Le fil d'actu GC
Accéder au site
Accéder au site
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
JackDuck
Administrateur
3 3
Messages : 12465

Océania, le Jeu 8 Nov 2012 - 0:52

Préhistoire (-1,8 Ma à -2000 av J.C)
Les premières traces de l'homme sur le Continent Océania datent de 463.000 avant J.C. En effet, des fouilles archéologiques près de Theide, en Mandelsy, ont révélé l'existence d'un squelette humain, qui a été approximativement daté à cette période-là. D'après les analyses effectuées, cette espèce à l'apparence sous évoluée et à différences au niveau du squelette serait l'ancêtre éloigné d'une tribu aborigène d'Océania, les Hinxchis.
La communauté Hinxchis, dont les premières traces concrètes apparaissent vers 118.000 avant J.C., est une grande tribu d'Océania qui régna sur l'Ouest du continent. Les quelques 75.000 individus que composait cette communauté à -4.000 ans étaient regroupés sur plus d'une trentaine de villages, s'étalant sur tout le littoral Ouest de l'Océania, de la partie Nord-Ouest de l'actuelle Mandelsy à la partie Sud-Ouest de l'île principale. Les Hinxchis vivaient de la pêche, qu'ils pratiquaient en mer dans l'actuel détroit du Peacksburg, et de la chasse, qu'ils pratiquaient dans tout l'Ouest de l'Océania.
Les Hinxchis n'ont connu aucun ennemi durant la plupart de leur existence, et leur savoir faire leur permettait de s'adapter et d'évoluer dans le temps. Vers l'an -4.300, la communauté s'est étendue sur l'archipel d'Alohen, et occupait ainsi l'ensemble du territoire Ouest de l'Océania. Quelques villages se sont installés sur le littoral Est de ces îles, des traces de ces constructions sont d'ailleurs visibles aujourd'hui à Lexington, et dans d'autres lieu du littoral concerné. Les premières rivalités apparurent durant l'antiquité, lorsque la communauté des Kajoulys commença à s'étendre en Océania, et lorsque d'autres civilisations arrivèrent de l'extérieur.
L'autre communauté marquante de l'histoire de l'Océania est celle des Kajoulys, une tribu de l'Est Océanien. Les premières traces de cette communauté datent de -412.500, d'après les fouilles archéologiques réalisées près de Carnack qui révélèrent une fosse commune de cette tribu. Tout comme les Hinxchis, les Kajoulys ont su exploiter leur territoire et ont évolué dans le temps. Leur zone d'influence s'étendait sur l'ensemble de l'Est du continent, entre l'actuel Empire Carnackien et l'Est de l'actuelle Mandelsy. Cette tribu se caractérise par la culture du cheval, qu'ils ont depuis toujours su apprivoiser et utiliser. Cette maîtrise du cheval leur a permis d'étendre rapidement leur territoire et d'exploiter plus d'espace. Les Kajoulys ont également la particularité de maîtriser la récolte des pierres précieuses, dont l'or.
Vers l'an -3.000, les Kajoulys et les Hinxchis, qui furent pendant longtemps séparés et qui s'ignoraient, ont commencé à avoir des relations tendues. Les deux communautés souhaitaient étendre leur territoire au nord de l'Océania: les Kajoulys voulaient accéder au littoral Ouest alors que les Hinxchis voulaient le littoral Est. Les conflits commençaient au nord du continent, ce qui déstabilisa la région. Les clans se formaient, et les batailles s'enchaînaient, ce qui donna lieu au "Siècle Sanglant". On estime que 10.000 indigènes seraient morts entre -3.000 et -2.870, période à laquelle les deux communautés se sont éloignées. A cette époque, on estime que les Hinxchis étaient environ 134.000 individus, et les Kajoulys environ 207.300, ce qui est conséquent pour l'époque.
Jusqu'aux années -1.960, la situation resta plutôt stable, même si quelques conflits eurent lieu entre les deux communautés aux frontières. Les Hinxchis et les Kajoulys étaient cependant occupés à parcourir leur territoire respectif, et à exploiter ce dernier pour leur permettre d'évoluer. Ce n'est qu'avec l'arrivée de colons Aurinéens en -1.950 que la situation s'aggrava réellement.

L’antiquité (-2000 à 190 ap J.C)
Le début de cette période est marqué part l'arrivée en Océania de deux nouveaux peuples, qui bouleversent l'histoire du continent. Au sud de l'Aurinéa, de l'autre côté de la mer de Batchy, deux civilisations se livrent à une guerre commerciale. Les Généciens et Porthossiens sont considérés comme les peuples originels de la civilisation latine, Porthos étant nommée la Venise du Monde GC. Les civilisations Aurinéennes sont également considérées aujourd'hui comme étant les peuples supérieurs de ce monde, et se sont très vite lancées à sa conquête. C'est pourquoi, vers l'an -1.950, les Porthossiens arrivèrent en Océania par la Mer de Batchy, et furent la première civilisation extérieure à coloniser le continent alors inconnu. Les Porthossiens s'installèrent au Nord-Ouest de l'île principale, ainsi qu'au nord de l'Archipel d'Alohen. En installant des colonies sur ces territoires, les Porthossiens occupaient une position stratégique pour développer le commerce en Volcania, et leur permettait d'avoir un lieu d'attache de l'autre côté de la Mer.
Dès leur arrivée, les Porthossiens se sont retrouvés confrontés aux Hinxchis qui occupaient alors le territoire. Les relations étaient très tendues les premières années, puis une confiance s'est installée, ce qui a permis aux Porthossiens de commencer un nouveau commerce avec les Hinxchis. En effet, les Porthossiens ont profité de la présence de cette nouvelle communauté pour transmettre leur culture, et exportait la culture des Hinxchis en Aurinéa. De ce fait, les colonies Porthossiennes apportaient des produits exotiques sur l'ancien continent, au grand bonheur de la population.
Vers l'an -1.895, c'est au tour des Généciens de coloniser l'Océania. Ces derniers s'installèrent au Nord-Est du continent, et furent très rapidement en contact avec les Kajoulys. Contrairement aux Porthossiens avec les Hinxchis, les Généciens et les Kajoulys se sont très bien entendus les premiers mois, ce qui a permis aux nouveaux colonisateurs d'en apprendre très rapidement sur ces nouvelles terres. En quelques années, les Généciens avaient réussi à utiliser des chevaux Océaniens à leurs fins, et ceux-ci parcoururent rapidement le territoire des Kajoulys. Les techniques et les cultures étaient échangées, ce qui entretenait la bonne entente des deux peuples.

Moyen âge (150 à 900 ap J.C)
Même si les Porthossiens et les Généciens ont réussi à très rapidement s'installer en Océania, les deux colonies ont pris beaucoup de temps à se mettre en place. Pendant plusieurs siècles, on ne comptait que quelques centaines de personnes par colonie qui se relayaient avec Porthos et la Génécie, mais les moyens technologiques ne permettaient pas d'emmener beaucoup de personnes pour augmenter l'importance des colonies. Vers l'an 0, on compte environ 1.200 Porthossiens et 2.150 Généciens, alors qu'on compte 162.300 Hinxchis et 237.100 Kajoulys. Les tensions s'accentuent en Aurinéa, et la course à la colonisation s'accélère vers l'an 190 après J.C. Les Porthossiens créent 4 nouvelles colonies en quelques années à l'Ouest de l'Océania, ce qui triple la population. Les Généciens installent 7 nouvelles colonies au Nord et à l'Est du continent, ce qui multiplie par cinq la population.
A cette époque, la guerre commerciale fait toujours rage. Les Porthossiens utilisent les colonies Océaniennes pour développer le commerce avec les Deltans de Volcania et les Mèdes d'Aldésyl. Ce commerce verdoyant leur permet de se développer, même si cela est freiné par le poids des Hinxchis. La Génécie décide quant à elle de profiter de sa colonie Océanienne pour développer le commerce vers l'Asia. La soif de territoire des deux civilisations Aurinéennes commence alors à poser problème auprès des tribus indigènes.
Vers l'an 260, les tensions augmentent entre les Pothossiens et les Hinxchis. Les indigènes Océaniens reprochent aux Porthossiens de vouloir s'attribuer trop de terres, alors que Porthos possède déjà une grande partie du littoral Ouest, ainsi que toute l'île Nord de l'Archipel d'Alohen. Malgré cette inquiétude, les Hinxchis voient leur territoire se rétrécir et se renfermer à l'intérieur des terres.
A l'Est du continent, les colonies Généciennes ont pris tellement d'importance que toute la partie Nord-Est du continent leur appartient. Alors que les Kajoulys se retrouvent coincés au Sud-Est du continent, les Généciens ne cessent de leur prendre des territoires, ce qui déclencha une guerre vers l'an 306. Les Généciens, bien préparés, ont fini par annexer la totalité du territoire des Kajoulys vers l'an 325, alors que près de la moitié de la population des indigènes avait péri au combat.
Une guerre de territoire secoue également l'Ouest du continent vers l'an 315, qui fut gagnée par les Porthossiens tout aussi préparés. Les pertes humaines sont moins conséquentes qu'à l'autre bout du continent, mais les Porthossiens ont fini par occuper une grande partie du territoire des Hinxchis. Vers l'an 400, les territoires Porthossien et Génécien se retrouvent séparés par la grande chaîne de montagne qui coupe l'île d'Océania en deux parties, une chaîne de montagne appelée Gobe par les Hinxchis.
Dans les colonies Généciennes, un fort sentiment d'indépendance se fait ressentir. Les Généciens et Kajoulys qui cohabitent finissent par former de petites communautés dans tout le territoire, qui se retrouve divisé en de multiples comtés. La culture du cheval permet de mettre en place une communauté fondée sur la chevalerie et l'art de la guerre. Vers l'an 500, les différents territoires qui se sont définis au cours des décennies commencent à voir se former des rivalités, c'est ainsi que les conflits se font entre Généciens. Quelques comtés prennent de l'importance, dont le comté de l'Alma, qui se veut être la terre promise pour un potentiel empire. Les guerres entre les comtés voisins se multiplient, mais la "Bataille du Champs Doré" reste la plus marquante.
Lors de cette bataille en 744, Garidor Carnack, un chevalier génécien, tua le comte de l'Alma. Cet acte symbolique fit de lui, d'après la tradition locale, le nouveau comte de l'Alma. Cette guerre marqua un tournant dans cette période de divisions, car le comté de l'Alma pris rapidement de l'importance. Le sentiment d'indépendance se fait clairement ressentir, et le comte de l'Alma proclama l'indépendance de con comté, lui donnant le nom d'Empire Carnackien en 745. Le nouvel Empire s'étend alors du littoral Est à la chaîne de Gobe à l'Ouest.
Les colonies de Génécie se trouvent totalement déséquilibrées et peu à peu abandonnées de l'ancien continent. Les comtés doivent lutter contre l'expansion du nouvel Empire, ce qui amène les territoires au nord de l'Empire à s'unir pour combattre ensemble l'avancée de ce dernier. Carnack se retrouve face à une muraille Génécienne au Nord, ce qui l'oblige à coloniser les territoires du Sud, où se trouve une grande partie des Kajoulys restants.
A l'Ouest de l'Océania, les colonies Porthossiennes ont fini par coloniser l'ensemble de l'Archipel d'Alohen, ainsi qu'une grande partie du Sud-Ouest du continent. Les rivalités entre Porthossiens et Hinxchis s'aggravent et créent des conflits perpétuels.

L’âge des découvertes (900 à 1700 ap J.C)
Le Xe siècle connaît à son tour de grands bouleversements pour le continent Océania. C'est à cette période que les peuples d'Océania connaissent de profonds changements. En effet, le premier changement constatable apparaît au nord. Avec l'émergence de l'Empire Carnackien, les différents comtés du Nord de l'Océania se sont regroupés et forment alors une entité appelée localement "Génèse". Les différentes colonies Généciennes encore existantes se retrouvent alors unies dans le seul but de garder leur souveraineté face à un Empire Carnackien toujours plus conquérant. Mais cette Genèse n'a pas pour but de s'unir pour ne former qu'une seule entité, c'est d'ailleurs vers l'inverse qu'elle se dirige. Même si les comtés réussissent à retenir l'Empire Carnackien, ceux-ci s'appauvrissent et se divisent. En effet, les colonies souffrent de l'isolement avec l'Aurinéa. De plus, les rivalités avec les Porthossiens s'accentuent à l'Ouest.
L'ancien système laisse peu à peu place à un nouveau découpage territorial, mettant désormais en avant une dizaine de provinces. Dans ces provinces, la population évolue différemment suivant les ressources et la situation géographique. Les provinces du Sud sont affaiblies par les offensives de Carnack, et les provinces de l'Ouest par les rivalités avec les Porthossiens. Enfin, les provinces du Nord-Est souffrent d'un manque cruel de ressources naturelles. Au fil des siècles, et suite à l'isolement progressif des provinces, de nouveaux peuples apparaissent et forment le territoire de la Genèse. Ceux-ci ont pour nom les Mandelouites, les Génouites, les Chouffs, les Suffouites et les Faimouites. Petit à petit, ces peuples gagnent de l'influence sur les colonies Porthossiennes, moins puissantes que les provinces de Genèse.
Vers l'an 1.100, les colonies Porthossiennes se divisent à cause de fortes rivalités entre la population du Nord et du Sud. Les colonies Porthossiennes du Nord, influencées par les provinces de Genèse, se retrouvent tournées vers ces dernières, alors que les colonies du Sud s'isolent. Seulement, des mouvements de population interviennent entre les provinces de Genèse et les anciennes colonies de Porthos, du fait de la différence de richesse entre ces territoires. Vers les années 1.200, Les anciennes colonies du Nord deviennent à leur tour des provinces, adoptant peu à peu la culture Génécienne. On constate alors que les cultures se mélangent entre Porthossiens et Généciens, mais aussi entre Hinxchis et Kajoulys. Cette mixité culturelle fait que les provinces deviennent de plus en plus proches, car toutes connaissent cette mixité.
Les colonies Porthossiennes du Sud se trouvent isolées par rapport au reste de l'Océania. L'Empire Carnackien ne menace pas les territoires de l'Est, et les peuples Porthossien et Hinxchis cohabitent sans trop de problèmes. On remarque cependant que la population de l'Archipel d'Alohen connaît un certain isolement.
Dans les années 1500 en Genèse, la maîtrise de l’eau avec des barrages devient d’actualité afin d’approvisionner les différentes populations de la côte Ouest. Dès lors deux camps s’affrontent pour maîtriser les principaux fleuves. Après 30 ans de guerre (on nomme d’ailleurs cette période la Guerre de 30 ans ou Guerre des eaux), ce sont les Mandelouites qui maîtrisent les fleuves les plus importants (en termes de débit par seconde). La répartition actuelle de la population fait apparaître des traces de cette époque.

L’âge industriel (1700 à 1900 ap J.C)
Vers l'an 1750, l'Empire Carnackien est à l'apogée de son expansion. En effet, à cette date, l'Empire atteint sa taille définitive. Délimité au Nord par la province de l'Alma et à l'Ouest par la chaîne de Gobe, l'Empire se développe le long des côtes et dans les plaines verdoyantes. Quelques conflits territoriaux subsistent au Nord avec la Genèse et à l'Ouest avec les territoires Porthossiens. A cette date là, l'Empire Carnackien devient puissant économiquement et militairement. Les pressions sur le reste du continent se veulent de plus en plus fortes, ce qui déstabilise encore plus l'Océania déjà très fragile.
En Genèse, les divisions s'accentuent alors que les provinces tentaient de s'unir dans des intérêts communs. Les provinces évoluent différemment, et certaines s'isolent du reste du monde. C'est le cas de la région du Nord-Est qui abrite les Chouffs, qui sont considérés comme les ancêtres proches des Kajoulys. Ce peuple a fait le choix depuis la formation de la Genèse, de s'isoler du reste des Généciens, ce qui en a fait une région délaissée. De même, au nord du continent, sur un archipel insulaire, des Kajoulys se sont également isolés pour former les Faimouites. Ce peuple de quelques milliers de personnes souhaitait s'imposer sur la Genèse, mais leur technique barbare de l'époque les as très vite isolés. Malgrès tout, les Faimouites avaient colonisés une partie du littoral Nord de la Genèse à la fin du XIXe siècle.
A la deuxième moitié du XIXe siècle, l'Empire Carnackien ne représente plus une menace pour le territoire de la Genèse. Les provinces reprennent peu à peu les relations entre elles, et les rois des 11 provinces décident de se réunir pour envisager une union. C'est alors qu'en 1849, les rois de Chouffisy, de Faimy, du Vrayvou, du Sinay, d'Apartagne, de Gavetogne, de Suffisy, de Montgramme, du Chainay, de Lavergne et d'Elsongue s'unissent et crée la Mandelsy, un Etat féodal dirigé par un seul roi choisi parmi eux.
Le Roi de Mandelsy est élu parmi les rois des 11 provinces et par par eux mêmes lors de l'événement nommé "table ronde des rois". Cette table ronde a lieu dans le château de l'Aubrière, lorsque le roi de Mandelsy en fonction meurt. Les 11 rois alors en fonction sont disposé autour d'une table ronde selon un ordre précis.
Le roi a tous les pouvoirs et les autres souverains lui prêtent allégeance. Pour que celui-ci se consacre pleinement à sa tâche, il perd son statut de roi de province (un descendant le remplace alors). Cela explique notamment les guerres inter-royaumes qui n'auraient pas lieu si le roi de Mandelsy était aussi roi d'une des 11 provinces.
Grâce à cette union, la plus part des conflits entre les provinces disparaissent, et celles-ci se retrouvent donc unies en un seul pays. Cependant, de véritables divisions apparaissent sur l'Archipel d'Alohen. Le territoire, alors partagé entre la Mandelsy et les territoires Porthossiens, se retrouve face à un fort mouvement indépendantiste.
En 1894, l’île Among est en proie aux manifestations dirigées par le Mouvement Indépendantiste de l'île Among guidé par Jack Burton. Celui-ci demande l'indépendance de l'archipel d'Alohen et lance divers attentats vis-à-vis des Mandelsiens à Trevdik, chef-lieu de la région. Après 3 ans de conflits, en 1897, la Mandelsy autorise l’instauration d’un système « 1 pays pour deux système » qui instaure une démocratie sur l’île Pujehen, mais l’île reste Mandelsienne, et l'Archipel est toujours partagée avec les Porthossiens. Cela marqua un tournant pour l'archipel et incita Jack Burton, alors dirigeant depuis 1897, à protester contre cette décision et donc à demander l'indépendance totale de l'Alohen. En 1898, le Traité de Jamesboro, au Nord du Peacksburg, est signé entre Urcléolos de Cavernoise et Jack Burton, l’île Among devient complètement indépendante en l'an 1900 sous le nom d’Etat de Peacksburg, un pays démocratique, alors que les deux îles au Nord de cette dernière deviennent officiellement Mandelsiennes. Le peuple fut donc invité à voter pour leur nouveau président, Jack Burton. Seul point noir de cette indépendance, l'Archipel d'Alohen se retrouve divisé entre la Mandelsy au Nord et le Peacksburg sur l'île principale, alors que le mouvement indépendantiste concernait l'ensemble de l'Archipel.

L’âge moderne (1900 à nos jours)
Dès que le Peacksburg accède à l'indépendance, le pays connaît une croissance économique et démographique fortes. Lexington, la capitale, fut créée en 1897 par le mouvement indépendantiste, pour abriter le nouveau gouvernement mis en place. D'autres villes se sont rapidement développées, comme St Louis et Belton. Le fonctionnement du pays est celui d'un Etat démocratique fondé sur les principes des droits de l'homme, de l'égalité, du droit d'expression et du droit de vote.
Depuis sa création et jusqu'à ce jour, l'Empire Carnackien est encore et toujours dirigé par les descendants de la Dynastie de Garidor Carnack, qui subsistent sur le Trône Impérial. L'Empereur Siège à la Cour Suprême de L'empire, qui dirige tout dans l'Empire. La population majeure quelque soit le sexe, élit les 30 membres faisant partie de la Cour Suprême. Le pays occupe aujourd'hui une place importante dans l'économie Gécéenne.
En Mandelsy, un système complexe se met en place pour l'Etat féodal. On reconnait dans l’organisation de la société Mandelsienne une organisation similaire à celle du moyen âge. Il y a néanmoins quelques spécificités. La société Mandelsienne est divisée en 3 grandes classe : la classe dirigeante (les rois et seigneurs) ; les citoyen (comprenant les religieux, les Mandelouites, Chouffs et Suffouites de plus de 16 ans de sexe masculin et Faimouites (hommes et femmes de plus de 17 ans) ; et les non citoyens (femmes, enfants Génouites et les autres peuples).
Ce système est très controversé car il instaure, pour le peuple Génouite, une situation intolérable du point de vue du droit internationale. Les démocraties du monde souhaiteraient voir évoluer la constitution monarchique de 1849. Comme le peuple Génouite reste très minoritairement lettré, les différents mouvements de contestation ne peuvent s’appuyer sur un soutient du peuple très influencé par les discours de la monarchie. La censure et la répression envers l’élite intellectuel Génouite est très forte et rend toute tentative de renversement du pouvoir en place impossible.
Aujourd'hui, la Mandelsy fait partie des Pays les Moins Avancés du Monde GC (PMAMGC), car les différences de richesses entre les provinces restent très importantes. Malgrès cela, la Mandelsy participe à l'évolution de l'Océania, puisqu'elle intègre l'Union Volcano-Océanienne (UVO) lors de sa création en 2013, sous l'impulsion du président du Peacksburg Eric Carter. L'Empire Carnackien a lui aussi intégré cette Union, ce qui indique que le continent Océanien est aujourd'hui stabilisé et que les conflits inter-étatiques n'existent plus.
Début 2014, l'Union Volcano-Océanienne vole en éclat suite aux divergences des attentes des pays Océaniens et Volcaniens. Le Peacksburg et la Mandelsy préfèrent se retirer de l'Union pour la laisser mourir, et imaginent ensemble une nouvele union strictement Océanienne. Cette Union rassemble donc le Peacksburg, la Mandelsy et Carnack.

Spoiler:

Spoiler:
____L'Océania est l'un des 5 continents que comporte le Monde GC. Situé dans l'hémisphère sud, le continent est définit comme étant le plus petit du monde. Il est composé de multiples îles de taille variable, dont la principale (qui porte le même nom que le continent) comprend la majorité de sa surface terrestre. On distingue également deux ensembles terrestres insulaires à cette "île continent": les îles Mindana à l'Est, et l'archipel d'Alohen à l'Ouest.

Origine du nom:
____L'origine du nom vient des Porthossiens, qui définirent le continent comme "la Terre Océanienne". Cette "terre" (qui définit à l'époque l'île principale) fut donc nommée "Terre de l'Ogre" par les Porthossiens, puis Océania. Cette appellation finit par concerner l'ensemble du continent.

Géographie:
____L'Océania est généralement décrite comme la région du monde entre le Volcania à l'Ouest et l'Aurinéa à l'Est. Le continent est bordé par la mer de Batchy au nord, l'Océan Transgécéen à l'est, l'Océan Antartik au sud, la Mer d'Ivanoa Orientale au sud-ouest, et le Détroit d'Alohen à l'ouest.
____Le continent fait environ 2450 km d'est en ouest, et 1700 km du nord au sud. L'ensemble des îles insulaires, petites ou grandes, sont prises en compte dans cette mesure. Il est ainsi définit comme le plus petit continent du monde GC.
____L'ensemble continental dispose de trois chaînes de montagnes importantes, dont deux recouvrent une grande partie sud et ouest de l'île principale. Une autre chaîne de montagnes est située le long de l'archipel d'Alohen, plus concentrée et divisée sur trois îles de taille moyenne. Le continent a des origines volcaniques, et possède encore quelques volcans actifs, notamment sur l'archipel d'Alohen.
____Sur une carte du Monde GC à projection équatoriale, l'Océania est représentée à l'extrême sud-est du monde.

Climat:
____L'Océania possède un climat varié, allant du climat tropical, au climat montagnard, en passant pas le climat océanique.
____Le continent dispose d'une vaste zone forestière, recouvrant l'intérieur de l'île principale, mais aussi l'archipel d'Alohen et les îles Mindana. Cette vaste zone forestière fait de l'Océania une grande ressource biologique mondiale, possédant une faune et une flore très variées.

Fleuves et rivières:
____On dénombre des centaines de rivières sur l'ensemble du continent, mais quatre fleuves se distinguent particulièrement. Ceux-ci se situent sur l'Océania, et débouchent respectivement à l'ouest dans l'Océan Trancgécéen, au sud dans l'Océan Antartik pour deux d'entre eux, et au nord dans la Mer de Batchy. Les massifs particulièrement imposants de l'île sont à l'origine de cet important apport en eau du territoire.

Population:
____Isolé des autres continents outre le Volcania, et longtemps considéré comme un "désert humain", le continent est longtemps resté inhabité. Les populations implantées sur le continent sont originaires de l'Aurinéa, plus précisément de la Génécie et de Porthos. La population totale du continent est d'environ 106.6 millions d'habitants pour cinq pays: la République du Rykdomland (60 millions), l'Etat du Peacksburg (16.9 millions), le Dunvegan (5 millions), la Crosovie (22.8 millions) et la République de Marlbane (1.9 millions).
____La majorité de la population se trouve sur la partie Ouest du continent: sur les littoraux ouest de l'Océania, et sur l'archipel d'Alohen. A l'inverse, la partie Est est habitée par les dernières populations autochtones de l'Océania qui vivent dans cette région. Quelques expéditions coloniales ont été faites et il fut découvert qu'il existe quelques petites villes qui ont leur propres administrations, villes qui sont désormais gérées par le Rykdomland.

Pays:
____L'Océania est partagée en cinq pays, qui sont la République du Rykdomland, la République Crosovienne, le Dunvegan, l'Etat du Peacksburg et la République de Marlbane.

Spoiler:

Etat du Peacksburg


République du Rykdomland


République du Dunvegan


République Crosovienne


République de Marlbane

Plus grandes agglomérations:
1- Karasburg avec 17 millions d'habitants (Rykdomland)
2- Terugkt avec 12 millions d'habitants (Rykdomland)
3- Libreville avec 9 millions d'habitants (Rykdomland)
4- Belton avec 8.5 millions d'habitants (Peacksburg)
5- Piterburg avec 5.4 millions d'habitants (Rykdomland)
6- Plaineburg avec 4.9 millions d'habitants (Rykdomland)
7- Warwick avec 4 millions d'habitants (Crosovie)
8- Tubmanburg avec 3 millions d'habitants (Rykdomland)
9- Arstown avec 2 millions d'habitants (Rykdomland)
10- St Louis avec 1.6 millions d'habitants (Peacksburg)

Langue:
____Une grande partie de la population de l'Océania parle Rykdomlandais. Ceci s'explique par le poids démographique du Rykdomland. Le Français, langue officielle du Peacksburg, de la Crosovie et du Dunvegan, arrive en seconde position dans les langues les plus parlées.

Economie:
____Acteur majeur de l'économie gécéenne, le Rykdomland représente une grande partie des échanges réalisés avec les autres pays. De plus, le Peacksburg et la Crosovie jouent un rôle également important dans cette économie gécéenne, mais représentent une grande part des échanges du Rykdomland.
____La République de Marlbane est un paradis fiscal de l'Océania et du Monde. Son influence au niveau mondial est surtout monétaire.

Histoire:
____L'Océania est à l'origine totalement inhabitée. Elle est longtemps restée inconnue des premières civilisations humaines. L'arrivée des hommes date des grandes découvertes, et de la colonisation de la Terre de l'Ogre par des colons Porthossiens (Porthos), venus d'Aurinéa, qui décidèrent à de s'installer et de fonder une colonie, vers l'an 5000 avant notre ère. Ceux-ci fuyaient la dictature de la principauté, et décidèrent de parcourir le monde. La colonie prit place sur la partie sud-ouest de l'île principale. Plusieurs villes furent construites et la colonie prit très vite de l'ampleur. Face à la crainte de voir ces colonies s'effondrer, les 7 villes coloniales se sont unifiées pour faire face aux autre populations, et créèrent le Rykdomland. C'est la raison pour laquelle le pays est nationaliste, ou qu'il n'y a jamais eu de liens avec les pays voisins, et que le pays était fermé pendant des siècles.

____Peu après, ce sont les Généciens qui décidèrent de s'établir sur le continent. Ceux-ci fondèrement la Genèse. Les colons s'implantèrent sur la partie nord/nord-est de l'Océania, et donnèrent un peu plus tard le nom de Genèse à cette partie de l'île, ainsi qu'à leur colonie.

____La Genèse devint à son tour un pays, et les deux nations finirent par occuper l'ensemble de l'île Océanienne. Les deux territoires étaient séparés par des frontières naturelles: les chaînes de montagne, qui séparent l'île en deux parties distinctes. Ainsi, le Rykdomland occupait désormais tout le sud de l'île, alors que la Genèse occupait toute la partie Nord. Seul un petit territoire isolé du Rykdomland se démarquait, car celui-ci se trouvait sur le littoral nord de l'île. C'est une petite colonie Rykdomlandaise qui s'installa à cet endroit, et qui fut peu à peu entourée par la Genèse.

____Seul le Rykdomland prospérait. La Genèse ne progressait pas au même rythme que son nouveau voisin. Ainsi, la population du Rykdomland évolua rapidement, et le pays se développa. La soif de territoire était omniprésente dans cette population. C'est ainsi qu'en l'an 1400 après notre ère, le Rykdomland colonisa l'archipel d'Alohen, situé à l'Ouest de l'Océania. Cet archipel insulaire du continent bénéficiait d'une situation géographique stratégique, qui permettait au Rykdomland de surveiller les passages maritimes du détroit d'Alohen. L'Archipel commença donc a être habité, et la population s'éleva au XIXe siècle jusqu'à 2 millions d'habitants sur la principale île: l'île Pujehen.

Spoiler:


____Les politiques du Rykdomland changeaient, et l'Archipel finit par ne plus avoir d'intérêt pour le pays. Ainsi, l'archipel fut délaissé au profit du reste du pays, et la pauvreté gagna la population. Famines et épidémies se succédaient, et l'archipel sombrait petit à petit dans l'oubli, la population diminuant sans cesse. C'est donc en 1894 après notre ère, que l'archipel, et principalement l'île de Pujehen, est en proie aux manifestations dirigées par le Mouvement Indépendantiste guidé par Jack Burton. Celui-ci demande l'indépendance de l'archipel d'Alohen et lance divers attentats vis-à-vis des colons rykdomlandais à Trevdik, chef-lieu de la région. Après 3 ans de conflits, en l’an 1897, le Rykdomland autorise l’instauration d’un système « 1 pays pour deux système » qui instaure une démocratie sur l’île Pujehen et l'archipel, mais l’île reste Rykdomlandaise. Cela marqua un tournant pour l'archipel et incita Jack Burton, alors dirigeant depuis cette date-là, à protester contre cette décision et donc à demander l'indépendance totale de l'Alohen. En l'an 1898, le Traité d’Onverwag est signé entre Adam Milton et Jack Burton, l’île Pujehen et l'ensemble de l'archipel de l'Alohen deviennent complètement indépendants en l'an 1900 sous le nom d’Etat de Peacksburg. Le peuple fut donc invité à voter pour leur nouveau président, Jack Burton. Le continent comporte désormais trois pays.

____Plusieurs décennies plus tard, alors que la Genèse est peuplée de 2.5 millions d'habitants, des mouvements révolutionnaires s'emparent du pays et rendent la situation instable. Dès les années 1960, des tensions apparaissent entre les fédérations de l'est et le gouvernement fédéral. En effet, les deux Etats de l'est accusent un retard économique par rapport à l'ouest du pays et reprochent à l'Etat fédéral de ne pas investir suffisamment de fonds au développement de la région. Les tensions s'aggravent dès 1967, lorsque le Gouverneur de la Fédération Nord-Ouest déclare que la région de l'est du pays leur "dépossède" de leurs ressources. Début 1968, les deux Fédérations de l'est du pays s'associent et organisent un référendum sur leur indépendance qui sera approuvé à 81% des voix. Les résultats conduisent au gouvernement des deux Fédérations de proclamer en avril 1968 leur indépendance et d'annoncer qu'ils seront représentés sur la scène internationale sous le nom de Dunvegan.

____Le gouvernement fédéral, soucieux de maintenir l'unité du pays, envoie les forces armées pour évincer le pouvoir favorable à l'indépendance. Néanmoins, le Dunvegan lève rapidement sa propre armée et de nombreuses milices chargées de défendre le territoire voient le jour. Toute la population proche des frontières du pays a été évacuée durant le conflit. Si les forces génésiennes restent mieux formées et mieux équipées, la stratégie optée par le Dunvegan permet au pays de résister face à l'offensive de la Genèse. Trois mois après le début des combats, un cessez-le-feu est décrété, après d'âpres négociations. La guerre, qui durera trois mois, détruira de nombreux villages du Dunvegan et entraînera la mort de plus de deux mille militaires sur les champs de bataille.

____Rapidement, un accord est conclu entre le Dunvegan et la Genèse, appelé accord de Perlton, signé dans l'enclave rykdomlandais. L'accord prévoit ainsi que la Genèse reconnaît l'indépendance du Dunvegan, et qu'elle devra retirer toutes ses troupes du territoire dunvegan dans les trente jours qui suivent la signature du traité. La dislocation de la Genèse conduit les anciennes Fédérations de l'ouest à abandonner le nom du pays et à se baptiser "Crosovie".

Religions:
____La religion majoritaire, officielle au Rykdomland et au Peacksburg, est le "rijkdom". Son histoire est très peu connue mais on sait qu'elle fut importé par 5 théologiens porthossiens. On lui donne généralement le nom du Rijkdom. Sa définition est très peu connue mais on sait avec certitude qu'elle a pour dieux plusieurs personnages coloniaux venus créer le Rykdomland, elle prône également l'égalité et la tolérance des êtres, on sait également que souvent dans les édifices religieux on prie pour s'enrichir (rykdom/rijkdom = richesse) et s'assurer que le lendemain ne sera pas mauvais. Une drôle de religion en somme mais le nombre de pratiquants augmente d'année en année. D'autres religions sont également présentes mais en bien moindre importance.

Politique:
____Cinq pays, trois fonctionnements politiques. Le Rykdomland se caractérise par une république autocratique au régime autoritaire. Le Peacksburg, la Crosovie et le Dunvegan sont des républiques démocratiques qui se caractérises par un Etat de droit, un suffrage universel, une souveraineté nationale mais aussi des partis politiques libres et des libertés publiques. Enfin, la République de Marlbane est un Etat fédéral.

Science et culture:
____Le Rykdomland, la Crosovie et le Peacksburg sont tous les trois des Etats favorisant la recherche et l'innovation. Ainsi, la science occupe une place importante dans ces trois pays. Le Dunvegan commence également à se développer dans ces secteurs.
____La cuture de l'Océania est directement liée à celle de l'Aurinéa. Les colons ont amenés avec eux les mêmes rituels de la vie, l'art, la littérature, la religion, etc.

Médias:
____Les médias sont maîtres au Peacksburg, en Crosovie,au Dunvegan et au Marlbane. C'est en effet dans ces pays que la liberté d'expression est favorisée. Ainsi, au Peacksburg par exemple, on peut citer de grands médias tels que le Peacksburg Street. Au Rykdomland, il y a deux médias importants qui sont "The Porthos Times International" et "L'Awoka Times", mais ils sont très contrôlés.

Tourisme:
____L'Océania dispose de climats variés, et donc de paysages également différents. Le tourisme s'est surtout développé au Peacksburg, et en moindre importance en Crosovie, au Dunvegan et au Marlbane.
____Au Rykdomland, le tourisme est favorisé depuis 2 mandats où seuls les habitants des pays avec qui le Rykdomland a un accord d'échange peuvent entrer dans le pays, et où les Rykdomlandais peuvent sortir : Bosphoros, l'Euromed, la Monarchie Arabia, l'Union Genesienne, le Kébec et le Peacksburg. Les zones touristiques sont les îles: Port Toegewing, Vrijheid City, Atoll du Cap et l'exception: Terugkt.

Annexe:
Carte de l'Océania [7140x4693]
Spoiler:
Lien vers l'image (trop grande pour l'afficher sur le topic):
https://redcdn.net/ihimizer/img818/5776/carteocaniarelieffleuve.jpg

Notes:
____Travail réalisé par JackDuck, Romu23, Mateja et Celthboss.
____Les cartes sont réalisées par JackDuck.


Dernière édition par JackDuck le Sam 26 Avr 2014 - 0:18, édité 6 fois


avatar
cuco
El Rubio

Messages : 2887

http://cuquito.wordpress.com/
Re: Océania, le Jeu 8 Nov 2012 - 6:56
Très beau travail collectif !
avatar
vallamir
Membre Émérite
3
Messages : 10854

http://vallamir-and-co.blogspot.fr/
Re: Océania, le Jeu 8 Nov 2012 - 11:06
Bravo !! C'est vraiment génial !! Si tous les continents pouvaient faire de même... enfin c'est plus difficile lorsqu'en Volcania on est seul ... ^^


Un petit Timelaps sur Cities Skylines ?
Clique ici ! Ou ici !
Invité
Invité
Re: Océania, le Jeu 8 Nov 2012 - 11:08
C'est parfait ! Bravo Smile On attend la suite
avatar
manurust
Animateur du forum
2 2
Messages : 5273

Re: Océania, le Jeu 8 Nov 2012 - 12:27
Belle présentation pour ce continent, félicitation à tous les 4.




Vous n'êtes pas responsable de la tête que vous avez mais vous êtes responsable de la gueule que vous faite.
avatar
Arkitheodoros
Membre Émérite
Aucun
Messages : 4198

Re: Océania, le Jeu 8 Nov 2012 - 18:39
C'est une grde réussite cette présentation groupée bravo pour les cartes animées! (ou pas) Smile


http://www.forum-gc.com/t4578-locghoatax
Locghoatax La Cité Goldcityenne

  ]
avatar
lindien
Animateur du forum
6 1 3
Messages : 4715

Re: Océania, le Jeu 8 Nov 2012 - 22:32
Tout simplement M-A-G-I-S-T-R-A-L
Comme quoi,l'Union fait la Force :coolc:


"Quand le Gouvernement viole les Droits du Peuple,
l'insurrection est, pour le Peuple
et pour chaque portion du Peuple
le plus sacré des Droits
et le plus indispensable des Devoirs
"


Article 35 des Droits de l'Homme et du Citoyen ( 1793 )
avatar
Sakuro
Directeur de l'Institut d'Économie
2 1 2
Messages : 4633

Re: Océania, le Ven 9 Nov 2012 - 0:05
Sympa :shock:
avatar
locko
El Loco

Messages : 8132

https://thenation2017.wordpress.com/
Re: Océania, le Ven 9 Nov 2012 - 17:36
très bon boulot


avatar
Shibuya
Membre Émérite

Messages : 7761

Re: Océania, le Ven 9 Nov 2012 - 17:37
Bravo jack ,superbe présentation


ancore Venez découvrir la confédération insulaire d'Ancore, l'un des pays les plus atypiques du monde gc.
Des forêts tropicales luxuriantes aux mégalopoles urbaines, votre visite de l'Ancore sera à tous les coups une découverte magique.

Cliquez ici pour commencer votre visite  ancore
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum