Le fil d'actu GC
Accéder au site
Accéder au site

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
cuco
El Rubio

Messages : 2891

http://cuquito.wordpress.com/
Re: Les Échos du Monde (TFR), le Sam 23 Jan 2016 - 22:34
Bonne édition ! Smile
avatar
Boxxy
Membre Chevronné

Messages : 1272

Re: Les Échos du Monde (TFR), le Dim 24 Jan 2016 - 0:25
Belle édition, par contre c'est pas le journal de ton ancien pays ? ça fait bizarre de supprimer un pays mais que la presse continue d'émettre.


avatar
locko
El Loco

Messages : 8132

https://thenation2017.wordpress.com/
Re: Les Échos du Monde (TFR), le Dim 27 Mar 2016 - 20:05



Polaro : chaos à Waltenbourg



Waltenbourg est une ville du nord du Polaro, proche de la frontière (voire même frontalière avec le Lancaster) , la ville a autrefois appartenu au puissant voisin nordique. Cependant dans les tourments de l’histoire la ville s’est retrouvée polarienne suite à de nombreuses guerres et révoltes dans les deux camps. L’annexion définitive de Waltenbourg au 19 éme Siècle par le Polaro a été un choc terrible pour de nombreux lancastériens. Terrible car cette ville prospère était l’épicentre de l’économie lancastérienne avant que celui-ci ne se déporte sur la façade maritime du ouest du pays. Mais aussi car la ville était un joyau culturelle et architecturale de l’ancien empire lancastérien, autrefois rayonnant et immense.

Depuis le 19éme siècle le retour de Waltenbourg dans le giron lancastérien est l’un des credos des nationalistes du pays. Qui affirment que Waltenbourg est de culture lancastérienne (il est vrai que l’écologie n’est pas le fort de la région, tout comme les 4X4 et les armes y sont plus populaires que dans le reste du pays. Alexander Winston est l’un de ceux-ci. Il a été élevé dans un milieu nationaliste, et a siégé au gouvernement lancastérien comme ministre de l’intérieur, sous les gouvernements Hort, Vallaincourt et Huttington (on lui doit notamment l’affaire écolia, les noyades de manifestants dans le fleuve, la gestion de la pandémie de Toronto, la gestion des attentats et des risques nucléaires ayant frappés le pays,...).

Au commencement de tout ceci Alexander Winston qui a la double nationalité Australo-Lancastérienne est parti du Lancaster pour rejoindre l’Australia afin de s’éloigner d’un pays décadent disait-il. Il a fondé dans le pays la Ligue des Patriotes (LdP) mouvement d’extrême droite, anti-socialiste et anti-immigré (il hait les socialistes). L’affaire du référendum de Waltenbourg, provoqué par Henry Hast, maire de la ville pro-lancaster et anti 3éme République, a réveillé la passion lancastérienne de A.Winston qui a décidé de décoller pour la ville pour y mener meeting aujourd’hui.

Le meeting a plutôt bien commencé à 14h sans aucune violence, c’est après que tout s’est accéléré. À 14h30 A.Winston et Henry Hast ont annoncé la création de la Ligue Nationale pour Waltenbourg (LNW) (il aime les ligues). Vers 15h le ton est monté entre Tamara Olkins et Alexander Winston qui l’a accusé d’être une immigrée parachutée pour des raisons financières (entendez corruption). Il a ensuite exalté la foule lui disant que le gouvernement communiste polarien taxait 80% des revenus des waltenbourgeois, que le réchauffement climatique était un fantasme créé par les philliciens du sud pour entraver l’économie du nord avant de critiquer l’OCGC "Oligarchie au service des rois et des socialistes contre les peuples".

Vers 16h il a ensuite déclaré la guerre à la bien pensance et l’oligarchie océgécienne qui était contre la voix du peuple. Puis à 16h10 Henry Hast et lui ont proclamé Waltenbourg indépendant. Il a également fait armé les manifestants, les armes étaient posées à la mairie. Cependant nul ne sait pour l’heure l’origine de ces armes. Il s’en est ensuite pris à la Mandelsy accusée de ne pas respecter l’avis des peuples et vantant le professionalisme lancastérien pour faire la guerre, notamment contre le royaume de Faimy. Dans le cadre de cette volonté d’indépendance, le duo a créé le CoLiPu (Comité de Libération Publique) nouvel organe gouvernant de la ville créé suite à la destitution de Hast de ses fonctions par le parlement Polarien. S’y est rajouté les Unité de Libération de Waltenbourg (ULW) bras armé du CoLiPu qui a monté des barricades et fait exploser les routes menant à la ville afin d’empêcher une intervention militaire polarienne. Pour compléter le tout un Tribunal Contre-Révolutionnaire (TCR) a été créé afin d’expulser de la ville les contre-révolutionnaires bidouillant ainsi les élections du conseil du CoLiPu prévues en urgence demain.

À 18h Winston et le préfet du département se sont téléphonés pour trouver une issue à ce conflit, cependant les négociations sont au point mort, les deux camps restant sur leurs positions.. Parallèlement la Mandelsy a assuré le Polaro de son soutien inconditionnel pour l’intégrité de son territoire. La Lancaster a dans une conférence de presse, débouté Winston qui espérait être soutenu par le gouvernement.


avatar
Myname
Directeur de l'Institut d'Économie
Ville hôte des Jeux Olympiques de Galax2018 Nombre d Eiffel remportés Arrivé 2e des Jeux Olympiques d Hinvernia 2013
Messages : 10246

http://squirrel.romukulot.fr/
Re: Les Échos du Monde (TFR), le Dim 27 Mar 2016 - 20:35
Un super article qui place bien les évènements dans leur contexte Wink


avatar
locko
El Loco

Messages : 8132

https://thenation2017.wordpress.com/
Re: Les Échos du Monde (TFR), le Ven 3 Juin 2016 - 17:56
Avec les récents bouleversements dans le nord de la Philicie et la disparition de nombreux pays, Les Echos du Nord ont décidé de changer de format et deviennent Les Echos du Monde, journal racontant l'actualité internationale.

Le groupe TFR.





Aurélian Castle ex-président du Polaro en campagne pour sa réélection


Les primaires du Parti Social Démocrate (PSD, Gauche) et du Parti Libéral (PL, droite) auront duré seulement deux semaines. Au terme de ce processus les adhérents ont finalement choisi Aurélian Castle pour le PSD avec 60% et Edem Itame pour la droite avec 80% des voix. Cette élection fait suite à la réforme constitutionnelle engagée par le pouvoir à l'issue du scandale du pipeline construit illégalement entre le Lancaster et le Sunrise traversant par conséquent le Polaro. D'autres évènements ont précédé la campagne, à l'image de la tentative de sécession de Waltenbourg, à l'initiative de Mr. Hast candidat malheureux aux primaires libérales avec 1,8% des voix et Mr. Winston actuellement en prison en attendant son procès en Australia.

Si les primaires de la droite sont restées, et de loin, dominées par Mr. Itame qui a écrasé tous ses adversaires, il n'en est pas de même à gauche ou Aurélian Castle a du faire face à la fronde de son ancienne ministre des affaires étrangères Jennifer Larack qui souhaite incarner le "renouveau" face à un président qu'elle considère "usé". Ainsi celle-ci bien qu'ayant été battue par Mr. Castle avec seulement 15% des voix s'est vue apporter le soutien de l'Union Socialiste, un parti classé à l'extrême gauche dont elle pourrait porter les couleurs à la présidentielle. Elle risque ainsi d'attirer à elle certaines voix d'A. Castle, mettant celui-ci en légère difficulté, bien que le parti n'ait pas une audience très développée dans le pays.

A droite, Mr. Itame doit faire face au difficile équilibre qu'il doit trouver entre les factions conservatrices et libérales afin d'obtenir leur voix, sans quoi un des deux groupes se détournera de lui. Dans ce but celui-ci s'est rendu en Australia, afin de contenter les polariens conservateurs, qui voient d'un bon oeil les actions de Mr. Lewis et Mme Denver, mais également d'échanger avec les parlementaires et cadres de l'ANP. Toutefois celui-ci a pris soin de ne pas prendre parti sur le projet d'amendement de Mme Denver visant à couper les subventions aux centres pratiquant l'avortement, en effet alors que les conservateurs polariens y sont favorables, les libéraux eux le sont bien moins. Par conséquent celui-ci doit faire face à un difficile travail de synthèse afin de réunir l'ensemble de la droite polarienne sous ses couleurs.

Si les candidats s'affrontent toutefois entre eux afin de s'arroger une partie de l'électorat et se voir élire à la tête du Polaro, les enjeux de l'élection sont difficiles à cerner. En effet celle-ci fait suite aux scandales de corruption au sein du PSD et de l'affaire du pipeline, qui ont poussé la droite comme la gauche à s'unir pour défendre une réforme de la Constitution. De plus le Polaro est dans un bon état, l'économie et la société vont bien et aucun problème particulier ne se dresse à lui. Au final cette élection semble relativement "hors-sol" avec des politiques s'affrontant entre eux sans aucun enjeu particulier pour le Polaro.




Congrès Impérial de Carnack convoqué pour la réforme de la Constitution

Le 29 mars 2016 le seul héritier mâle direct au trône d'empereur de Carnack mourrait dans un tragique accident de voiture. Après le deuil de trois jours dans le royaume, s'est posée l'inévitable question de la succession à la couronne de Carnack. Pour les carnackiens, le successeur était déjà tout trouvé, en effet selon TVCK, près de 68% d'entre eux étaient favorables à ce que la soeur du défunt héritier soit la prétendante légitime au trône. Toutefois un obstacle majeur se pose à celle-ci: la Constitution carnackienne. En effet celle-ci n'autorise l'accès au trône qu'aux héritiers mâles dont le plus proche parent de la succession est le Duc du Bulgor: Frédérick Carnackus le neveu d'Hector VI de Carnack.

Cette situation ubuesque a plongé le pays dans un violent débat afin de savoir s'il fallait ou non autoriser l'accès au trône à une femme, la première de l'histoire: Elysa Swan Margarette. Ce débat qui n'agitait pas réellement les carnackiens, ouverts à son accession au trône a cependant fait des dégâts au Congrès Impérial, où les députés ont été très divisés, notamment ceux de l'Union Impériale (UI, droite). En effet les députés du Parti Démocrate (PD, gauche) et les verts étaient en faveur de cette réforme, l'UI était divisée entre les pragmatiques favorables à une évolution des choses conformes à celle de la société et les sceptiques plus conservateurs et défenseurs de la Constitution.

Si une majorité a finalement été dégagé au Congrès avec 171 voix "pour", 107 "contre" et 22 "nul" celle-ci n'atteint pas le seuil des 180 élus (3/5éme de l'assemblée) nécessaire à une réforme constitutionnelle. Par conséquent la réforme a été considéré rejetée. Ce résultat illustre parfaitement l'écart entre les députés et le peuple carnackien, comme le montre cette interview réalisée par nos confrères de TVCK:


Interview d'un manifestant: "C'est incompréhensible, certains députés devraient avoir honte. Ce résultat montre bien que l'égalité homme/femme n'est pas totale. Pourquoi pas une impératrice ? 1/2


D'autant qu'elle serait l'héritière la plus légitime. Refuser d'évoluer sous le prétexte des coutumes est inadmissible tout en considérant que le peuple est favorable à cette évolution !" 2/2


avatar
Myname
Directeur de l'Institut d'Économie
Ville hôte des Jeux Olympiques de Galax2018 Nombre d Eiffel remportés Arrivé 2e des Jeux Olympiques d Hinvernia 2013
Messages : 10246

http://squirrel.romukulot.fr/
Re: Les Échos du Monde (TFR), le Ven 3 Juin 2016 - 21:27
Vraiment une superbe édition, bravo ! Very Happy


avatar
galyie
Membre Chevronné
Aucun
Messages : 1643

Re: Les Échos du Monde (TFR), le Sam 4 Juin 2016 - 18:58
Très belle édition ! Et très beau résumé ! Smile


Elysa Swan Margaret Ière, Impératrice de l'Empire Carnackien
avatar
Saynwen
Président de l’OCGC
République norroise Sceau de la République norroise
Messages : 6932

https://www.instagram.com/standx_photo/
Re: Les Échos du Monde (TFR), le Sam 4 Juin 2016 - 21:24
Excellente édition !
avatar
locko
El Loco

Messages : 8132

https://thenation2017.wordpress.com/
Re: Les Échos du Monde (TFR), le Mar 17 Jan 2017 - 17:59



Situation militaire en RIG au 14/01/017

Lundi 16 janvier 2017 se sont tenues les négociations de Pasir entre le Front de Libération du Sud (FLS), le Gouvernement Provisoire De Transition (GPDT) et ses alliés que sont l’Australia et la Phrance. Ces négociations, aux cours desquelles un cessez-le-feu avait établi entre toutes les parties, visaient à trouver une issue diplomatique à la guerre civile qui déchire depuis un an et demi la République Impériale Goldcityienne (RIG). Après un jour de négociation il n’en est malheureusement rien ressorti de positif. En effet le FLS, actuellement en position de force sur le terrain, demandait purement et simplement une partition du pays en deux entités : la Confédération Impériale Goldcityienne (CIG) et la République Impériale Goldcityienne (RIG). Bien que de même nationalité les deux territoires possèdent une culture radicalement différente.

D’un point de vue religieux tout d’abord, alors que le nord et le centre du pays sont majoritairement composés de catholiques et de luthériens, le sud du pays est lui majoritairement composé de chrétiens évangéliques, comme l’ouest de l’Australia. Ainsi le sud est profondément conservateur tandis que le nord et le centre sont davantage progressistes. Le parti représentant le sud, quasiment sans interruption depuis le 19ème siècle, est le PNG (Parti National Goldcityien), parti conservateur. Le sud du pays bien que vaste rassemble seulement 8,5 millions d’habitants, surtout rassemblés dans les grandes villes du sud (4 villes rassemblent 61% de la population) que sont : Sarigan (2,3 ; considérée comme la capitale culturelle du sud), Showburn (1,2), Charbourg (1,1) et Detroit (0,6 ; actuelle capitale de la CIG). Cette faible proportion de population, bien que la croissance démographique y soit extrêmement rapide depuis les années 1980, crée un déséquilibre politique fondamental en RIG, avec un gouvernement qui est surtout élu par le nord et le centre qui représentent 75% de la population du pays. Ainsi le sud dont la culture est radicalement différente du reste du pays s’est fréquemment vu imposer des mesures progressistes par la capitale fédérale, la charte des provinces de 2013 aura été l’exaspération de trop.

Après un an de guerre civile, ayant provoqué la fuite d’environ 2,1 millions de goldcityiens, sur une population de 33,5 avant-guerre, les deux parties avaient accepté de négocier, toutefois les négociations s’auguraient mal. Le FLS revendiquait l’indépendance totale du sud, ce qui est inacceptable pour le GPDT or le FLS est actuellement en position de force sur le terrain et a refusé au cours des négociations toute autre issue possible que l’indépendance, au grand regret de l’Australia et de la Phrance qui auront tout fait pour que ces négociations existent et aboutissent. Le représentant du GPDT a ainsi quitté la table des négociations face à l’intransigeance du FLS, l’Australia et la Phrance ne pouvant que faire le constat d’un échec des négociations. Les combats reprendront donc mercredi 18 janvier 2017, notamment autour de Regina, ville du centre de la RIG ciblée par le FLS.


avatar
Geoff35340
Membre Émérite
Dirigeant du Brocélia 1
Messages : 3424

Re: Les Échos du Monde (TFR), le Mar 17 Jan 2017 - 20:04
Un très bon article, avec lequel on en apprend plus sur le pays et l'histoire politique Wink


Président de la République Brocélienne - Membre de l'Union Philicienne
Prezidant ar Republik Broećeliann - Stad ezel ar Unaniezh Philićiann


Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum