Le fil d'actu GC
Accéder au site
Accéder au site
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
seizheurdumat
Asservisseur de Population

Messages : 2904

J'adore ton RP, espèce de tanche :aie:


avatar
Saynwen
Président de l’OCGC
République norroise Sceau de la République norroise
Messages : 6320

https://www.instagram.com/standx_photo/
Super RP, oui ! J'aime beaucoup l'image, d'ailleurs !


avatar
Cedric Moon
Bâtisseur Lunatique

Messages : 2740

C'est toujours aussi co... bon ! Razz Vivement la suite. ^^
Roulback
Apprenti Membre

Messages : 28

L'arrivée du IVe millénaire annonce des bouleversements profonds dans la vie des Hommes : désormais sédentarisés et largement mieux nourris depuis la domestication du mouton, les Lotharingiens vont ensuite domestiquer une autre forme de vie : les plantes. Les terres situées à l'intérieur du village seront ainsi les toutes premières terres cultivées en Lotharingie, vers -3900 :

Un village néolithique vers -3900


L'espace intérieur du village est progressivement occupé par des terres cultivées, mais aussi par de nouvelles habitations, la découverte de l'agriculture se soldant par un fort accroissement démographique tout au long du IVè millénaire

Un village néolithique vers -3200


A l'orée du IIIè millénaire, l'espace à l'intérieur du village ne suffit plus : l'espace est totalement occupé et les terres se sont épuisées. Les habitants vont donc profiter de l'espace défriché par le bétail et mettre en culture les terres à proximité immédiate du village. L'espace libéré dans le village va ainsi offrir l'espace nécessaire pour absorber la croissance démographique qui se poursuit : avant la révolution néolithique, la taille moyenne d'un village était de 50 hab. A la fin du Néolithique, vers -2500, la taille moyenne d'un village approche les 200 habitants. Aucune fouille n'a mis en évidence de village dépassant les 200 habitants. Toutefois, la fin du Néolithique s'est traduite par une augmentation du nombre de villages.

Il semble qu'un village de 200 habitants était la plus grande communauté humaine possible pour l'époque. Au-delà, une partie de la population quittait le village pour en fonder un autre afin d'assurer sa subsistance.

Un village à la fin du Néolithique (début et fin du IIIe millénaire)




Grudu1 : Sire ! Sire !
Grudu2 : Mais pourquoi vous m'appelez "cire", espèce de con ?! Vous m'prenez pour une ruche ?
Grudu1 : ben sur le coup j'ai trouvé ça hyper-classe... pas vous ?
Grudu2 : ouais, non, mais ça y est j'en ai marre. Magnez-vous l'train d'me dire c'qui s'passe.
Grudu1 : C'est les paysans. i sont pas contents.
Grudu2 : Mais qu'est ce que vous voulez qu'ça m'foute ? Moi aussi j'suis paysan, est-ce que j'viens enquiquiner le monde ?
Grudu1 : Ouais mais là franchement, c'est trop hyper-chaud.
Grudu2 : Et combien i sont ?
Grudu1 : 2
Grudu 2 : Bon j'vais aller les voir.
Grudu 2 : Bon j'vous écoute, qu'est-ce qu'ya qui va pas ?
Pécore1 : Attention, attention, vous avez affaire à des passionnés de violence ! Si ya des cabanes qui s'mettent à flamber, faudra pas demander d'où ça vient !
Grudu 2 : Ben dites-moi c'qui va pas !
Pécore2 : Y a qu'on en a plein l'cul !
Grudu 2 : Mais plein l'cul de quoi, à la fin ?!
Pécore1 et 2 : REVOOOOOOOOOOOLTE !!!
Grudu2 : C'est quoi ça "révolte" ?
Pécore1 : Bah c'est un truc nouveau, on a pas encore bien défini le concept, mais en gros, c'est une nouvelle façon d'gueuler.
Grudu2 : bah essayez déjà de définir pourquoi vous gueulez et vous r'viendrez m'voir après alors.
Grudu1 : Vous croyez qu'ça va marcher ?
Grudu2 : Vous rigolez ? Avec ça j'suis tranquille pendant au moins 3000 ans. J'ai le temps d'voir venir.


Ainsi se termine le premier chapitre de notre histoire, la fin du Néolithique annonçant, avec ses mutations profondes, la fin de la Préhistoire et l'entrée des populations humaines dans une nouvelle ère : la Proto-Histoire, qui verra émerger des sociétés plus organisées, avec les premières cités, les premiers Etats.
avatar
Yeskiomach
Membre Chevronné

Messages : 675

C'est déjanté :aie: Du coup j'aime bien :aie:
Roulback
Apprenti Membre

Messages : 28

Franchement, merci à tous, je ne pensais pas que mon CJ aurait un tel accueil...

Je suis content que ça vous plaise, en particulier les pérégrinations de mes petits protégés, alias Les Grudus
(qui sont évidemment très largement inspirés de Kaamelott Wink )

Encore merci pour vos encouragements !!
avatar
Myname
Conseiller OCGC
Nombre d Eiffel remportés Arrivé 2e des Jeux Olympiques d Hinvernia 2013
Messages : 9658

http://squirrel.romukulot.fr/
REVOOOOOOOOOOOLTE !!!
Ça change tellement de ce que l'on a habitude de voir par ici, c'est top continue ! Very Happy


avatar
Maori
Directeur de Comité de Culture et Patrimoine

Messages : 1159

Je suis plié avec les conversations. Très original et très intéressant.
avatar
Saynwen
Président de l’OCGC
République norroise Sceau de la République norroise
Messages : 6320

https://www.instagram.com/standx_photo/
Les images sont très réussies, c'est vraiment très original, continue ! king


Roulback
Apprenti Membre

Messages : 28

L'Age du Cuivre marque l'arrivée dans la région de la métallurgie, d'abord limitée au cuivre, facilement malléable et ne requiérant pas des températures élevées pour être travaillé.

En Lotharingie, la transition entre le Néolithique et l'Age des Métaux est marquée par une dégradation rapide du climat. Les établissements du Néolithique, qui avaient vu la formation des premiers villages sédentaires, sont abandonnés au profit d'un retour au semi-nomadisme : l'habitat se disperse en fermes isolées, dans lesquelles les champs sont enclos pour les protéger du gibier et du bétail.
Cet habitat a livré peu de matériel archéologique : dispersé et peu pérenne (une ou deux générations), associé à de mauvais rendements agricoles, il tend à se déplacer sur le territoire tout au long de la période.



Pour autant, il arrive que parfois, l'habitat se regroupe en hauteur, sur un site favorable. Une enceinte végétale dense délimite alors un enclos regroupant plusieurs fermes, mais atteignant à peine une centaine d'habitants. Les fouilles archéologiques ont montré que ces villages comportaient un espace vide, délimité par un enclos de pierres sèches. L'usage de cet enclos reste encore vague, il semblerait qu'il ait été utilisé ponctuellement comme un lieu de marché ou comme un lieu de rassemblement de la population villageoise et des fermes environnantes...



Ainsi, à la fin de l'Age du Cuivre, vers -1800, le paysage de la Lotharingie se compose d'un habitat très dispersé qui rassemble l'immense majorité de la population : on estime que 90% de la population vit dans ces fermes isolées, ce qui limitent le nombre de villages à 5 ou 6 sur l'ensemble de la région. A la fin de la période, la population de la région est trois fois moins importante qu'au début.
Toutefois, l'amélioration des conditions climatiques et l'arrivée en Europe Occidentale de la métallurgie du bronze annoncent de nouveaux bouleversements en Lotharingie...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum