Le fil d'actu GC
Accéder au site
Accéder au site
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Sakuro
Président de l’OCGC
2 1 2
Messages : 4056

[OCGC] Demandes de pays ou de territoires, le Jeu 31 Aoû 2017 - 11:28


Suite à la nouvelle demande de Jack pour un TOM hier. Je me permets de créer ce sujet afin de recenser sur un sujet dédié toutes les demandes de territoires pour le monde GC. En effet, j'avais fusionné certains sujets pour y voir plus clair mais celui-ci semble être trop important pour être noyé dans d'autres discussions.


Dernière édition par Sakuro le Jeu 31 Aoû 2017 - 11:31, édité 1 fois
avatar
Sakuro
Président de l’OCGC
2 1 2
Messages : 4056

DEMANDE OFFICIELLE DE JACKDUCK


Pays: Peacksburg
TOM demandé: n°1 sur la première carte
Continent: Aurinéa
Nom de l'île: Île de Marlbane
Population: 3 300 000
Chef-lieu: Avanon

La Province du Marlbane est une collectivité territoriale d’outre-mer de la République Démocratique du Peacksburg. Située sur le continent Aurinéen, l’Île de Marlbane est le seul territoire du Peacksburg hors Océania. D’une superficie d’environ 14 000 km2, l’île se caractérise par sa position stratégique à seulement 80 kilomètres de la côte Génécienne et à environ 480 kilomètres de Porthos. La Province du Marlbane, située à plus de 4 300 kilomètres du Peacksburg, comprend 3 300 000 d’habitants dont un peu plus de 560 000 d’habitants dans sa capitale Avanon.
.


CLIMAT

L’île de Marlbane est située environ 200 kilomètres au Nord de l’équateur. Cette situation géographique justifie le climat particulièrement chaud et humide qui caractérise le territoire. On note une alternance des épisodes pluvieux avec un pic de pluviométrie très fort enregistré sur les mois de décembre et janvier, pour un total de pluviométrie annuelle de l’ordre de 1200 millimètres par an à Avanon (abritée en partie par les moyennes montagnes au nord). Le reste de l'île enregistre quant à lui une pluviométrie nettement plus abondante; jusqu'à 2500 mm par an suivant les endroits.
Avec un climat équatorial à l’humidité constante, le Marlbane doit s’adapter à des cumuls de pluie importants pouvait porter préjudice aux activités humaines lors de forts épisodes. La gestion de l’écoulement des eaux pluviales est d’ailleurs l’une des principales problématiques d’aménagement de l’île notamment au profit de l’agriculture.
.
source : Gandalf

ÉCONOMIE

L’économie du Marlbane tourne majoritairement autour du tourisme et des transports, faisant office de hub intercontinental au croisement de l’Aurinéa et de l’Océania. L’économie, très tourné comme au Peacksburg autour des activités tertiaires, regroupe notamment des activités du tertiaire supérieur (finances, nouvelles technologies) du fait de la situation géotratégique de l’île en Aurinéa. La péninsule d’Avanon comprend la grande majorité de ce secteur d’activité, s’étant surtout développé au sein du principal centre urbain de la ville.
Le territoire de Marlbane se caractérise également par son agriculture et la pêche, le port d’Avanon étant l’un des plus important du Peacksburg dans ce domaine.
.
HISTOIRE

L’occupation Porthossienne de l’île débute dès le premier millénaire avec l’implantation de camps de pêcheurs éparpillés le long des côtes. L’Empire Porthossien décide de la collonisation de l’île durant le début des années 1 100 avec la construction d’une première colonie nommée Avanon. Si la colonie est surtout occupée par des pêcheurs, elle devient dès les années 1 400 la plaque tournante de la colonisation Porthossienne. Lors des grandes croisades, Avanon faisait figure de port d’attache, une première étape entre Porthos et les nouveaux mondes.
Dans les années 1 450 et les débuts de l’esclavage, l’île de Marlbane apparaît comme le point de passage obligatoire où sont amenés les esclaves avant leur répartition dans l’empire. Entre les années 1460 et 1780, la ville d’Avanon se développe grâce à ce commerce. Durant cette période, la ville passe de 10 000 à 240 000 habitants. Elle devient également l’une des villes les plus cosmopolite d’Aurinéa en rassemblant à la fois des colons porthossiens et d’anciens esclaves océaniens ou même volcaniens.
Dans les années 1890, Avanon est au cœur d’un profond bouleversement politique touchant les colonies océaniennes de Porthos. C’est sur l’île de Marlbane qu’est apparu le mouvement indépendantiste du Peacksburg alors que Porthos appliquait une forte pression sur sa colonie Océanienne. L’île est à cette période composée de 65% d’immigrés Hinxchis, originaires de l’île d’Among, ce qui renforce le sentiment d’appartenance à la colonie Océanienne et le mouvement de contestation envers Porthos.
En 1898, Le Peacksburg autoproclame son indépendance contre l’accord de Porthos, qui renforce sa pression politique sur l’île du Marlbane. En 1899, l’île proclame officiellement son rattachement au Peacksburg, le pays voit le jour l’année suivante avec la nomination de Jack Burton à sa tête.
.


Avanon, chef-lieu d’une province au croisement entre deux continents

Avec 560 000 habitants, Avanon est le chef-lieu historique de la province de Marlbane. Plus grande ville du Peacksburg hors Océania, elle est un centre urbain cosmopolite riche en histoire et en culture.
D'abord mystérieuse, sûrement un peu solitaire, mais résolument ouverte sur le monde. Première colonie de l'empire Porthossien, porte d'Aurinéa, Avanon se dresse comme étant une vitrine du nouveau monde, pourtant à seulement quelques kilomètres du vieux continent. Loin des maux, pleine de richesses, la population cosmopolite de l'île de Marlbane regarde vers le large, sûrement vers l'Océania dont elle s’est politiquement attachée.
.


avatar
Clemech4
Apprenti Membre

Messages : 35

Puleo Tong, le Mar 19 Sep 2017 - 14:52
Hello, comme vous l'avez surement vu, je fais une ville de l'Oxylife : Puleo Tong.
Speak m'a dit qu'il fallait poster ici quelques descriptions pour que la ville puisse être intégrée au monde GC et que je puisse y faire des demandes pour la tempérance. Il y aura peut-être des modifications dans le background si Speak le désire. Donc, here we go!
____



Un peu d'histoire :

Puleo Tong est une métropole de l'Oxylife capitale de la région du Kento, située sur une île à l'est du continent Philicien.


Carte de Speak de l'Oxylife

Les premières traces de la ville remonte au 4e siècle avant notre ère, elle prospère lentement durant les siècles suivants et subit régulièrement des raids barbares. Au 3e siècle, le royaume bouddhiste du Kento est fondé lors de l'annexion par Puleo Tong de la ville rivale de Sayjara.
Au moyen-âge, la ville est ravagée par les conflits entre les seigneurs et par la guerre de 15 ans qui touche aussi le Kento. C'est à cette époque qu'est construit le château de Puleo Tong. Le Kento était alors un royaume indépendant, notamment rival d'Irana. La grande épidémie de peste n'a eu qu'un impact limité sur Puleo Tong.
En 940, la ville tombe sous le contrôle des Deltans où le Kento perd son indépendance pour être rattaché à la colonie Deltane de l'Oxylife dont le pouvoir est centralisé à Sanwen. La christianisation du pays est amorcée. Le territoire est alors particulièrement exploité par les deltans et le développement du pays reste très en dessous des autres régions de l'Oxylife.
En 1268, un an après la deuxième guerre civile contre les colonisateurs, les deltans décident de construire à côté de Puleo Tong une ville fortifiée où les nobles et bourgeois deltans seraient en sécurité en cas de guerre civile sur l'île. C'est ainsi que nait Pulea, la ville coloniale deltane qui sera dotée de fortifications modernes au 17e siècle.
La guerre civile de 1801 touche durement Pulea, les fortifications cèdent par endroit et une partie de la ville coloniale est incendiée. Et le 2 mai 1813, l'Oxylife devient indépendant et Pulea est renommée Puleo Tong. Mais la pauvreté est très importante dans la région qui demeure principalement agricole même lors de la vague d'industrialisation initiée par la dictature des Polasko.
En 1902, les Polasko sont renversés par la révolution, le palais Polasko du Kento y est alors détruit.
Dans les années 30, suite au "Plan de Modernisation et Développement d’Oxylife", la ville connait une très forte croissance démographique de par un exode rural marqué, suite au début de l'industrialisation de la ville et la création d'un port commercial moderne en 1928. C'est aussi à cette époque qu'est construit le premier hôpital de la ville. La ville reste néanmoins bien moins développée que le reste de l'Oxylife et connait le plus fort taux de pauvreté du pays. La criminalité explose avec la fondation de la mafia Puleotongienne qui dirige l'économie parallèle dans les bidon-villes. Durant les années 30, l’analphabétisme recule et l'espérance de vie augmente.
En 1940 éclate la grande guerre, où certaines parties de la ville (notamment le port) seront détruites par les combats. Après la guerre, dans les années 60, l'industrie continue à se développer lentement. Mais c'est en 1980 que la ville connait, comme le reste du pays, un essor économique sans précédant. La mafia est sévèrement réprimée, et dans les années 90, l'économie parallèle a quasiment disparue. Dans les années 2000, la ville qui restait en retard par rapport au reste du pays est en plein boom économique, les premiers grattes-ciels sont construits, des industries modernes remplacent les bidon-villes et certaines des industries lourdes , des quartiers bourgeois sont créés, notamment celui de Puleo Tong Est, près du centre ville.

Climat:
La ville se situe dans une zone climatique humide et chaude, dominée par les moussons durant 3 mois de l'année.

Économie:
Les principales ressources sont le pétrole, la métallurgie, les textiles, la pêche et plus récemment, les produits électroniques (la ville est connue pour sa production de télévisions à moindre coût). L'industrie occupe presque 50% de la population de la ville. Le secteur tertiaire et notamment le tourisme est en expansion.
Un port commercial moderne, un réseau de voies ferrées, un aéroport de fret et un aéroport National ainsi qu'un tout nouveau réseau autoroutier permettent les transports des marchandises et des personnes.
L'exploitation agricole est quant à elle en recule.

Population en 2017 : 1 215 000 habitants.

Images:

Centre historique de Puleo Tong:


Quartier riche de la ville, au centre de l'image:


Pulea, l'ancienne ville coloniale:


Sayjara:


CBD de Puleo Tong Ouest:


____


Hazahaa Trost ________________________________________ Laadwadesh
avatar
Sakuro
Président de l’OCGC
2 1 2
Messages : 4056



Cher Jack,

J'ai le plaisir de t'annoncer l'intégration de ton TOM par l'OCGC. Je t'invite à placer une infrastructure à l'emplacement validé afin de profiter des ressources respectives et que ce dernier apparaisse sur la carte (avant sa mise à jour à court terme).

Amicalement,
Sakuro

PS: J'ai aussi le plaisir de valider l'intégration de ta ville Clemech sur son sujet respectif.
avatar
Sim Hurban
Dictateur Démocrate
1
Messages : 520

Paix et Infamie sur vous nobles humains,

Le Kahan Astyd demande par la présente à l'OCGC de bien vouloir considérer la création officielle de notre pays au sein du Monde GC. L'emplacement choisi est le N°11, mais celui-ci est provisoire (vois plus bas).

Cependant, il nous a été fait mention que le continent de l'Adésyl allait être redécoupé. En perspective de cette refonte des frontières aldésyléennes,
le Kahan estime qu'il serait judicieux d'attendre les propositions des dirigeants de l'OCGC avant de valider l'emplacement définitif du pays.

Paix, Vérité, Justice

Sim Hurban, Grand Khôl'yss du Kahan Astyd


Mon pays et mes villes:


Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum