Le fil d'actu GC
Accéder au site
Accéder au site
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Maori
Maori
Responsable du Comité Politique et Vice Président OCGC
[Pays] La Sylvania.... Vers une révolution? - Page 18 1 [Pays] La Sylvania.... Vers une révolution? - Page 18 Bar_150_3
Messages : 2768

[Pays] La Sylvania.... Vers une révolution? - Page 18 Roi_sy10

Communiqué officiel de Sa Majesté Clamato III


Mes chers sujets,

Comme vous le savez sans doute, des groupes anti-royalistes, républicains et des groupes royalistes illégitimes ont émis le souhait de manifester durablement sur notre territoire en prononçant une grève générale et de nombreuses manifestations contre notre Monarchie. M'accuser de ne pas mener le pays vers le progrés et le développement est faux. Depuis 2017, malgré la crise importante que nous avons déjà subi, je ne cesse de maintenir une Sylvania déjà meurtrie par la perte de ses territoires.

Je ne cesserai jamais de stabiliser le pays et de le maintenir tel qu'il est. Qu'on se rassure: aucune revendication de qui que ce soit ne sera accepté désormais!

Pour les manifestants, libre à eux de vouloir le faire mais je ne tolèrerai aucun débordement et apelle la Police Sylvanaise à agir pour le maintien de l'Ordre jusqu'à ce que ses mouvement extrêmes comprennent que la Royauté sera toujours solide face à leur tentative de destabilisation du pays.

La Nation , c'est le roi, le Roi c'est la Nation! C'est ainsi que je vois les choses pour notre peuple et notre pays.

Toutes les tentatives pour mener le pays vers le chaos , une nouvelle fois, seront vaines. Il n'est donc pas nécessaire de convoquer de nouvelles élections législatives comme l'exigent les manifestants et ces fameux groupes et je n'ai pas à me justifier devant des extrémistes sur mes actes.

Votre dévoué monarque , Clamato III
Maori
Maori
Responsable du Comité Politique et Vice Président OCGC
[Pays] La Sylvania.... Vers une révolution? - Page 18 1 [Pays] La Sylvania.... Vers une révolution? - Page 18 Bar_150_3
Messages : 2768

[Pays] La Sylvania.... Vers une révolution? - Page 18 BanniereSylvania-1

Crise en Sylvania: Récapitulatif


[Pays] La Sylvania.... Vers une révolution? - Page 18 Protes10


La semaine dernière, la Sylvania plonge dans la crise politique avec l'apparition officielle de groupes anti-royalistes, républicains d'une part et de groupes royalistes anti-Clamato III d'autres parts. Cela faisait  un moment que le Roi Clamato III cristallisait tout les maux du pays à leur yeux.

"Jusque la ils ont été discret, revendiquant de simples améliorations dans leur vie quotidienne, désormais,ils ont su mobiliser , chacun de leur côté suffisamment de personnes pour pouvoir contester  le pouvoir en place, comme à l'époque de la guerre civile en moins violent tout de même" précise Thomax Howard, politologue, spécialisé dans la Sylvania.
Certains membres de ces groupes  veulent une révolution du peuple à l'image de la guerre civile de 2017 qui a fait plus de 3.000 morts en quelques mois seulement. La revendication de ces investigateurs étaient la tête du Roi Clamato III qui a su malgrè tout mettre fin à cette guerre civile en faisant déjà de grosses concessions.

"Le spectre d'une deuxième guerre civile n'est pas envisageable pour le Roi, nous en sommes encore loin mais les contestations sont suffisament fortes pour qu'on les ignore. " dixit Howard.
Avant le début de cette vague de contestation, les syndicats ont appelé à des journées de mobilisation pour protester contre la hausse des taxes et impôts pesant sur le pouvoir d'achat, ils n'ont pas été très suivi jusque la , la contestation est l'occasion pour eux de se faufiler entre les différents groupes et de mobiliser.

Les revendications principales



Les syndicats


Les syndicats ont appelé , il y a déjà 2 mois à un ensemble de journées d'actions pour contester la hausse des impôts et des taxes pesant sur le pouvoir d'achat. Des idées peu suivies mais qui ont su se faire une place importante depuis 1 semaine. Prés de 300.000 manifestants depuis lundi  avec à la clé une gréve générale et illimitée. Les syndicats n’appellent toutefois pas à la révolte et condamnent les violences à la fois venues de groupes politiques que des policiers.

Les groupes anti royalistes et républicains


Les groupes anti-royalistes et républicains plaident pour un changement de régime, accusant le Roi Clamato III de laxisme et la Monarchie de scléroser le pays.  Ils estiment qu'il n'y a eu aucune évolution majeure depuis 2012 et pire que la Monarchie a vendu des territoires à l'ensemble du monde GC en 2017 conduisant à la guerre civile. Ils mettent pour responsable le Roi Clamato III, responsable de la crise politique actuelle, de la crise économique et de la guerre civile qui s'est vu soldé par une victoire des troupes monarchistes. Ils appellent à la tenue d'un référendum pour l'instauration d'une république de Sylvania. Ce sont aussi bien des républicains d'extrême gauche que des nationalistes.

Les groupes royalistes anti Clamato III


Il existe une division profonde au sein même des monarchistes. En effet, une partie d'entre eux veulent voir le Roi Clamato III abdiquer. Ils l'accusent d'avoir sali l'image de la monarchie et de n'avoir rien fait pour endiguer les crises successives que la Sylvania a subi. Ils souhaitent une monarchie plus moderne, plus solide avec à la tête un autre roi issu de la famille royale rivale de Clamato III. La Famille Brunswick avec à sa tête Clotaire Brunswick.

Violences et morts


Le week end dernier , ces groupes sont passés à l'action en ramenant prés de 600.000 manifestants dans l’ensemble du pays aussi bien dans les grandes métropoles que dans les campagnes. De violentes émeutes ont éclaté dans certains quartiers des villes, des policiers se sont vu arrêtés des manifestants de manière violente. Il y a eu même des morts 14 pour être précis qui se sont fait piétinés ou bien violentés par la police et les autres manifestants.

Une situation qui attisé la haine envers le Roi Clamato III qui a appelé à ne pas céder face aux extrémistes de tous bord et qui est resté étrangement silencieux face à al situation du week end dernier. Ce soir encore, le Roi ne semble pas réagir laissant penser à un abandon de poste chez certains.

Demain la grève illimitée et générale se poursuivra avec des violences attendues face à une forte mobilisation potentielle dans tout le pays.




la Monarchie , une nouvelle fois dans la tourmente, avec des tensions politiques qui se dévoilent au monde entier.






Grève illimitée et générale dans l'ensemble des secteurs. Mouvement suivi par 60% des actifs selon les syndicats.


Le Roi Clamato III reste silencieux après les troubles du week end dernier et la grève générale qui se poursuit. Certains monarchistes l’appellent à abdiquer pour "relancer la machine"
Maori
Maori
Responsable du Comité Politique et Vice Président OCGC
[Pays] La Sylvania.... Vers une révolution? - Page 18 1 [Pays] La Sylvania.... Vers une révolution? - Page 18 Bar_150_3
Messages : 2768

Sylvania: Vers une révolution?


[Pays] La Sylvania.... Vers une révolution? - Page 18 Rzovol10


Le Parti Radical Socialiste de Sylvania (PRSS) a indiqué qu'il appelait au renversement de la Monarchie suite à l'inaction du gouvernement de transition et à l'absence répétée du Roi Clamato III, la Ligue Nationaliste Sylvanaise (LNS)  a également indiqué vouloir manifester contre le pouvoir aujourd'hui. les deux mouvements ont appelé à un blocage massif des universités du pays.

Les manifestations  ne cessent toujours pas en Sylvania malgré les propositions du Gouvernement de transition et la fin de la grève générale et illimitée. Prés de 400.000 manifestants dans l'ensemble du pays ont battu le pavé hier et autant sont attendus aujourd'hui.

Le 1 er Ministre, Noêl Gaffin a précisé qu'il "pourrait envoyer l'armée pour remettre de l'ordre " provoquant de nombreuses émeutes urbaines à Menvic, à Arcane et à Port Stanley, la nuit dernière. Les morts sont au nombre de 16 depuis le 19 septembre, début de la contestation malgré les appels répétées de l'opposition pour calmer les esprits.

La Sylvania se dirige t-elle vers une révolution ou une nouvelle guerre civile?

[Pays] La Sylvania.... Vers une révolution? - Page 18 Resist10


Selon les politologues, il s'agit plutôt d'un début de révolution plutôt que d'une guerre civile. En effet, monarchistes et républicains ne se combattent plus entre eux mais bel et bien contre un roi qui ne bouge pas. Pour exemple il a promis de démissionner dans les "prochains jours" sans que ce soit officiel précise Allan Karon, politologue à l'Université de Menvic.

Les propositions du gouvernement n'apaisent toujours pas les esprits malgré quelques jours d’accalmie en début de semaine. La suppression de la hausse des impôts ne suffit plus, les revendications s'étant élargies depuis. Désormais les contestataires appellent à un changement plus global du pays comme des élections législatives, un référendum sur le changement de régime politique ou de roi ou encore le retour des anciens territoires  perdus en 2017 pour les plus nationalistes.

Certaines revendications sont entendues comme les élections législatives et le référendum mais d'autres sont improbables dans un continent d'Aldésyl qui n'a pas besoin d'instabilité pour se développer. La Sylvania est à la traîne au niveau économique, elle est en récession depuis 2012 avec un pic en 2017 de -8% de croissance. 2019 s'annonce comme la deuxième année la plus catastrophique avec un taux de récession de -6% au minimum et l'inflation est sur le point de dépasser un record absolu de +50% en 6 mois seulement. Les investisseurs ne sont plus attirés par le pays, ils préfèrent se diriger vers Isoen, le Vasel ou Mapete pour diverses raisons. En effet, les voisins profitent à fond du déconvenue sylvanais.

Toutefois, la situation préoccupent Mapete et le Vasel qui ont appelé au calme et Isoen qui se réjouit d'avoir pu abandonner un pays en pleine perdition.

Le mauvais élève aldésyléen a donc du pain sur la planche et doit immédiatement cessé toutes inactions et un éventuel envoi de l'Armée pour soulager la police n'est pas de bonne augure pour le continent. précise Allan Karon.

Selon des sources militaires proches, certains gradés sont prêts à ne pas obéir aux décisions du gouvernement prétextant "qu'il est temps d'évoluer sur de nombreux points". Les militaires sont particulièrement divisés entre maintien de l'ordre et volonté de changement. Malgré les menaces des dirigeants de l'armée, certains franchissent le pas en manifestant avec le peuple ou en provoquant des petites mutineries sans grandes importances pour l'instant.

La Sylvania n'a presque plus de roi , de dirigeants valables et s'enfonce dans une crise qui rappelle curieusement la situation à Ravello également. Les révolutions n'ont décidément pas de frontières.

Maria St Just, Journaliste indépendante de Sylvania.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum