Le fil d'actu GC
Accéder au site
Accéder au site
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
AYJA
Membre
Aucun
Messages : 117

Bonsoir à tous,

Ce topic est une scission de celui de la République d'Urbania qui dépassait les 100 pages, il a vocation à parler de l'économie et des statistiques d'Urbania.

Pour ouvrir ce topic, dossier sur la balance commercial d'Urbania.




La balance commerciale d'Urbania a connu de nombreuses phases durant les dernières décennies. En voici une analyse :

1980-1982 : Le commerce mondial ralentit, l'industrie urbanienne aussi, sous le coup d'une politique fiscale impopulaire, la production est peinée, la consommation freine, les prix sont élevés, les données macro-économiques sont en dégradation constante ces trois années-là.

1983-1988 : L'économie mondiale reprend, progressivement jusqu'en 1985, et après un ralentissement en 1987, la balance commerciale reprend encore des couleurs en 1988 en signant une année record avec un excédent dépassant les 500 millions pour la première fois de l'histoire urbanienne. La balance commerciale sort du rouge en 1986.

1989-1993 : Le boom de la fin des années 1980 s'essoufle... La balance commerciale retombe brutalement dans le rouge en 1990 (-600) après une année 1989 maussade mais positive (+100). L'année 1991 sera pire encore avec le renchérissement des prix du pétrole qui pèse sur la balance.

1992-1996 : La période 1992-94 demeurera déficitaire, mais en bonne progression par plusieurs facteurs, la baisse des importations pour la phase 1992-93, la hausse de la croissance et celle des exportations pour la période 1994-95. Ainsi, en 1995, la balance commerciale ressort du rouge, l'amélioration est moindre en 1996 mais demeure positive.

1997-2000 : C'est la période de tous les records, l'amélioration de la conjoncture, et de la productivité urbanienne tire la balance commerciale vers les cimes. Après le redémarrage de la demande intérieure en 1997-98, suit celle des exportations en 1998-99, les deux combinés en 2000, tiré encore par la demande en biens de haute technologie, les contrats d'aéronautiques (année record à l'époque).

2001-2003 : La montée fut escarpée, la chute est rude. L'excédent est divisé par 18 en 2 ans, et la balance commerciale retombe dans le rouge en 2003 de manière plutôt sévère (-400).

2004-2007 : 2004 marque le retour au vert de manière très marquée, encore plus en 2005 où la progression de la balance commerciale est la plus importante observée (à la hausse). Après une année 2005 fastueuse (900), 2006 marquera le pas (800) à cause des problèmes que rencontre le secteur aéronautique. C'est alors qu'en 2007, la balance refranchit le cap fatidique des 1000, pour la quatrième année (1998-1999-2000-2007), grâce à des commandes, aéronautiques là encore, qui sont records.

2008-2014 : Du fait de la crise mondiale, l'excédent passe de 1200 à 200 en 2008, puis 300 en 2009. La faiblesse de ces résultats s'explique par une large baisses des exportations avec la baisse du commerce mondial, tempéré par une chute importante des importations (sans cet effet, la balance aurait viré au rouge). Après un redémarrage assez lent en 2010 puis 2011 (comparativement à celui de 2004-2005), la balance rechute pour une seule année dans le rouge : en 2012. Année exceptionnelle à cause de ses catastrophes de l'automne, qui a paralysé le pays et provoqué de larges importations. Après une plutôt bonne année 2013, 2014 sera de meilleur augure avec un retour au-dessus des 500. Cette croissance à peine plus marquée que celle de 2010-11, est loin de celle qui a suivi celle de 2003, cependant les experts annoncent une année 2015 à l'image de 1998 : explosive à la hausse.

Bonne soirée à tous Smile


Dernière édition par AYJA le Ven 31 Jan 2014 - 23:00, édité 3 fois


Premier Ministre de la République Fédérale d'Urbania - Prime Minister of the Federal Republic of Urbania


avatar
galyie
Directeur de la Culture GéCéenne
Aucun
Messages : 1641

Très bien tout ça, bien écrit ! Smile


Elysa Swan Margaret Ière, Impératrice de l'Empire Carnackien
avatar
Geoff35340
Membre Émérite
Dirigeant du Brocélia 1
Messages : 3421

Pa smal du tout par contre à quoi correspondent les chiffres sur le côté gauche du graphique ?


Président de la République Brocélienne - Membre de l'Union Philicienne
Prezidant ar Republik Broećeliann - Stad ezel ar Unaniezh Philićiann


avatar
Speak
Membre Émérite

Messages : 3696

Très bien la présentation! Smile
avatar
AYJA
Membre
Aucun
Messages : 117

Double post Economie-Politique ici, puisque ce nouveau sondage s'annonce d'une refonte de l'institut de sondage .

Spoiler:
En effet, c2 Survey&Consulting a décidé de fusionner avec l'ex-StatsComp dont j'avais parlé sur le topic principal avant-hier.

Petit-rappel : StatsComp s'est fait racheté vers le milieu des années 90 par une administration, rachat dont les irrégularités s'étaient transformées en affaire d'état, et de justice (l'Affaire DSU-StatsComp).

SC-StatsComp est ré-introduit en bourse en 2003, avec difficulté dans les deux premières années avant de décoller à partir de 2005.

En 2009, StatsComp change d'identité pour devenir c3 Survey&Consulting. Le choix est largement désaprouvé dans l'opinion, y compris dans les études qui avaient été menées en interne ! Quoiqu'il en soit, la société s'est affaiblie durant cette première partie des années 2010.

D'où le changement de nom. c2 Survey&Consulting et c3 Survey&Consultingdeviennent désormais Consaltéa.



Tout ceci pour introduire le nouveau système GPB (Government Political Barometer) utilisé en remplacement du désuet DAPG (Détail des Avis concernant la Politique du Gouveremement).


Sont présentés les pourcentages de favorables, défavorables et NSP (Ne se Prononce Pas) depuis Août 2013, jusqu'en Décembre.

Bien à vous


Dernière édition par AYJA le Mar 28 Jan 2014 - 17:41, édité 2 fois


Premier Ministre de la République Fédérale d'Urbania - Prime Minister of the Federal Republic of Urbania


avatar
banane1234
Membre Émérite
Aucun .
Messages : 5665

super bien fait les graphiques et tout!!
avatar
Speak
Membre Émérite

Messages : 3696

Eh bah tu nous met le paquet ! Wink
avatar
Myname
Conseiller OCGC
Nombre d Eiffel remportés Arrivé 2e des Jeux Olympiques d Hinvernia 2013
Messages : 9068

http://squirrel.romukulot.fr/
On a le droit de s'inspirer ? :aie:
C'est vraiment super ^^ L'Urbania rentre dans une phase...
Plus qu'à mettre à jour la partie politique de la fiche sur le site du mode GC ^^


avatar
galyie
Directeur de la Culture GéCéenne
Aucun
Messages : 1641

Très beau et bon graphique Smile


Elysa Swan Margaret Ière, Impératrice de l'Empire Carnackien
avatar
AYJA
Membre
Aucun
Messages : 117




Spoiler:
2000-2001
Ce sont de bonnes années pour le crédit à la consommation, en effet, avec l'augmentation de la consommation à partir de 1997, les demandes de crédits progressent de façon continue chaque année de plus en plus entre 1997 et 2000. 2001 est la première année de baisse de la croissance qui devient médiocre par rapport à 2000.

2002-2003
Ce sont deux années de consolidation. 2002 est l'année du passage dans le rouge avec une baisse de 1% des crédits à la consommation, première baisse depuis 1996. 2003 sera encore plus médiocre avec une baisse qui reste modérée de 2%

2004-2005
2004 est l'année d'un redémarrage plutôt lent avec une progression encore inférieure à celle de 2001. Par contre, 2005 est une année faste. Le crédit redémarre en trombe avec un très joli 8% de progression, comparables aux croissances de la fin des années 1990.

2006-2007
La dynamique enclenchée en 2005 se poursuit encore en 2006 puis 2007, 2006 marque le retour au niveau record de 2000, niveau battu encore en 2007 avec une progression de 12%. C'est la partie positive de la période. Malheureusement, la conséquence de cette croissance débridée est une explosion du taux d'endettement des ménages et du taux de surendettement qui est observable à partir de 2006. Ainsi est votée la loi Delacourt de protection contre le surendettement en 2007.

2008-2009
2008 est comparable à 2001. Après une année record, la consommation ralentit, les encours de crédits aussi, mais reste dans le vert grâce à un premier trimestre dynamique (+7%) face un dernier trimestre particulièrement mauvais (-4%) qui à lui seul représente plus que la baisse de 2002-2003. Ce sera encore plus le cas en 2009 où tous les trimestres seront négatifs surtout le deuxième (-5%), alors que le dernier augure une bonne année 2010.

2010-2011
2010 est une année particulièrement bonne dans un contexte troublé, le crédit retrouve presque son niveau de 2007 (retrouvé début 2011). 2011, bien que plutôt bonne, est considérée comme celle du retournement, c'est ainsi en 2011 que les agences de crédits conso lancent plusieurs plans sociaux.

2012-2013
Ainsi, 2012 est catastrophique, puisque, alors que la variation est d'un bon 2% au T1, elle passe à -1 au 2ème, -7% au troisième puis -4% au dernier, atomisant ainsi tous les pires records de 2009 et des années 92-93. Le crédit ne retrouve un équilibre qu'au deuxième trimestre de 2013 puis marque un rebond important au troisième.

2014-...
2014 s'annonce aussi bonne que 2010, avec en plus des perspectives positives, la prévision pour 2015 est de 10%, celle de 2016 à 12%, 2017 à 10%. Le record de 2007 pourrait être dépassé

Le 27 janvier 2014

_________________________________________________________________________________________________




Spoiler:
Années 1970
Les années 70, à partir de 1973 sont des années d'explosion de la criminalité, l'augmentation est de 70% en une décennie !
L'évolution de la société de ces années-là avec l'apparition de comportements tel que le vandalisme est bien représenté dans le graphe.

Années 1980

Les années 1980, en tout cas dans sa première moitié est une poursuite de la situation des années 70. Mais le point inquiétant ces années-là est l'explosion des trafics, de drogue notamment, et dans le grand banditisme. C'est pourquoi une loi très restrictive et sécuritaire est votée en 1984 : la loi Janusky. La baisse du taux de criminalité à partir de 1986 est en partie dû à cette loi, l'autre raison étant l'amélioration de la conjoncture et des dotations aux forces de police.

Années 1990

Après de très bonnes années à la fin des années 1980, l'année 1990 est marquée par des résultats catastrophiques en matière de criminalité, tous les indicateurs sont au rouge avec une forte poussée des trafics et pour la première fois, des délits financiers, nouvel indicateur crée cette année là. En réponse à ces délits financiers, l'Etat crée en accord avec l'autorité d'inspection un "Tribunal correctionnel financier" (loi FinaLoi - FinanceLoi de 1991). La situation se dégrade encore en 1992. C'est pourquoi en 1993, un vaste relèvement de peine est appliqué avec la loi Sarpon, la criminalité baisse fortement en 1994. La hausse est modérée en 1996, puis s'accentue à la fin des années 1990, la loi Sarpon est abrogée dès 1997, la baisse des peines est d'ailleurs jugée par l'opposition de droite à l'époque comme la "pire décision en sécurité de la décennie".

Années 2000
L'année 2000 est catastrophique, le taux de criminalité est d'un niveau qui n'a plus été retrouvé depuis : 310, en progression de 15% par rapport à une année 1998 déjà record. Le petite criminalité, vaincue à la fin des années 1980, puis à nouveau quelques années vers 1994 réapparaît de manière fulgurante. Il faudra attendre l'énorme réforme de 2002 pour voir de nouveau une situation viable. La réforme de 2002 nommée Loi 2002 sur la sécurité intérieure (surnommée "Reset" par les médias) apporte de profond changement. Ainsi, à partir de 2002, à l'image d'une loi de finance, une loi de sécurité intérieure est votée avec toute une série de mesure prises au cours de l'année suivante. Les budgets sont augmentés de manière fulgurante (+15% en 2002, 12% en 2003, 17% en 2004, 14% en 2005...), et les effectifs bondissent de même manière. Résultat, en 6 ans, la criminalité chute de plus de 35% passant d'un indice 310 en 2000 à 200 à 2008, niveau le plus faible de puis 1988 !

Années 2010
Ce sont des années très fluctuantes d'une année à l'autre, 2009 et 2010 sont médiocres, et 2011-2012 sont particulièrement mauvaises. Les lois restrictives des plans de réformes de 2013 ont mis un terme à l'envolée, 2014 étant à un indice de 220, l'objectif est de passer à 200 en 2016 et en dessous en 2018.

Le 28 Janvier 2014

PS : Oui, vous pouvez vous en inspirer Wink et merci à tous de votre soutien


Dernière édition par AYJA le Ven 31 Jan 2014 - 23:02, édité 2 fois


Premier Ministre de la République Fédérale d'Urbania - Prime Minister of the Federal Republic of Urbania


Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum