Le fil d'actu GC
Accéder au site
Accéder au site
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Roulback
Apprenti Membre

Messages : 28

La décantation des hommes sur le territoire se poursuit lentement. Durant les millénaires qui suivent l'installation des premiers hommes, l'Homo Lotharensis prend progressivement possession de la région, multipliant des campements sommaires.

La vie quotidienne reste encore organisée selon une logique de subsistance, les hommes restant exclusivement des chasseurs-cueilleurs et ponctuellement des charognards opportunistes. Ce mode de vie, très rude et dicté par des déplacements permanents, limite grandement l'espérance de vie. Ainsi pendant près de 7000 ans, la population ne progresse que très lentement de l'ordre de +1 habitant par siècle.

A la fin du Paléolithique (-10000) et à l'aube de changements majeurs dans la vie des hommes, le territoire comptait une 40aine d'établissements humains, pour une population d'environ 150 habitants.

Les établissements humains en Lotharingie à la fin du Paléolithique (-10000)


Dernière édition par Roulback le Mer 14 Mar 2018 - 13:44, édité 1 fois
avatar
Exalight
Modérateur
4 4
Messages : 11313

J'ai fusionné tes deux posts.
Une règle à respecter ici c'est d'attendre minimum 24 heures entre deux posts qui se suivent. (Exception faite des débuts de topic)
Merci,
Exa



Toi là ! Oui, toi Invité ! Tu as posté 108 messages sur ce forum, mais arrête de flooder, viens sur la Chatbox !

●2006 - 2017●
avatar
Cedric Moon
Bâtisseur Lunatique

Messages : 2740

Haha ! Excellent ce topic de ville avec de l'humour kaamelottien ! ^^ Affaire a suivre. Smile
avatar
Yeskiomach
Membre Chevronné

Messages : 675

Vraiment pas mal cette carte, et c'est très original
Roulback
Apprenti Membre

Messages : 28

Au début de l'ère Mésolithique, le climat continue de se réchauffer. Les hommes, pour se nourrir, n'ont plus à suivre les déplacements des troupeaux de rennes ou de mammouths, la forêt fournit désormais de la nourriture en abondance. Résultat, les chasseurs-cueilleurs ont moins besoin de se déplacer, les distances raccourcissent.
Conséquence, l'habitat des premiers hommes se modifie : les campements provisoires du Paléolithique deviennent des campements semi-pérennes, les hommes les occupant quelques mois puis revenant quelques mois plus tard. Cette mutation du mode de vie se traduit par des aménagements nouveaux : Le camp est agrandi et délimité par des empilements sommaires de pierres sèches,  permettant ainsi aux chasseurs de retrouver l'emplacement du campement.



Mieux nourri par la forêt, moins épuisé par les déplacements fréquents, l'Homme du Mésolithique devient plus résistant. La population de la région connaît donc une brusque poussée démographique : alors qu'elle n'avait cru que de 100 habitants en 7000 ans au Paléolithique, la population va passer de 150 à 400 habitants en l'espace de seulement 1000 ans. Les implantations humaines vont donc se multiplier : on estime qu'entre le début et la fin du Mésolithique inférieur, le nombre d'implantations humaines est multiplié par 2.

Les implantations humaines à la fin du Mésolithique inférieur (-9000)


Dans les régions les plus densément peuplées, la fin du Mésolithique inférieur voit apparaître de mystérieux cercles de pierre : datés de -9000, ces cercles n'ont montré aucune occupation humaine antérieure, ils semblent avoir été érigés au beau milieu de nulle part. La fonction de ces cercles de pierre reste encore aujourd'hui bien mystérieuse, les théories les plus récurrentes assimilant ces structures à des lieux de culte ou de pratique du troc.



Grudu A : Gruduuuuuuuuuuuuuuu !
Grudu B : Vous m'avez appelé ?
Grudu A : Non c'est une nouvelle technique pour la chasse au furet
Grudu B : Et ça marche ?
Grudu A : Mais non, évidemment que j'vous appelle ! Vous connaissez beaucoup de furets qui s'appellent Grudu ?
Grudu B : je m'disais aussi... notez qu'une fois, en allant aux châtaignes...
Grudu A : oui, non mais j'm'en fous. J'vous ai pas appelé pour que vous m'racontiez vos histoires de châtaignes à la noix.
Grudu B : Ben pourquoi vous m'avez fait v'nir alors ?
Grudu A : C'EST QUOI LE MACHIN LA ?
Grudu B : Quoi, quel machin ?
Grudu A : Le truc tout rond, là ! Qu'est ce que vous avez encore été glander, espèce de tanche ?
Grudu B : Ben c'est un cercle de pierre.
Grudu A : Ah ben j'me sens mieux. Dites, heureusement que vous êtes là, hein... Et ça sert à quoi ?
Grudu B:  Bah... à rien. C'est juste pour faire joli.
Grudu A : Dites... vous êtes un shaman. J'vous paie 3 peaux de furets par mois pour qu'vous nous fassiez d'la magie, pas des tas de cailloux à la con.
avatar
Maori
Directeur de Comité de Culture et Patrimoine

Messages : 1163

Un début d'histoire sympathique , originale et drôle avec la conversation.

J'aime beaucoup la carte que tu as faite.
Roulback
Apprenti Membre

Messages : 28

Au Mésolithique moyen, une réorganisation du peuplement de la région se met en place. Les mystérieux cercles de pierre apparus à la fin du Xe millénaire semblent jouer un rôle certain, plusieurs établissements, parfois occupés depuis le Paléolithique sont abandonnés, alors que de nouvelles implantations apparaissent en plaine, toujours à proximité de ces cercles, qui semblent jouer un rôle central dans la vie des hommes du Mésolithique.

La population continue de croître, puisqu'à la fin du Mésolithique, à la veille de la Révolution Néolithique, la région compte un petit millier d'habitants, répartis dans 75 implantations. Aucun autre progrès notable n'est observé dans la région pendant ces 2000 ans



NDLR : pas d'aventure Grudu aujourd'hui Very Happy
avatar
Saynwen
Président de l’OCGC
République norroise Sceau de la République norroise
Messages : 6320

https://www.instagram.com/standx_photo/
C'est du très bon travail, ça nous change de ce que l'on a l'habitude de voir ici ! king


avatar
Myname
Conseiller OCGC
Nombre d Eiffel remportés Arrivé 2e des Jeux Olympiques d Hinvernia 2013
Messages : 9658

http://squirrel.romukulot.fr/
Très sympa, hâte de voir la suite ! Very Happy


Roulback
Apprenti Membre

Messages : 28

Samedi 24 avril -7000, 12h39. C'est à un bien étrange ballet auquel pouvaient assister les chasseurs-cueilleurs du début du VIIIe millénaire : venus du Moyen-Orient, des nomades débarquent dans la région, après avoir remonté les cours du Danube, du Rhin et de la Moselle. Les autochtones ont dû être surpris de voir ces groupes suivis docilement par des animaux qu'ils n'avaient encore jamais vu. Mais la principale différence vient du fait que ces colons ne se déplacent plus : arrivés sur place, les hommes ne s'abritent plus dans des huttes en peaux de bêtes mais construisent des habitations, regroupées dans un enclos qui abritent les bêtes pour la nuit.

Ce mode de vie va progressivement s'imposer tout au long du Néolithique inférieur, jusqu'au Ve millénaire : désormais sédentarisés, les hommes vivent dans des hameaux, regroupant 3 à 10 familles, chaque famille possédant quelques têtes de bétail, du mouton exclusivement, introduit par les premiers colons.



N'ayant plus besoin de se déplacer, les hommes ne sont plus contraints de maîtriser drastiquement la taille du clan : les naissances sont moins espacées, les bêtes domestiquées fournissent de la viande en quantité, l'homme passe d'un statut de chasseur-cueilleur à celui d'éleveur-cueilleur, la chasse étant désormais davantage pratiquée comme complément ou pour chasser les prédateurs susceptibles de s'attaquer au troupeau. La population connaît donc une nouvelle période d'accroissement démographique et atteint 1.400 habitants à la fin du Néolithique inférieur.
L'ensemble de la population est désormais sédentarisée et la totalité des sites semi-nomades du Paléolithique et du Mésolithique ont été abandonnés :

Les hameaux Néolithiques en -4000


Grudu 1 : J'voudrais pas faire ma raclette, mais ya des mecs qui s'pointent.
Grudu 2 : Comment ça des mecs ? Y sont nombreux ?
Grudu 1 : C'est plus compliqué que ça. Le mieux c'est qu'vous veniez voir.
Grudu 2 : Mais qu'est ce qui est compliqué ?! Y sont nombreux ou y sont pas nombreux ?
Grudu 1 : C'est plus compliqué qu'ça ! Venez voir j'vous dis.
Grudu 2 : Ah non mais vous commencez à me courir sur la châtaigne (NDLA : le haricot n'existe pas à l'époque)
Grudu 2 : Bon on y est. J'vous écoute.
Grudu 1 : Ben vous voyez la ptite troupe de pécores là-bas ? Ben c'est eux.
Grudu 2 : Quoi, les 2 moisis là ? Et c'était trop dur de me dire qu'ils sont 2 ?
Grudu 1 : Non mais vous avez vu ce qu'ils trimballent avec eux ? On dirait des espèces d'écureuils mais plus gros, plus blancs, plus moches, et qui font bêêê tout le temps... Ca pue violent cette histoire.
Grudu 2 : Au pire, vous faites diversion, moi j'passe l'air de rien et arrivés à leur hauteur, je sors mon silex et tac j'les ouvre en 2. Au pire on dira qu'c'est pas nous. De toutes façons, ce truc de domestiquer les bestioles, si vous voulez mon avis, ça marchera jamais, les gens se laisseront pas prendre pour des truites.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum