Le fil d'actu GC
Accéder au site
Accéder au site
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
locko
El Loco

Messages : 8132

https://thenation2017.wordpress.com/
Bons articles Wink


avatar
Speak
Membre Émérite

Messages : 3695

Belle édition Wink
avatar
ieyasu
Membre Émérite
1 1
Messages : 4439

Le CED est un grand pays ! Beaux articles



Cliquez pour découvrir un pays exceptionnel...
avatar
cuco
El Rubio

Messages : 2884

http://cuquito.wordpress.com/
Belle édition ! Wink
avatar
Gandalf
Animateur du forum
Aucun
Messages : 8502

http://sunrise-officiel.wix.com/sunrise#!gouvernement/chwp
L'article sur Suma est parfait, et les autres aussi remarque Wink
avatar
banane1234
Membre Émérite
Aucun .
Messages : 5665

Une superbe édition Smile
avatar
Cedric Moon
Bâtisseur Lunatique

Messages : 2835


Édition Spéciale Hors-Série


Avec la fin officielle de la censure depuis quelques années désormais, le Secrétariat des Affaires Anormal, agence du gouvernement cédois peu connu du public, vient de déclassifié plusieurs dossiers et affaires, des langues se délies et de nombreuses personnes commence a parlées de plusieurs phénomènes passé sous silence ou oublié depuis longtemps.
Nous ne publierons pas tous les dossiers, sur les 8000 enregistrés, plus de 700 dont 550 rendus publics étant référés par le SAA comme non élucidables. Après des mois d’investigations, nous avons fini par en avoir sélectionnés quelques uns, parmi les plus pertinents.


- D’étranges lumières dans le ciel du Royaume de Bosphornia et de l’Empire Voloska (15ème siècle)

Dans les ruines de Neasphoros (Videlle de nos jours), capitale du Royaume de Bosphornia, plus précisément dans les sous-sols du Kremlin, une bibliothèque souterraine contenait nombre de livres dont un recueil faisant état de mystérieuses lumières dans le ciel de la région.
Alors a leurs apogées, les deux nations ont étaient le témoin d’une mystérieuse série d’apparition de lumière ressemblant a une observation de ce qu’on appellerait aujourd’hui, des Ovnis.
Ces phénomènes ce seraient produits pendant 2 ans et auraient pris fin lors du début de la guerre de 200 ans.
D’après les chroniqueurs de l’époque, ces mystérieuses lumières apparaissaient de jour comme de nuit. Les plus célèbres étant celles apparu sur Neasphoros en fin de journée avec plusieurs centaines de témoins, effrayant la population, croyant à une punition divine. Ce jour là, 3 vives lumières de couleur jaune restèrent en vol stationnaire pendant plusieurs minutes au dessus de la ville (pour info, Neasphoros comptais alors plus de 300 000 habitants) avant de voler lentement puis de disparaitre dans le ciel a une vitesse prodigieuse qualifié de plus rapide que l’éclair.
Cette histoire, assez connu dans la région, reste malgré son âge, très plausible du fait du grand nombre de lumières mystérieuses observées et du nombre de témoins.

Illustration du 15ème siècle tirée d'un recueil d'information représentant les ovnis au dessus de Neasphoros.

- La créature humanoïde des bois (an 1899)

Alors que la République de Palatoniale fondés par des colons deltan est née 8 ans auparavant, elle ne cesse de s’étalée et grandir avec des expéditions et l’établissement de colonie partout dans la région. Une petite colonie minière d’une centaine de personnes située dans les Alpes au sud du mont Visari établie depuis peu et très isolée (le plus proche village étant situé à plus de 100 kilomètres) voit sa tranquillité troublé en septembre 1899. Fermiers, bucherons et chasseurs font état d’une créature qui roderait dans les bois autour du village et qui s’enfuirait à l’approche des hommes.
Les témoignages se multipliant et au vu de sa description, la théorie de l’ours solitaire est écartée. Des expéditions afin de la capturée sont organisée, sans succès.
Fin octobre, vivant dans une des fermes les plus isolées du village, un fermier, s’occupant de ses moutons, voit une créature de plus de 2 mètres foncée sur lui et ses bêtes. Prenant une fourche, il essaie de défendre ses bêtes mais il est envoyé dans les airs contre un mur par un violent coup de patte. Assommé, il se réveille 20 minutes après, constatant qu’un de ses moutons manqué a l’appel.
Des traces de sang se dirigeant dans la forêt. Le fermier alla relater sa mésaventure à la police du village. Au vu des événements de ces derniers temps, son témoignage fut pris au sérieux. Il décrit la bête comme une sorte de grand singe a l’allure humaine faisant plus de 2 mètres, au pelage blanc/gris et à la force colossale. Les précédentes battues n’ayant rien donné, les policiers voulant profiter de cette piste de sang, organisèrent une battue avec des chiens limiers et une quinzaine de villageois expérimentés et équipés d’arme a feu.
Le 29 octobre, la chasse au monstre des bois commença. Les chiens flairant la piste, ils s’enfoncèrent dans la forêt jusqu'à une grotte. N’écoutant que leur courage, ils s’y enfoncèrent. La grotte contenait de nombreux cadavres et ossements d’animaux dont le mouton du fermier. Désespérément vide, ils établirent un campement a proximité de celle-ci. 3 jours après, alors qu’ils pensaient retourner au village, les chiens les alertèrent de la présence de quelque chose. Lâchant les chiens, ils foncèrent vers la grotte. Les cris des chiens et surtout ceux terrifiant d’une bête retentirent dans la forêt.
Une grande créature humanoïde correspondant à la description du fermier, envoya valdinguer une partie du groupe de villageois qui s’apprêtaient à rentrer dans la grotte. Les chiens avaient été massacrés et certains des villageois blessés, 6 d’entre eux décidèrent malgré tout de poursuivre la bête. Lors de leur poursuite, on relata que certain d’entre eux avaient réussis à la blesser par balle.
La créature réussie malgré tout à les semer pour disparaitre corps et bien dans les forêts de la région.
Pendant les années qui suivirent, des expéditions furent organisés vers la grotte et les forêts alentours, sans succès. La créature avait disparue pour de bon et on ne la revit plus depuis.

Représentation de la créature des bois tirée de journaux de l'époque.

- Ovni dans l’océan (an 1923)

Un navire de marchandise qui faisait route vers Mourmansk (capitale de la Meridonie) le 18 juin, la mer étant d’huile ce soir là, vécut une rencontre des plus étranges. Le personnel du bateau, remarqua qu’une lumière au loin les suivait, pensant à un avion, ils n’en tenir pas rigueur au début. Puis la lumière fini par ce rapprocher du bateau jusqu'à se positionné à sa verticale.
Grande stupeur dans l’équipage, la lumière n’était pas un avion. Ils décrivirent le phénomène comme un appareil étant de forme triangulaire au bout arrondie, équipé de petites ailettes aux extrémités arrière et d’une envergure d’au moins 6 mètres. Une petite lumière s’en échappa et fit le tour du bateau pendant environ 2 minutes puis retourna à l’appareil principal. Dans l’instant qui suivi, l’appareil s’en alla a une vitesse prodigieuse impossible a atteindre pour les avions de l’époque.
Les 23 membres d’équipages et les 3 passagers à son bord furent tous témoins de la scène.

Le navire de transport de marchandise quittant le port de Mourmansk en 1923.

- La ferme sanglante (an 1939)

Cette histoire ce produisit l’été 1939, dans une ferme à l’intérieur des terres de la République de Palatoniale, a quelques kilomètres du fleuve Volga et de la petite ville de Saint-Roublon.
Une famille de fermiers, établie là depuis une dizaine d’année, vivaient paisiblement de leur exploitation de vache laitière quand tout bascula au mois de juillet. Des vaches disparaissaient ou étaient retrouvé morte. Des morceaux étant prélevés de manière chirurgicale. A chaque fois, de vive lumières faisaient leurs apparitions dans le ciel de la région la nuit des disparitions.
La police était perplexe, l’hypothèse de la bête sauvage fut écarté car peu plausible. On pensa alors à de la concurrence déloyale, des expériences sur animaux ou un fou tueur de vache. L’enquête piétinait, faute de preuve. Les mystérieuses lumières furent aperçus par plus d’une dizaine de personnes et même prise en photos.
Mais le pire se produisit au début du mois d’aout. Les amis des fermiers, sans nouvelle d’eux depuis des jours se rendirent à la ferme le 08 aout. La ferme était vide, le couple, leurs 3 enfants et leurs 3 employés avaient disparus. Ils y avaient des traces de luttes et du sang un peu partout. 20 bêtes manquaient à l’appel et une dizaine étaient retrouvée mortes mais mutilées atrocement cette fois-ci.
La police boucla la ferme et prétextant une quelconque contagion fit abattre les vaches restantes.
Un témoin oculaire indiqua avoir aperçu une semaine plus tôt, un ensemble de lumière dans le ciel à proximité direct de la ferme même si la police n’en tenu pas compte et l’enquêteur en conclu par une histoire de meurtre par folie même si aucuns corps ne fut jamais retrouvés. Les terres furent rachetés des années plus tard mais la ferme resta à l’abandon et est à l’état de ruine de nos jours.

Photo prise en début de soirée dans les campagnes de Saint-Roublon le 26 juillet 1939.

- État d’alerte en Sandonie (an 1967)

Nous somme le 20 mai 1967, la République Populaire de Videlle est entrée en guerre depuis 3 jours contre la Méridonie fasciste. La République Socialiste de Sandonie, alliée de Videlle est en état d‘alerte maximum.
Les radars détectent le signal d’un appareil se dirigeant très rapidement en direction de Metalograd (capitale de la Sandonie). Ne ce déclinant pas et ne répondant pas, les autorités militaires sandonienne, pensant a une tentative d’espionnage, d’intimidation voir d’une attaque de la capitale, envoie deux avions de chasse supersonique, des Soukhoï Su-9, interceptés l’appareil inconnu.
Les deux avions finissent pas arrivés au niveau de l’appareil. Ce qu’ils voient les stupéfie.
L’appareil en question n’a rien d’un avion gécéen connu. Les 2 pilotes décrivant à la tour de contrôle de l’armée un vaisseau de forme ovale avec une sorte de cockpit arrondi sur le dessus, entourée de lumière et d’écritures inconnues.
L’appareil inconnu se rapprocha des avions, se calant a leur vitesse puis se mit a accéléré légèrement. De leurs cotés, les pilotes augmentèrent leurs vitesse jusqu'à dépassé les 2000 Km/h. Puis le vaisseau inconnu accéléra subitement d’une vitesse prodigieuse laissant les 2 avions pratiquement sur place.
Le mystérieux appareil disparu finalement des radars peu après avoir dépassé Metalograd.
Cette histoire est inconnue du grand public et les pilotes avaient été mis au secret. L’un d’entre eux, âgé de 81 ans, retraité de l’armée et toujours vivant, a décidé d’en parlé il y a peu.

Un Soukhoï Su-9 de l'armée sandonienne, avion chargé d’intercepté l'ovni en direction de Metalograd.

- Ovnis dans le ciel de Videlle (an 1997)

Ce cas fut relaté dans plusieurs journaux de la région dont le notre et s’étala du 24 au 28 avril 1997.
Le ciel était dégagé et les températures assez clémente pour la saison. Tout commença le 24 avril vers 21h. Au dessus des quartiers nord-est de la ville, de nombreux témoins oculaires font état de 4 lumières blanche occultant des objets de la forme d’un ballon de rugby en vol stationnaire. Plusieurs personnes paniquées appelle la police et l’armée et qui a leur tour constatent aussi le phénomène.
N’apparaissant pas sur les radars, des MIG-29 de l’armée de l’air sont envoyés sur place.
Des pilotes de ligne, décollant ou atterrissant a l’aéroport international de Videlle-Lénine aperçurent également les fameux objets lumineux. Seulement 1 à 2 minutes avant que les appareils militaires n’arrivent sur place, les ovnis disparaissent.
2 jours plus tard, 5 objets lumineux similaires à ceux observé 2 jours auparavant apparaissent au dessus du centre-ville vers la même heure. Comme précédemment, ils n’apparaissent toujours pas sur les radars et disparaissent à l’approche des avions de l’armée.
Le 28 avril, non pas 5 mais 6 sphères lumineuses toujours identiques a celles des jours précédents apparaissent au dessus du 2ème quartier d’affaire de la ville, dans les quartiers ouest, la encore vers 21h. Cette fois-ci, alors que les radars ne captent toujours rien d’anormale, 3 MIG-29 arrivent en vu des ovnis. Ils auront à peine le temps de constatés leurs présences et descriptions que les ovnis disparaissent subitement. Ils confirmeront que les objets avaient la forme de ballon de rugby apparemment en métal mais émettant une lumière blanche et faisant entre 20 et 30 mètres de long.
Après ça, on en entendit plus parlé. Malgré tout, il y eu des centaines, voir milliers de témoins dont des policiers, militaires et pilotes de ligne. Plusieurs dizaines de photos et de vidéos ont été collectées et authentifiées par le gouvernement. Un autre point marquant est a souligné. A chaque fois que ces ovnis sont apparus, les animaux domestiques (chats, chiens, oiseaux) étaient extrêmement nerveux. Les chats par exemple avaient les queues hérissées et miaulaient beaucoup et les chiens hurlaient à la mort.
Même si par la suite l’affaire fut étouffé par le gouvernement, aucune explication officielle ne fut trouvée et elle fait partie des cas inextricables car aucun phénomène naturelle ne peut l’expliqué et aucun appareil humain n’étant capable des prouesses réalisé par ces mystérieux engins.

Image tirée d'une vidéo amateur filmé dans les quartiers nord-est de Videlle au soir du 24 avril 1997.

- Final

Nous allons terminer ce journal avec deux histoires encore en « cours » et sur lesquelles les rumeurs les plus folles ont lieux.
Ces deux endroits au CED seraient de véritable « no man’s land » et sont complètement bouclés par l’armée.

En Sandonie, le village de Chelevko fondé en 1922 par l’essor de l’industrie minière et de quelques poches de gaz et de pétrole détecté dans la région, est un village isolé, sans histoire et perdu au milieu du désert des Mogwayes.
En mai 1955, abritant alors une population d’environ 1800 âmes, tout contact est perdu.
Les livraisons de minerais, gaz et pétrole à la capitale n’ont plus lieu. Plus personne ne répond aux courriers et au téléphone. Plus inquiétant, les agents du gouvernement qui livrent des fournitures et de la nourriture 1 fois par mois au village, alerte les autorités.
L’armée est envoyée faire un constat des lieus. Les 1800 personnes qui vivaient là on toutes disparues.
La région autour du village est depuis complètement bloquée par l’armée.
Nous ne savons toujours pas ce qu’il est advenu des gens vivant là. Le peu d’infos qui nous est parvenu viendrait de « fuites ».
Malgré l’absence de minerais radioactifs dans la région, il existe un taux de radioactivité anormalement élevé dans la région de Chelevko.
Une substance inconnue verdâtre, visqueuse et phosphorescente et qui dégagerait de la radioactivité aurait été retrouvé par l’armée dans les grottes et mines de la région.
Des indices indiquent que les villageois auraient subitement abandonnés le village pour ce réfugié dans les mines et les grottes alentours mais sans savoir pourquoi ?

En 2007, un village, Tvery (en Meridonie devenue alors une région du CED), dans les montagnes de l’Oural, principale chaine de montagne du pays, est évacué d’urgence. La base de recherche militaire située à 10 Km du village aurait été d’après les échos détruite suite à un accident nucléaire mais des relevés indiqueraient pourtant le contraire.
La base à malgré tout bien été détruite et une zone d’exclusion de 20 Km autour de la base a été créé incluant le village de Tvery qui a été rebâti 20 Km plus loin.
Mais si c’est un accident nucléaire, pourquoi des barbelés électrifié ? Des murs en béton armé de 5 mètres de haut ? Des miradors ? Pourquoi dans la zone d’exclusion la forêt est brulée ? La présence permanente de l’armée avec des soldats lourdement armé qui empêche d’approcher des lieux ? Qui ou quoi y a t-il là-bas qui justifie un tel déploiement de force afin de « protéger » la population ?

Emplacements des villages situés dans des zones interdites.

Comme pour le précédent cas, le gouvernement reste muet et imperméable a toute demande.
Et nous n’avons malheureusement pas plus d’info que ce que nous avons déjà indiqué. Ce qui nous as mit la puce a l’oreille est qu’au moins la 1ère histoire ferait partit des 150 cas encore classés secret défense par l’armée et le SAA. Nous gageons qu’un jour la vérité éclatera comme pour les autres affaires mais pour le moment le mystère demeure.
avatar
Geoff35340
Membre Émérite
Dirigeant du Brocélia 1
Messages : 3424

Ahah j'adore vraiment :aie: 
Très bonne édition, très recherchée et particulièrement...flippante :aie: 
Il se passe de ces choses aux CED lol!


Président de la République Brocélienne - Membre de l'Union Philicienne
Prezidant ar Republik Broećeliann - Stad ezel ar Unaniezh Philićiann


avatar
locko
El Loco

Messages : 8132

https://thenation2017.wordpress.com/
Le CED intox le monde là :aie:


avatar
cuco
El Rubio

Messages : 2884

http://cuquito.wordpress.com/
Amusant. Smile
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum