maximum exploitable à l'Age du Fer, aucune exploitation de taille plus importante n'ayant été retrouvé.
Au crépuscule de sa vie, le patriarche du clan transmet donc un véritable domaine agricole à ses descendants : du bétail, des terres, un four, une forge, un puits, des commis agricoles... A partir de là, les exploitations celtiques vont connaître différentes trajectoires, entre celles qui vont réussir à maintenir l'unité du domaine par une gestion collective de l'exploitation et celles qui vont être partagées entre les fils du patriarche...

Grudu 1 : ah ben ça y est, j'crois qu'on y est
Grudu 2 : Et ben qu'est-ce que c'est moche, ça valait la peine de se farcir le voyage
Grudu 1 : Dites, surtout, soutenez pas hein...
Grudu 2 : Ah mais moi j'vous l'ai dit que j'voulais pas v'nir. On était bien à Hallstatt. Un joli lac, plein de forêts et de mecs à cramer... j'ai rien d'mandé moi.
Grudu 1 : ça tombe bien, vu que j'vous ai rien demandé, et encore moins votre avis...
Grudu 2 : Ah ben c'est sans échauffement aujourd'hui !
Grudu 1 : Allez vous faire voir chez le Pape.
Grudu 2 : C'est quoi ça "Pape" ?
Grudu 1 : Je sais pas, c'est venu sur le coup. Bon c'est pas tout ça, mais faut s'installer
Grudu 2 : je m'occupe de l'enclos. Alors, on pourrait mettre une tourelle ici, ici et là. Et pis ptêt aussi une ici. On sait jamais.
Grudu 1 : Mais vous allez pas r'commencez avec vos tourelles ! 6 semaines de voyage que vous me bassinez avec ! Une tourelle par-ci, une tourelle par-mi...
Grudu 2 : Je serai intransigeant sur la question ! les tourelles c'est le nerf de la guerre !
Grudu 1 : Merde. Là.
avatar
skrímsli snjór
Petit Père Des Bugnes

Messages : 754

J'imagine la tête d'Arthur et de Léodagan à chaque fois que je lis ton histoire de Grudu :aie:

Sinon, très belles images, comme toujours, et une histoire qui me semble correct scientifiquement (enfin je crois, mais ya de belles cartes, c'est suffisant pour me faire croire ce que vous voulez :aie:) passionnante!
avatar
Saynwen
Président de l’OCGC
Sceau de la République norroise
Messages : 7000

https://www.instagram.com/standx_photo/
Toujours aussi sympa ! king
avatar
Cedric Moon
Bâtisseur Lunatique

Messages : 2869

Je suis comme skrímsli snjór et je les imagine bien tout les deux quand je lis ton texte ! ^^ Vivement la suite ! Smile
Roulback
Apprenti Membre

Messages : 28

Après plusieurs générations, les Celtes sont désormais bien implantés en Lotharingie. Mais loin de constituer un peuple, encore moins un Etat tel que nous le connaissons, le peuplement celte de la région reste essentiellement articulé autour de la famille, au sens élargi du terme.

Ainsi, à la fin du Premier Age du Fer, vers -400, l'habitat celte se modifie et se diversifie : de la ferme des origines, l'habitat a évolué de manière distincte, exprimant le mode de gestion des terres qui s'est transmis :

En gestion collective :
Sous une gestion assez stricte de la cellule familiale, l'exploitation originelle s'est maintenue, les fils s'installent sur l'exploitation et acceptent l'autorité de l'aîné. La ferme conserve une gestion intégralement collective des terres, du bétail et des installations (four, forge, greniers). En maintenant l'unité de l'exploitation, les profits, l'outillage s'améliorent. Ces fermes voient émerger progressivement la future aristocratie gauloise.



En gestion semi-collective :
Lorsque la cellule familiale est moins rigide, les cadets peuvent s'affranchir de la tutelle de l'aîné. Sans toutefois quitter l'exploitation, chaque frère remembre ses terres et réorganise l'espace suite au partage du bétail. Chacun délimite les terres qu'il exploite, marquant le début de la propriété privée. Toutefois, l'ensemble reste cohérent, chacun demeure au sein de l'enclos originel et les différentes installations de l'exploitation restent gérées de manière collective. L'ensemble forme le hameau, qui évoluera parfois vers le village ouvert (le vicus) ou la forteresse perchée (l'oppidum)



En gestion individuelle :
Enfin, la période qui nous intéresse voit émerger une troisième forme d'habitat. Dans ce cas de figure, chaque fils s'est installé au coeur de ses terres, constituant un nouvel enclos, signe d'un délitement total de la cellule familiale originelle.


A partir de là, toutes les évolutions sont possibles :
- les fermes ainsi obtenues peuvent être à nouveau subdivisées, jusqu'à obtenir un réseau de fermes de 2ha, le minimum pour assurer la survie d'une famille
- en gestion semi-collective, certaines fermes produiront des hameaux ;
- en gestion collective, les fermes se maintiendront dans leur taille actuelle, mais étant plus petites, évolueront vers une aristocratie plus modeste, échelon intermédiaire entre le noble et le paysan
- certaines fermes peuvent à nouveau s'agrandir, soit par défrichement et augmenter jusqu'à reconstituer une exploitation de 20ha, soit par absorption d'une ferme voisine (pas de descendant, mauvaises récoltes, guerre, etc.)
avatar
Sebtalus
Membre Confirmé

Messages : 292

Toujours aussi intéressant et bien illustrer! Les Romains vont pas tarder à débarquer Smile








Roulback
Apprenti Membre

Messages : 28

Probablement aux alentours de l'épisode 13 ou 14 😁
avatar
Maori
Modérateur

Messages : 1789

J'adore ce voyage autour de l'Hsitoire, perso j'ai hâte de voir au moment des Francs si tu vas jusque la.
Roulback
Apprenti Membre

Messages : 28

Oui oui c'est prévu
Invité
Invité
Franchement, je me répète mais j'adore ce format historique illustré avec de belles images.
Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum