Le fil d'actu GC
Accéder au site
Accéder au site
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Yeskiomach
Membre

Messages : 90

Re: République Populaire d'Aznaroï, le Lun 20 Nov 2017 - 13:38
Du coup, comment se passe la candidature ? Il faut postuler à un endroit particulier pour officialiser ça auprès de l'OCGC ?
avatar
Maori
Roi-Guerrier

Messages : 380

http://steamcommunity.com/profiles/76561198358868229/
Re: République Populaire d'Aznaroï, le Lun 20 Nov 2017 - 13:45
Tu peux faire une candidature:

http://www.forum-gc.com/t6500-ocgc-demandes-de-pays-ou-de-territoires

Tu peux t'inspirer des dossiers qui existent et l'OCGC votera oui ou non pour ton intégration.

Si je me souviens de la règle il te faut  une candidature mais également 2 villes minimum pour assurer le coup. L'idéal il te faut un emplacement  prévu (c'est déjà ton cas).

Ensuite un des membres de l'OCGC te dira directement que tu es intégré et t'enverra tout ce qu'il faut pour intégrer le site du monde GC. Perso, j'en suis à cette étape là.

Prends bien le temps de tout assimiler, de faire un bête de dossier et surtout n'hésites pas à participer ou à commenter ( ce qui semble être le cas aussi).

Les membres de l'OCGC t'en diront certainement plus que moi mais c'est ce que j'ai retenu.

Prolétaires du pays, soyez patients.

Tout à fait autre chose, je pense que nos pays respectifs vont bien s'entendre.


Villes et Royaume Mapetien à découvrir:




avatar
Gandalf
Modérateur
Aucun
Messages : 7735

http://sunrise-officiel.wix.com/sunrise#!gouvernement/chwp
Re: République Populaire d'Aznaroï, le Lun 20 Nov 2017 - 19:08
Ne sois pas trop pressé Yesko, Maori a à peu près tout dit si ce n'est qu'effectivement, on accepte pas comme ça quelqu'un au sein du Monde GC, on a eu de nombreux cas de figures comme le tiens ou les pays sont morts né. Je ne dis absolument pas que tu suivra cette route mais par principe l'OCGC se garde le temps d'observer le membre; au delà de la candidature de ton pays, on va observer ton activité sur le forum et ton intégration se fera tout naturellement si l'on voit que tu es quelqu'un d'investis.
avatar
seizheurdumat
Asservisseur de Population

Messages : 1874

Re: République Populaire d'Aznaroï, le Lun 20 Nov 2017 - 19:28
Je me porte garant de son intégration, mais je rejoins le fait d'attendre quelques semaines, car effectivement, un pays necessite une belle présentation mais aussi le fait que l'on soit sûr de ne pas intégrer quelqu'un qui ne sera plus actif dans un mois ou deux.

J'ai de grand projets avec toi, n'en doute pas fier camarade.


avatar
Ouam
Conseiller OCGC

Messages : 1283

Re: République Populaire d'Aznaroï, le Mar 21 Nov 2017 - 23:32
bravo bravo bravo, en terme de design c'est au top il y a un coté retro-modern epuré et classe qui est delicieusement cool !
avatar
Yeskiomach
Membre

Messages : 90

Re: République Populaire d'Aznaroï, le Mar 5 Déc 2017 - 20:43

I - Contexte général d'avant-guerre



Après près d'un siècle de bicéphalité de la République de Gréane, la situation est plus que tendue entre les communistes (majoritaires) et le gouvernement régulier. L'Etat de Gréane arrive de moins en moins à contenir le désir des communistes d'être représentés à juste titre au sein de leur propre pays. L'idée d'une nouvelle guerre civile (une première ayant été avortée au début du XXe Siècle, ndlr) se repend alors rapidement, d'autant que les communistes sont majoritairement massés dans les grandes villes, souvent historiquement très industrielles.

Les régions rurales en revanche, comptent un grand nombre de villes de taille moyenne, souvent assez riche et préservées des problèmes socio-économiques existants dans les mégapoles.

Depuis 1974, les villes communistes ont une certaine indépendance de gestion de leur budget. Ainsi, a commencé le développement de forces armées indépendantes de la République de Gréane. Depuis 2013, ces forces sont à l'apogée de leur popularité, et de leurs moyens.

C'est dans ce contexte très tendu que le début de l'année 2014 voit de grandes manifestations émerger, souvent violentes, opposants forces de police (dépendantes de Greane) et milices communistes. L'on assiste alors quotidiennement a des scènes d'une grande violence en plein cœur de certaines villes comme Delaïagrad, mégapole industrielle de l'Est du pays.


Miliciens communistes, membres d'une véritable armée formée et équipée, qui n'en porte pas le nom.

II - Déclenchement du conflit



Le 1er mai 2014, à Jervkaïa (ville communiste du nord du pays) lors d'une manifestation, les forces de police ouvrent le feu sur les civils communistes, dans le but assumé de calmer définitivement les tensions. L'on compte 221 civils exécutés et près de 800 blessés graves; la nouvelle fait le tour du pays.

A 17h, R. Yeskiomach (alors leader du Parti Communiste) annonce le «début d'une guerre contre un Etat qui oppresse, traumatise, et tue nos camarades au quotidien».

La situation, au début du conflit (1er mai 2014)

La situation est plus que confuse dans les premières heures du conflit, les citoyens non informés découvrent avec stupeur en bas de leur immeuble des hommes armés qui accourent aux quartes coins des villes du pays. Côté communistes, la radio est, exceptionnellement, saisie et utilisée à des fins de communication militaire et dans le but d'informer les populations. Cet état d'exception durera plus de 3 ans.

Très rapidement, l'Euralie annonce soutenir entièrement les communistes, pour qui ils fourniront armes, moyen logistiques, et, à partir de 2015, troupes sur place. La Brocélie quant à elle se pose en allié de Gréane, fournissant -au moins- des moyens logistiques. Le rôle de certains pays voisins comme l'Oxylife reste très ambigu, mais il n'est pas incohérent de penser qu'ils aient très largement aidé les forces de Greane dans leur déplacements à la frontière notamment.

Les grandes villes, se rangent majoritairement dans les rangs des communistes, quant la grande majorité des campagnes et de la côte nord soutient le gouvernement régulier.

Après six mois de conflit, la partie sud-ouest du pays est libérée (peu militarisée, elle n'y oppose qu'une faible résistance), tandis qu'au nord-est, les forces de Gréane débarquent près de Saviorsky, à la frontière avec l'Oxylife. Il est très probable que l'Oxylife soit partiellement impliqué dans ce débarquement. De plus, au sud-est, la côté se prépare elle aussi à subir un débarquement, il est donc presque indéniable, que les troupes de Gréane aient utilisé le territoire de l'Oxylife, afin de réaliser de telles manœuvres militaires.

La situation, début janvier 2015

III - Siège de Jervkaïa



Jervkaïa (sera présentée sous cities skylines, ndlr) est une ville de près de 5 millions d'habitants, située au nord du pays. Véritable témoin de la souffrance qu'a subit la population civile pendant la guerre, la ville a été maintenue sous siège pendant 2 ans et 7 mois, soit la quasi-totalité du conflit.

Absolument isolée au nord du pays, la ville a un moment été considérée comme perdue par l'Etat Major de la RPA, ne méritant pas une attention accrue. C'est ainsi qu'elle fut livrée à elle de son encerclement (Juin 2014) jusqu'à sa libération le 7 janvier 2017.

Ses caractéristiques géographiques ont permit une résistance très durable. En effet, la ville est particulièrement étalée, relativement peu dense, et remarquablement tentaculaire. Ainsi la conquête et la stabilisation, rue par rue, entreprise par Gréane, s'est révélée très infructueuse.


Deux bâtiments de la banlieue de Jervkaïa, en feu, suite à un tir de barrage de l'armée gréanoise.

Au total, l'on compte environ 350 000 morts dans la région de Jervkaïa pendant les 2 ans et demi de siège, dont 345 000 civils. Ce n'est que lors de la libération de la ville (7 Jan. 2017), après le débarquement, que le pays apprend l'ampleur des dégâts dans une ville alors considérée comme perdue depuis le début du conflit.
La ville devient alors un symbole de résistance héroïque, et le jour de sa libération, un jour férié. Aujourd'hui encore, la ville porte de très graves séquelles et peine à se reconstruire.

La situation, début janvier 2016

IV - Débarquement des forces communistes



Si sur le continent, les troupes peinent à avancer, en mer les communistes possèdent une supériorité écrasante, les plus grands ports (Kimsk, Saviorsky, Matchka...) étant depuis le début, sous contrôle. C'est dans ce contexte que pendant la nuit du 1er au 2 janvier 2016, 34 000 hommes de la RPA débarquent sur le littoral, appuyés par une partie de l'aviation de la RPA, stationnée à Matchka, ainsi que sur les 2 portes-avions mobilisés.


Il s'agit de la plus grande manœuvre militaire entreprise par la RPA durant son histoire, et elle fut globalement une réussite. D'une part, la surprise était la plus totale, d'autre part la résistance était très faible sur le littoral. En effet les moyens humains de l'ennemi ne permettait absolument pas d'occuper et de fortifier toute la côte. Après deux jours de bataille à certains endroit, sans combattre pour d'autres, l'objectif est entièrement rempli, à savoir le contrôle de l'intégralité de la côte (à l'exception d'une petite ville portuaire, au nord).


La situation tourne considérablement en faveur de la RPA, qui encercle son ennemi et le coupe de toute aide extérieure (notamment Brocélienne), jusqu'alors acheminée par la mer. La victoire ne semble alors n'être qu'une question de temps.

Le débarquement a créé une confusion sans précédent au sein de l'armée gréanoise, la coupant de son ravitaillement, de son renfort logistique. L'absence de plan, d'objectif a laissé à la RPA l'occasion -saisie- de considérablement progresser, jusqu'aux portes même de la capitale, Gréane.

La situation, en juin 2016

V - Chute de Gréane, et proclamation de la RPA



Alors que depuis le début du conflit, les troupes terrestres peine à progresser vers Gréane, au nord, le débarquement de janvier 2016 a ouvert du second front. Ainsi, pris en tenaille, l'ennemi n'a pu tenir ses lignes, et a été contraint à la retraite, en direction de sa capitale : Gréane.

C'est dans ce contexte, que la capitale ennemie est lentement encerclée et mise sous siège (dès octobre 2016), et que Jervkaïa peut être libérée (7 janvier 2017).


Artillerie de la RPA, pilonnant la ville de Gréane.

La situation, en février 2017

En 2017, dans la plupart du pays, la guerre est terminée, et ne se poursuit qu'à la télévision. La reconstruction est à l'oeuvre pour les lieux les plus touchés, ailleurs, on commence à concevoir la vie dans un nouvel Etat Communiste, les institutions sont bâties, et le pouvoir s'organise.
L'Armée est entièrement dissolue et restructurée (Sep. 2017). La République Populaire d'Aznaroï est officiellement proclamée le 25 octobre 2017, date qui devient de facto la fête nationale.

La guerre civile s'est terminée il y a quelques mois seulement pour certains habitants. Elle prendra le nom de Grande Guerre de Libération pour les partisans communistes, tandis qu'à l'étranger, elle est sobrement nommée Seconde Guerre Civile d'Aznaroï. Cela reste et restera une blessure nationale majeure, durant laquelle près de 2 500 000 d'habitants ont perdus la vie, dont 2 000 000 de civils.

Les paroles et les images de l'Hymne National de la RPA font directement allusion à ce conflit.

avatar
Vinceinovich
Directeur de Science et Histoire GéCéenne

Messages : 1104

http://vinceinovich.deviantart.com
Re: République Populaire d'Aznaroï, le Mar 5 Déc 2017 - 21:02
C'est vraiment chouette! Très bien documenté!
Par contre, tu évoques l'aide de plusieurs pays dans les deux camps, tu a vu avec les concernés pour établir tout ça? Quand bien même je peux concevoir que contacter Speak est difficile (dans le cas de l'Oxylife), vu qu'il est inactif



#InfrastructuresMilitairesPourTempérence

Spoiler:


avatar
Gandalf
Modérateur
Aucun
Messages : 7735

http://sunrise-officiel.wix.com/sunrise#!gouvernement/chwp
Re: République Populaire d'Aznaroï, le Mar 5 Déc 2017 - 21:26
Je rejoins l'avis de Vince, tout est très bien illustré et documenté, c'est du très bon travail! Bravo
Maintenant, oui, pour des pays comme l'oxylife, ça va être compliqué de construire quelque chose.
avatar
seizheurdumat
Asservisseur de Population

Messages : 1874

Re: République Populaire d'Aznaroï, le Mar 5 Déc 2017 - 21:42
Superbe histoire très bien illustrée et archi complète. Du grand art camarade.


avatar
Myname
Conseiller OCGC
Nombre d Eiffel remportés Arrivé 2e des Jeux Olympiques d Hinvernia 2013
Messages : 9085

http://squirrel.romukulot.fr/
Re: République Populaire d'Aznaroï, le Mer 6 Déc 2017 - 18:08
Un super travail, très complet et très bien documenté... chapeau ! cheers


Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum